Antoine, Service Volontaire Européen au Cambodge

« Je voudrais dire que ce SVE est la meilleure expérience que j’ai eu jusqu’à aujourd’hui. Ça m’a permis d’apprendre beaucoup des choses sur moi-même, sur les autres et sur d’opportunités qui peuvent se présenter à moi! »

Hello ! Je m’appelle Antoine Fauvel, j’ai 23 ans, j’habite près de Lille, dans le nord de la France et j’ai effectué un SVE de 2 mois avec l’association ADICE. Ma structure d’accueil durant cette mission a été le CYA (Cambodian Youth Action) situé au Cambodge. Ce magnifique pays a encore beaucoup à faire en matière de développement des populations locales et du pays. J’ai été envoyé dans un petit village nommé Angkor Chey, près de Kampot. Dans ce village, les locaux vivent principalement de l’agriculture et il n’y a pas beaucoup de perspective d’avenir pour les plus jeunes. C’est pourquoi, après l’école publique le matin, les étudiants se rendent au centre d’apprentissage pour recevoir des cours d’anglais. Il y a environ 100 enfants âgés entre 6 à 17 ans et qui viennent au centre chaque jour.

Ma mission au sein du centre a été principalement de préparer les leçons le matin et d’enseigner l’après-midi, de 13 h 30 à 18 h. Lorsque nous avions le temps dans la journée ou le week-end, nous faisions également des travaux manuels, d’aménagement ou d’agriculture. Nous avons aussi proposé des activités sportives, artistiques et musicales aux élèves qui étaient intéressés.

Au centre, nous étions logés chez une famille d’accueil, nous avions une chambre pour 4 , deux volontaires allemands, mon mentor cambodgien et moi. On partageait tout ensemble, le logement, les repas, les tâches ménagères… C’était vraiment bien !

J’ai décidé de m’engager sur cette mission, car je voulais avoir une première expérience au contact d’un public d’enfant, m’améliorer en anglais, faire partie d’un milieu associatif et faire des rencontres internationales.

La plus grande difficulté que j’ai rencontrée a été la communication dans une langue étrangère. À mon arrivée au Cambodge, mon anglais n’était pas très bon. Puis rapidement, mon niveau s’est amélioré et j’ai été capable de communiquer avec tout le monde, ça a été très formateur d’être confronté à la langue tout le temps. Puis après, il y a le Khmer, car les locaux ne parlent pas l’anglais, j’ai appris certains mots, phrases et utilisé Google traduction, pour être capable de me faire comprendre.

Ce dont je suis le plus fier est de m’être prouvé que je peux moi aussi prendre part à un projet comme celui-là, avoir gagné en autonomie et de m’être intégré à un groupe dont la langue principale est l’anglais.

Je pense que cette expérience va m’aider à valoriser mes compétences, pour postuler dans divers projets ou entreprises et avoir plus de perspectives d’avenir.

Mes meilleurs souvenirs sont le temps passé avec les locaux qui nous ont invités juste parce que l’on passait près de chez eux, ou durant certaines célébrations. On a été invités à chanter, danser, partager le repas, c’étaient des moments vraiment amusants !

Finalement, je voudrais dire que ce SVE est la meilleure expérience que j’ai eu jusqu’à aujourd’hui. Ça m’a permis d’apprendre beaucoup des choses sur moi-même, sur les autres et sur d’opportunités qui peuvent se présenter à moi! Alors n’hésitez pas, sautez le pas !

Partagez !