Madeline, stage professionnel, Ecosse

 Je m’appelle Madeline, je suis partie en stage professionnel VET Erasmus en hôtellerie et restauration. Mon stage s’est déroulé en Ecosse à Inverness, non loin du Loch Ness pendant 8 mois. Je souhaitais partir dans un pays anglophone pour améliorer mon anglais. J’avais pour objectif de parfaire mon expérience dans l’hôtellerie et la restauration en exerçant les différents métiers dans ces domaines.

Les 9 mois de mon stage devaient se dérouler dans la même structure. Une Guest House qui est l’équivalant en France d’un B&B chez l’habitant. Dans celle-ci il y avait sept chambres. Je logeais chez eux. Je ne suis restée qu’un mois car très vite mon contrat n’a plus été respecté. Et mon tuteur avait pour projet de partir, me laissant les 8 mois suivants seule pour gérer la Guest House avec l’aide de la femme de ménage. Je devais donc constamment y être sans n’avoir plus que quelques heures par semaine de libre.

stage professionnel

Il s’est écoulé 19 jours avant que je ne commence dans une autre structure, un hôtel de neuf chambres avec un restaurant et un pub. Malheureusement je n’ai pu faire autre chose que du ménage et les chambres ainsi que très peu de service en salle et au bar. Je n’ai pas pu découvrir les autres postes. Après deux mois chez eux et le départ précipité d’une des femmes de mé­nage, j’ai très vite eu peu de temps libre dû à mon emploi du temps et la fatigue. C’est pour cela que j’ai écourté mon séjour d’un mois. Je sentais que mon stage ne s’améliorerait pas et que donc je n’allais plus rien apprendre.

Mais aussi, je sentais que j’avais accompli ce pourquoi j’étais venue. C’est-à-dire me dépasser, me fortifier, savoir me débrouiller et faire face aux problèmes de façon autonome. Car lors de la fin de mon contrat avec la Guest House, je m’étais battue avec hargne pour rebondir de cette situation. Je ne voulais en aucun cas rentrer chez moi après une telle déception et seulement après un mois. Cela m’a énormément motivée à me sortir de cette mauvaise posture.

Malgré ces mésaventures, j’ai tout de même passé de bons moments. Comme lors de ma pause d’une semaine entre les 6 et 3 mois. J’ai pu faire un petit séjour dans les îles d’Orkney, tout au nord de l’Ecosse. J’ai visité des sites historiques, de beaux châteaux et contemplé des paysages à couper le souffle. J’ai adoré prendre le ferry entre les îles avec ces vols d’oiseaux en tous genres. J’ai aussi eu l’occasion d’embarquer sur le Loch Ness et visité le château trônant le long de la rive. Je n’ai pas vu le monstre de Loch Ness, appelé Nessie, mais le panorama était époustouflant. J’ai pu aussi m’imprégner de la culture Ecossaise et de ses légendes. Comme bien sûr celle de Nessie, de son histoire et de ses mystères. Mais aussi l’histoire des de clans Ecossais et de ces fameux tartans. J’ai aussi pu me familiariser avec l’accent Ecossais qui est assez ardu à comprendre. La rencontre avec des personnes intéressantes m’a beaucoup enrichie.

Tous cela pour dire que je garde une bonne expérience de mon voyage. Comme dit le dicton « ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort » ; le tout est de se donner les moyens de se surpasser et de braver les obstacles. Aujourd’hui, après ce voyage, j’ai beaucoup plus confiance en moi. Je sais de quoi je suis capable et je n’ai pas peur d’aller de l’avant quel que soit le chemin à prendre.

Madeline.

Partagez !