Interview de Lucas, volontaire en Roumanie

 

Lucas, 19 ans, est parti à Timisoara en Roumanie afin de réaliser un service volontaire européen pendant six mois. Au cours de son volontariat, il a donné des cours de français à des collégiens et lycéens.

Pourquoi as-tu choisi d’effectuer un service volontaire européen ?

Si j’ai choisi de faire un volontariat européen c’est parce que je venais juste d’arrêter mes études, ça ne me plaisait pas, je ne savais pas quoi faire. J’avais, soit la possibilité de travailler, soit de partir à l’étranger, quelque chose que j’ai toujours voulu faire. C’est la raison pour laquelle j’avais envie de faire un volontariat à l’étranger.

Comment as-tu été accueilli et encadré au sein de ta structure ?

Très très bien accueilli. Dès mon arrivée à l’aéroport, la directrice de l’association et son frère sont venus me chercher en voiture et m’ont emmené directement à mon logement. J’ai pu réaliser mes objectifs car la structure d’accueil m’a bien encadré sur ce que je voulais réaliser.

Peux-tu nous décrire une journée type ?

Alors une journée type, on se lève aux alentours de 7:00, on va au bureau. Notre coordinatrice arrivait en même temps que nous. Elle nous expliquait ce que nous avions à préparer comme cours. Ensuite nous partions au lycée. Les cours pouvait durer une heure, deux heures voir trois. Une fois fini, nous retournions au bureau où l’on faisait un bilan sur les cours que nous avions donné. L’après-midi, pour préparer notre prochain cours, nous faisions des recherches en fonction du thème indiqué, par exemple l’environnement. Et en fin de journée nous avions des cours de roumain.

Quand j’étais chez moi avec mes colocataires nous présentions un à un notre cours. Cela nous permettait d’avoir un Feedback et des conseils.

Comment as-tu vécu la vie en communauté ?

Beaucoup mieux que ce à quoi je m’attendais. Nous étions six dans une maison et  nous nous sommes très bien entendus. Il y avait différentes nationalités : Espagne, Italie, Lituanie, France. Nous sommes devenus indépendants du fait que nous devions tout faire par nous-même. J’ai adoré faire cette expérience. 

Qu’est-ce-que cela t’as apporté professionnellement et personnellement ?

Je suis devenu indépendant, j’ai énormément gagné en confiance. Le fait de donner des cours, de travailler en tant que professeur et en équipe m’a permis de développer des compétences professionnelles.

Recommanderais-tu cette expérience de mobilité à l’étranger ?

Je la recommande à 100% parce qu’elle nous fait grandir humainement. On apprend tellement de choses au quotidien. Le fait de sortir de sa zone de confort peut-être inquiétant mais on final on profite à fond de l’expérience, ça nous enrichit complètement. Donc je conseille vraiment à tout le monde de faire cette expérience.

 

 

Partagez !