La parole aux stagiaires

Gérald, 46 ans, a effectué un stage Erasmus+ pendant 2 mois en Angleterre, à Bedford, au sein des équipes Asendia Fulfilment, un entrepôt logistique spécialisé dans l’E-commerce et la livraison de colis.

Quel a été votre parcours avant de réaliser votre expérience à l’étranger ?

Autodidacte dans mes études, j’ai passé un bac à 21 ans, un BTS à 27 ans et j’ai repris un master à l’EDHEC à 44 ans. J’ai eu des expériences professionnelles dans le milieu de la distribution un peu partout en France avec des entreprises comme Décathlon, Boulanger, le groupe Laposte.

Pourquoi avez-vous choisi d’effectuer un stage ?

En reprenant des études et en allant sur un master, je me suis rendu compte que mon niveau d’anglais était très faible et que j’avais vraiment besoin de me bouger par rapport à ça et de vivre une expérience internationale qui était une première pour moi.

Comment avez-vous été accueilli et encadré au sein de votre structure ?

J’ai eu la chance d’être accueilli dans une structure où je connaissais les activités logistiques, qui faisaient partie de mon métier en France. Une tutrice a été nommée et j’ai pu échanger avec elle avant mon départ. Tous les jours, elle m’a accompagné dans les différentes démarches que j’avais à faire.

Pouvez-vous nous décrire une journée type ?

Mon stage se déroulait surtout le matin donc j’ai eu la chance de pouvoir me déplacer en transports en communs et en vélo pour aller jusque l’entrepôt. Un planning m’avait été affecté concernant la découverte des différentes activités de leur entrepôt, à peu près jusque 14-15h00. Après je faisais plutôt des activités comme continuer à prendre des cours en anglais ou des activités sportives comme l’aviron, le badminton. De plus, j’ai pu rencontrer des personnes pour échanger en anglais et en français.

Comment avez-vous vécu la vie en communauté ?

J’ai très bien vécu la vie en communauté, ancien militaire j’ai des facilités pour la vie en communauté.

Qu’est-ce-que cela vous a apporté professionnellement et personnellement ?

Professionnellement, ça m’a permis de valider un niveau B2 en anglais, de pouvoir répondre à des offres d’emploi en anglais et même d’avoir des propositions de postes à l’international.

Personnellement, à plus de 45 ans, quitter sa famille sur une période de deux mois avec des jeunes enfants m’a permis de développer la faculté de pouvoir accomplir des projets qui sont importants pour son propre épanouissement.

Avez-vous développé votre réseau ?

Oui, parce que je connaissais très peu le groupe ASENDIA et j’ai pu développer mon réseau professionnel ce qui m’aide maintenant dans mes nouvelles activités.

Recommanderiez-vous cette expérience de mobilité à l’étranger ? Si oui, quels conseils donneriez-vous aux personnes qui souhaitent partir ?

Oui je recommande cette activité et la pratique des stages Erasmus+ peu importe l’âge que vous avez car je pense que c’est vraiment une découverte personnelle et un enrichissement qui est important. Le conseil que je pourrais donner à tout participant d’un stage Erasmus+ : « enjoy !».

 

Partagez !