Marion, Stage Erasmus+, Ile de Gran Canaria

« Je conseille à tous une expérience de mobilité, car même en 2 mois c’est incroyable tout ce qu’on peut expérimenter et apprendre. Je suis revenue avec une nouvelle énergie et des idées »

Mon stage professionnel s’est déroulé à Las Palmas de Gran Canaria à Casa Africa au département culturel. Cette structure permet de mieux connaître le continent Africain. Leur but est de rapprocher l’Espagne et l’Afrique pour nouer des relations de confiance et de respect dans tous les domaines (éducation, culture, économie, institutions…). Casa Africa organise des événements culturels, des rencontres thématiques, des expositions, des journées sur le thème de l’entreprenariat, le développement durable, les médias, etc.

Pendant mon stage j’ai participé au montage de l’exposition de l’artiste Réunionnais Jack Beng-Thi, j’ai maquillé l’artiste lors de sa performance d’inauguration et je l’ai assisté tout au long du projet à Casa Africa. C’était une collaboration très enrichissante. J’ai pu connaître ses œuvres et ses recherches, ses collaborations et ses futurs projets artistiques. J’ai également traduit plusieurs interviews des invités de Casa Africa. Grâce à la documentation de la médiathèque, j’ai pu découvrir l’histoire de certains pays et partager mes recherches avec des collégiens. J’ai coordonné, dirigé des projections et des débats. C’était l’occasion pour eux de s’exprimer et de découvrir le Liberia ou encore le Kenya.

J’ai aussi proposé des maquillages enfants lors de la journée des associations africaines des Canaries. C’était une journée festive avec de la musique, de la danse, des stands d’artisans, un défilé de mode et des plats traditionnels. 

Casa Africa souhaite également briser les clichés de l’Afrique, donner une image positive et montrer les changements sans cacher les difficultés comme la pauvreté ou les guerres. L’Afrique change chaque jour et la population grandie. Il y a beaucoup de jeunes et ils ont l’envie d’améliorer leur pays. Le public de Casa Africa est assez varié , les salles d’expositions sont ouvertes au public et il y a aussi des visites guidées pour les écoles ou les groupes.

Je me suis engagée dans ce projet car je souhaitais découvrir les pays du continent Africain. C’est un territoire très vaste avec différentes cultures et réalités. J’ai découvert des artistes, des costumes, des paysages, des entreprises, des villes, des événements… J’ai ouvert ma vision du monde et j’ai rencontré des personnes qui ont un quotidien très différent.  

Un stage de 2 mois c’est assez court pour prendre sa place et avoir des repères dans la structure, mais je suis assez fière de tout le travail accompli, des personnes que j’ai rencontrées et qui m’ont fait confiance. Cette expérience a confirmé mon intérêt pour la coopération Internationale. Je souhaite réaliser de nouveaux projets artistiques et culturels en gardant une dimension Internationale. Je peux maintenant m’ouvrir vers l’Afrique. Je sais où trouver des informations fiables et concrètes.

Vivre aux canaries, c’est vivre dans une carte postale. Pourtant la ville de Las Palmas est à la fois urbaine et balnéaire. L’air de la mer est agréable et j’ai pu me déplacer en vélo. La ville est assez dynamique, il y a souvent des événements organisés par la municipalité ou les villes voisines. Les paysages sont variés, le vent et les nuages sont bercés par les alizés de l’Atlantique. 

Je conseille à tous une expérience de mobilité, car même en 2 mois c’est incroyable tout ce qu’on peut expérimenter et apprendre. Je suis revenue avec une nouvelle énergie et des idées. Je remercie à nouveau l’Adice de m’avoir donné cette opportunité. Plus qu’une mobilité, un tremplin pour la suite.

Partagez !