4ème séminaire e-Roma, Roubaix

Ce séminaire européen de mai 2015 avait une saveur particulière au vu des échéances fixées, le projet e-Roma se terminant fin décembre 2015. Chaque partenaire avait bien conscience des enjeux de ces deux journées de coopération et de concertation pour planifier au mieux les activités des tout derniers mois mais également pour prévoir le suivi de l’activité de la plateforme après la fin officielle du projet. L’objectif de pérennisation de l’outil développé dans le cadre d’e-Roma, la plateforme, est indéniable. Il doit servir de manière durable et efficiente aux professionnels engagés auprès des communautés roms que ce soit au niveau local, régional, national voire européen.

eRR group picture

Le séminaire a été divisé en deux temps :

Dans un premier temps, les partenaires se sont retrouvés pour dresser un bilan des activités accomplies et revenir sur le rapport intermédiaire d’évaluation de la Commission européenne, par ailleurs très positif, afin de préparer au mieux le lancement prochain de la plateforme. Chaque partenaire a également présenté les pages relatives à la situation des Roms sur son territoire. Cette présentation thématique aborde plusieurs thèmes tels que l’éducation, la culture, l’histoire, les institutions (organisations internationales et organisations non gouvernementales), la santé, l’emploi, etc. Le but de cet exercice était d’harmoniser la topographie et l’architecture de la plateforme.

Dans un second temps, les partenaires se sont réunis pour établir un plan de dissémination et de durabilité. Il a été question de réaliser plusieurs ateliers ainsi que d’animer des « world café » dans le dessein de faire connaître la plateforme au plus grand nombre de professionnels et d’organismes spécialisés sur la thématique des Roms.

A la suite de ce séminaire, chaque partenaire travaille actuellement à la construction et au renforcement de ses contacts avec les divers acteurs locaux, régionaux et nationaux présents sur son territoire afin de promouvoir les projets mis en œuvre (ou en cours d’exécution) sur les Roms. Cela permet à la plateforme de se positionner en tant que base de données incontournable pour les personnes travaillant avec/sur les Roms, qui pourront par la suite échanger et élaborer de nouvelles activités en commun.

L’ADICE a ainsi présenté le 29 mai lors d’une réunion d’information avec des acteurs locaux du secteur de la jeunesse et de la mobilité internationale (Direction Jeunesse de la ville de Tourcoing, Centre Social Imagine Mons en Baroeul, Mission locale Métropole Est, France Nord Transparence) la plateforme transnationale en ligne eRoma.