Interview d’une entrepreneuse d’accueil à Lille

Erasmus pour jeunes entrepreneurs

Maryse, entrepreneuse à Lille accueille une jeune entrepreneuse, Ilaria, depuis 3 mois désormais au sein de son entreprise : SPQI (Services et Produits de Qualité et Innovants). Il s’agit d’une entreprise de recherche et d’expérimentation scientifique sur la fertilité humaine et animale. Nous avons profité du point mensuel de suivi dans nos locaux pour lui poser quelques questions sur son expérience d’entrepreneur hôte Erasmus pour jeunes entrepreneurs.

Quel est votre parcours ?

Je suis scientifique titulaire d’une thèse en recherche. Suite à mon expérience en tant que chercheur en France, je suis partie à l’âge de 25 ans aux Etats Unis où j’étais en charge d’une équipe de recherche. Cette expérience de recherche dans un centre hautement compétitif à l’approche entrepreneurial m’a été bénéfique.

Après cette expérience aux Etats Unis, je suis allée en Angleterre où la recherche est également indépendante, cela m’a permis d’apprendre à rechercher des financements.

Lorsque je suis rentrée en France en 2004, je suis rentrée avec la même volonté de développer les produits de la santé. J’ai créé une première entreprise avec deux collaborateurs de l’Institut Pasteur de Lille. J’ai mis en application ce que j’avais appris à l’étranger. Ce projet s’est très bien développé.

J’ai par la suite créé une autre entreprise avec d’autres chercheurs toujours dans le domaine de la santé puis une troisième entreprise. J’ai une expérience de ‘’serial entrepreneur’’ dans le domaine de la santé.

Pourquoi avoir choisi de rejoindre le programme Erasmus pour jeunes entrepreneurs ?

J’ai toujours apprécié l’international, je crois sincèrement à l’échange d’idées et à la nécessité de grandir grâce à elles. Je me sens portée par l’idée de former, de tutorer et de transmettre le savoir. Pour grandir, on a besoin de conseils extérieurs. Je fais partie de plusieurs associations et organisations comme le réseau « Entreprendre Nord » afin de transmettre à d’autres entreprises les valeurs acquises et d’échanger avec d’autres chefs d’entreprise.

Avez-vous rencontré des difficultés pour rejoindre ce programme ?

A ma connaissance, nous sommes la première entreprise de la région à participer au programme Erasmus pour Jeunes Entrepreneurs. De ce fait, nous n’avions pas le retour ni l’expérience d’autres structures. Heureusement, l’ADICE été là pour nous répondre et nous aider lorsque l’on avait des questions.

Que vous apporte la venue de votre jeune entrepreneur dans votre structure ?

Ilaria (Jeune entrepreneuse accueillie chez Maryse) apporte une aide opérationnelle puisqu’elle a professionnalisé toute la charte graphique de l’entreprise. Elle s’est également impliquée dans l’équipe par la formation. Ilaria a été opérationnelle depuis son arrivée et elle a un vrai regard sur le travail de l’entreprise et est force de proposition. Elle a une certaine sensibilité et une volonté d’approfondir ses recherches. Ilaria a une grande ouverture d’esprit et cela a encore une fois renforcé l’échange.

Quelles sont les perspectives de votre échange avec Ilaria ?

Après la fin de l’échange avec Ilaria, je serai ravie de continuer de travailler avec elle et la future structure qu’elle va créer car en plus d’avoir été une rencontre professionnelle, cela a permis une bonne rencontre humaine.

Et avec le programme Erasmus pour jeunes Entrepreneurs ?

Pour notre structure, nous envisageons d’accueillir quelqu’un à la suite d’Ilaria. Pourquoi pas trouver un profil différent de NE (nouvel entrepreneur), par exemple plus commercial. Je pense que grâce à notre première expérience, ce sera plus simple désormais d’accueillir quelqu’un. Je connais mieux la plateforme également.

Partagez !