Les objectifs de l’ADICE

Capture4Les objectifs de l’ADICE sont de lutter contre les discriminations et de favoriser la promotion sociale et professionnelle des publics avec moins d’opportunités (jeunes, demandeurs d’emploi, personnes issues de l’immigration…) issus en majorité de quartiers en difficulté ou de zones rurales enclavées.

En raison de son implantation territoriale (Roubaix, une ville du Nord de la France ayant une part importante de population immigrée (plus de 50%) et un taux de chômage très élevé, surtout parmi les jeunes d’origine étrangère) et de son objet, l’ADICE est depuis sa création impliquée dans la lutte contre les discriminations notamment à l’encontre des personnes issues de l’immigration.

Notre action vise à permettre aux personnes subissant ce contexte, de vivre des expériences valorisantes qui renforceront et enrichiront leur parcours personnel et professionnel. L’objectif est alors d’accompagner les personnes dans la définition d’un projet d’avenir en fonction des compétences qu’elles souhaitent développer, de favoriser leur accès au marché de l’emploi et d’encourager leur participation aux processus de décision démocratique. L’ADICE souhaite en faire des acteurs de leur avenir.

La promotion est une notion centrale dans les objectifs de l’ADICE. Cette notion s’oppose à celle d’insertion: dans le cas de la promotion on part de l’individu pour lui proposer des projets, alors que dans le cas de l’insertion c’est la fonction qui est première. Il s’agit d’une démarche libre. C’est un investissement sur l’avenir permettant de sortir de son environnement, de faciliter la prise de responsabilité,  d’améliorer les capacités à faire des choix et de s’impliquer dans les territoires. L’objectif de la promotion est de faire de l’individu un acteur capable de faire des choix personnels, de prendre des initiatives.

La mobilité comme moyen d’intégration et de mixité

L’ADICE considère la mobilité à l’étranger comme un moyen d’intégration, de mixité et comme un levier de promotion. Il s’agit de créer une rupture avec  l’environnement quotidien du volontaire, de lui permettre de s’autonomiser, de se responsabiliser mais surtout d’identifier, de renforcer et de mettre à profit des compétences acquises.

L’association considère la mobilité comme une expérience permettant de développer :

compétences

  • des compétences sociales (ouverture d’esprit, autonomie, esprit critique, solidarité, confiance en soi) ; de sorte qu’il puisse participer au processus décisionnel et à la vie sociale et publique en général. Pour certains il s’agit de gérer un budget de manière autonome, d’évoluer dans un contexte social différent du leur. Pour d’autres, ayant déjà eu auparavant une expérience de mobilité, il s’agit d’approfondir ces compétences sociales.
  • des compétences professionnelles (travail en équipe, compétences techniques et linguistiques) ; de sorte qu’il s’intégre plus facilement au monde du travail. Dans certain cas, l’optique professionnalisante est très importante pour le volontaire, qui compte mettre en avant cette expérience afin de se lancer dans la vie professionnelle à son retour.
  • des compétences interculturelles (découverte d’un pays, d’un environnement nouveau, accepter les différences, se débarrasser des stéréotypes, partager cette expérience au retour, être ouvert à d’autres modes de vie) ; de sorte qu’il s’ouvre plus facilement aux autres: cette démarche favorise la mixité. Lui faire prendre conscience des parcours de vie possibles et différents. Cette expérience lui permet alors de mieux prendre en main son avenir.

Permettre à tous de bénéficier d’une expérience valorisante à l’étranger

Notre objectif est donc de donner à tous l’occasion de développer des compétences sociales, professionnelles et interculturelles, en participant à des actions européennes et internationales de formation et de mobilité.

Ainsi l’ADICE a mis en place une plateforme d’appui à la mobilité qui tourne autour de trois axes :

  • la promotion de la mobilité par la sensibilisation, l’information et la formation de son public et des professionnels locaux et internationaux, travaillant notamment dans le domaine de la jeunesse.
  • la recherche et la définition de projets pertinents permettant de répondre aux différents parcours de notre public. C’est en fonction des attentes de la personne que l’ADICE définit avec elle son projet de mobilité. Cela passe par le développement de notre réseau de partenaires internationaux.
  • un accompagnement individuel et renforcé notamment en direction de tous ceux qui pour différentes raisons ne se sentent pas de partir seuls directement sur un projet de longue durée à l’étranger (pas d’expérience à l’étranger, manque de confiance en soi, barrière linguistique, problème de santé).