Sébastien, service volontaire européen en Italie

L’expérience la plus importante et gratifiante qui m’a été donnée de vivre jusqu’à maintenant!!

Je m’appelle Sébastien Grossemy, j’ai 24 ans. J’ai réalisé un Service Volontaire Européen d’une durée de six mois au sein de l’association Arcistrauss à Mussomeli, en plein cœur de la Sicile.

Durant mon projet là-bas, j’ai eu la chance de faire beaucoup d’activités différentes. J’ai travaillé avec les enfants, principalement, en tant que professeur de français, mais aussi au sein de la Casa Vanesa, une maison regroupant plusieurs enfants de tous âges connaissant des soucis avec leurs parents, et l’animation de centre aérés.

Aussi, j’ai travaillé avec les autres volontaires avec qui je vivais sur un projet YouthExchange, qui consiste à monter un projet de mobilité pour les jeunes en mettant en place des activités pertinentes pour eux, sur un thème que l’on choisit. Pour notre part, ce fut le développement personnel. Nous avons aussi planché sur la création d’un espace vert au sein de la ville, la Villa Aldisio, un parc où nous avons tous refait de zéro, en commençant par le nettoyage, pour finir sur la plantation et la mise en peinture des murs, etc… Egalement, j’allais souvent à la bibliothèque de la ville, où je faisais de la classification de livres relativement anciens. Enfin, nous avions aussi le droit dans notre planning à avoir des leçons d’italien et de cuisine !

Ce projet était une obligation pour moi, il fallait que je le fasse. Une aventure que je devais vivre si je souhaitais évoluer. Partir de mon cocon, découvrir ce qu’il se passe ailleurs qu’aux alentours de ma région, et par la même occasion me découvrir moi-même. J’avais ce besoin de voir ce dont j’étais capable, et en apprendre plus sur ce que je veux faire de ma vie. Et ce fût l’expérience la plus importante et gratifiante qui m’a été donné de vivre jusqu’à maintenant.

Ça m’a changé, développé personnellement, sur beaucoup de points. J’ai plus conscience de ce qui m’entoure, de ce que j’ai et ce que je suis, et un chemin plus clair concernant là où je veux aller. Et encore au-delà de ça, j’ai rencontré des gens qui m’ont fait vivre des émotions justes géniales, que je reverrais. Je m’estime véritablement chanceux d’avoir été dans cette association et d’avoir vécu ces mois avec le groupe de volontaire avec lequel j’étais. C’est pour moi devenu comme ma deuxième maison.

La chose dont je suis le plus fier, c’est de voir ce que je suis devenu!

Au jour d’aujourd’hui, je suis sûr d’une chose : je veux travailler afin de mettre de l’argent de côté, pour repartir!

 

Partagez !