Lynda, Service Civique, Bruxelles

Je m’appelle Lynda, j’ai 21 ans. Après mon DUT Techniques de commercialisation obtenu en juin dernier, j’ai décidé de partir en Service Civique international pendant 9 mois.

fb_img_1476264567881-copie
Etant déterminée à partir le plus vite possible, les rendez-vous se sont enchainés avec l’Adice. Après quelques recherches, Laureline, ma coordinatrice de projet, m’a annoncé qu’un projet me correspondait bien. Je me voyais déjà dans un pays complètement différent du mien : mon projet s’est en réalité déroulé chez nos chers voisins les belges, à Bruxelles !

J’avoue avoir été un peu réticente au début, j’aurai préféré partir plus loin. Mais finalement j’ai adoré, les mentalités sont complètement différentes en Belgique.

Ma mission principale était centrée sur la communication de l’association où je travaillais. Je m’occupais principalement des réseaux sociaux, actualiser les informations, publier des événements, et donc créer des affiches pour les différents événements que nous proposions.

 Je m’occupais également du soutien scolaire deux jours par semaine, c’était une première pour moi. J’ai travaillé en collaboration avec des stagiaires en logopède et professeur des écoles, j’ai ainsi pu acquérir des méthodes de travail afin d’aider au mieux les enfants. Ce qui m’a permis d’être désigné responsable du soutien scolaire primaire à l’association, une petite fierté.

fb_img_1476264345184

Ce service Civique m’a appris énormément. Tout d’abord, je suis beaucoup plus ouverte d’esprit.

En effet, à Bruxelles je me suis retrouvée dans un quartier avec une majorité de population issue de l’immigration arabe. De ce fait, il est vrai que j’ai eu pas mal de préjugés surtout en constatant qu’il y avait beaucoup de femmes qui portaient le voile. Etant très féminine j’avais peur d’être jugé par ma tenue vestimentaire, mais elles m’ont appris les vraies valeurs de la religion musulmane. Si je les accepte il n’y a pas de raison qu’elles ne m’acceptent pas. Cette ouverture d’esprit m’a fait énormément mûrir en seulement quelques mois. Malheureusement, aujourd’hui j’ai l’impression de me réveiller d’un rêve et que toutes mes responsabilités reviennent à la surface. En effet, je souhaitais reprendre mes études en alternance, j’ai donc pris contact avec plusieurs écoles et ai passé des entretiens mais après des mois de recherches je n’ai toujours pas trouvé d’entreprise.

J’ai donc repris contact avec l’ADICE afin de repartir par le biais d’Erasmus + en stage professionnel en Europe. Je ne sais donc pas ce que l’avenir me réserve, mais j’ai compris que la mobilité européenne était une grande opportunité pour moi de trouver ma voie.

https://flic.kr/s/aHskRPW8Fd

 

Partagez !