Grégoire, Service Civique, Maroc (Sud)

Je m’appelle Grégoire, j’ai 24 ans. Je suis actuellement en mission de solidarité au Maroc dans le cadre d’un Service Civique.

xfdgfdgjnfd

« Je viens de terminer mes études et je souhaitais faire une pause entre mon cursus universitaire et le début de ma carrière professionnelle. Je me suis donc engagé auprès de l’ADICE qui m’a aidé à trouver une mission adaptée à mon projet.

qefdrhtfCela fait maintenant 4 mois que je suis installé dans le village de Fam el Hisn, dans le sud du Maroc. Ma mission consiste à donner des cours de soutien scolaire aux enfants de primaire en français. Je donne également des cours aux lycéens et aux femmes du village. Enfin, j’anime ponctuellement des activités pour les enfants. Ma mission dure 10 mois pendant lesquels je travaille dans l’association TIWIZI. Elle œuvre pour l’intérêt général à travers différents chantiers : animations sportives, artistiques et culturelles, cours de soutien scolaire pour enfants, collégiens et lycéens, mais également pour les adultes. Des sensibilisations contre la drogue ou pour l’écologie et le développement durable sont également organisées en partenariat avec d’autres associations locales.

erg

Durant ma mission, je suis assisté par les bénévoles de l’association. Ils m’ont également aidé à m‘intégrer au sein de la population locale et au mode de vie du sud marocain. Simplicité, convivialité et partage qualifient la vie à Fam el Hisn. Après un temps d’adaptation, je vis maintenant pleinement ma mission et j’ai réussi à créer des liens avec les habitants et les enfants. Mon Service Civique me permet également de voyager sur le territoire et de découvrir la diversité et la richesse que le Maroc a à offrir. Contrairement à ce que je pensais, être loin de ma famille et mes amis n’est pas difficile à vivre puisque les habitants ont beaucoup à offrir.

Ma plus grande fierté est de constater l’évolution du niveau de français des enfants et des femmes. Les enfants lisent de mieux en mieux et comprennent davantage, et les femmes du village progressent également et échangent avec moi plus facilement. Si je me suis engagé dans un Service Civique, c’est également pour partager et échanger avec un public plus démuni et pour vivre une expérience humaine.

erfdyjhfAujourd’hui je peux dire que ma mission remplit mes objectifs, j’apprends chaque jour. Je sais maintenant que même dans des conditions de vie plus modeste, l’important est d’être entouré et de se sentir utile. J’ai appris à devenir plus altruiste et à faire passer les besoins des habitants avant les miens. Enfin, c’est également un temps de réflexion et de remise en question sur soi, sur mon mode de vie en France et sur le genre de personne que je souhaite devenir. En rentrant de ma mission, je compte poursuivre dans ma branche du commerce et marketing, mais je n’oublierais pas l’expérience que j’ai vécu ici, et j’ai l’intention de m’engager davantage dans le milieu associatif pour partager et développer la solidarité pour les populations dans le besoin.

Ce Service Civique est une expérience personnelle, formatrice et enrichissante à tout point de vue. »

Grégoire a réalisé une vidéo sur l’un des évènements de son association TIWIZI auquel il a participé:

Partagez !