Antoine, Service Volontaire Européen, Algérie

Je m’appelle Antoine et j’effectue un Service Volontaire Européen de 6 mois au sein de l’association Graine de Paix, située à Oran en Algérie.

« Je suis heureux et fier de m’être adapté facilement au contexte algérien ! »

Durant mon service volontaire, je travaille en équipe et participe à plusieurs activités. Je suis arrivé en proposant mes connaissances techniques en matière d’image pour la communication de l’association : le site web, les badges pour les adhérents, la réalisation des nouveaux flyers de l’association. Concernant mon travail sur le site web et le reste de la communication je suis également très libre mais je n’hésite pas à faire appel aux adhérents de l’association pour demander un coup de main. Je suis heureux de constater que l’on attend bien de moi que je fasse des propositions pour la visibilité de la structure.

Dans le même temps je participe à des ateliers d’animation et de médiation, j’apprends et j’aide mes collègues animateurs. J’ai mis en place un atelier « vidéo » au sein d’un collège algérien. Avec trois adhérents de l’association très motivés je prépare et anime chaque semaine cet atelier. J’ai également participé à la création de la « cellule communication » de l’association et à l’un des gros projets de la structure qui est de communiquer autour de la médiation de conflit.

Les hésitations du début ont laissé place à un sérieux investissement dans les projets de l’association. J’avais surtout de l’appréhension face à l’inconnu, peur de ne pas être à la hauteur et de ne pas me sentir légitime, mais il se trouve que j’ai de formidables collaborateurs qui me soutiennent. J’ai ainsi trouvé ma place et je me sens utile et autonome dans mes activités au sein de l’association.

D’un point de vue culturel je ne suis pas en reste. Comme je le souhaitais, je côtoie quotidiennement une culture différente. En effet, vivre au sein d’une famille algérienne et travailler chaque jour avec des publics locaux m’apprennent beaucoup sur le pays et ses habitants.

J’ai pu faire plusieurs visites de la ville et, chaque fois, découvrir de nouvelles choses. Les cours d’arabe m’apportent également des éclaircissements sur la culture du pays et sur l’Islam. D’autre part, les adhérents de ma structure d’accueil prennent plaisir à me renseigner sur l’histoire de l’Algérie et en particulier celle d’Oran. Je me sens pleinement intégré dans le groupe et en accord avec les valeurs de l’association.

 

Partagez !