Shïma, Service Civique, Maroc

Shïma est partie 6 mois en Service Civique au Maroc, et espère que « ce n’est que le début d’une longue série de voyages ».

entiere

« Je m’appelle Shïma et j’ai 23 ans. Après avoir terminé une licence d’anglais et commencé un Master FLE (Français Langue Etrangère), j’ai décidé de m’accorder une année de pause avant de reprendre mes études, afin d’être sûre de mon choix.

Grâce à l’Adice, j’ai passé 6 mois au Maroc dans la ville de Jerada, dans le cadre d’un Service Civique à l’étranger. Ma mission était en lien direct avec les études que j’envisage, enseigner le français à des publics divers. Je me suis occupée de femmes et d’hommes adultes, d’adolescents, de jeunes diplômés, d’étudiants mais aussi d’enfants en bas âge.

J’ai choisi de faire un Service Civique à l’étranger parce que je voulais bénéficier d’une expérience à l’étranger, d’une part, et, d’autre part, acquérir de l’expérience en tant qu’enseignante de français, sur le terrain, avant de reprendre mes études. Je suis également passionnée par l’apprentissage des langues, et je voulais aussi perfectionner la langue arabe, que je côtoie depuis mon enfance.

Même si j’étais familière avec de nombreuses coutumes et la langue du pays, j’ai vécu un véritable choc des cultures à de nombreux égards. Je n’ai pas réussi à surmonter totalement cet obstacle, même si j’ai appris à apprécier ce que le Maroc peut offrir (des paysages magnifiques, des belles rencontres, la découverte d’une autre culture). Autant j’ai adoré le projet et mon travail avec les volontaires sur place, autant j’ai eu beaucoup de mal à m’adapter à la société marocaine. Dans cette petite ville plutôt conservatrice, profondément patriarcale, et parfois très sexiste, la religion occupe une place très importante.

Même si je suis passée par quelques moments difficiles, rétrospectivement, je ne regrette pas cette expérience car elle m’a fait mûrir, découvrir un autre pays, enrichir mes capacités linguistiques et a confirmé mon projet professionnel. J’espère que mon Service Civique à l’étranger n’est que le début d’une longue série de voyages ».

Partagez !