European Volunteer in humanitarian AID Project

Le projet EVA est financé dans le cadre du programme EU Aid Volunteers, pour une durée de 2 ans.

Ce projet rejoint dix structures partenaires en Italie, France, Espagne, Pérou, Bolivie, Indonésie, Inde, Maroc et Ghana.

Le projet EVA a comme objectif principal, d’apporter aux structures basées dans des pays tiers les compétences nécessaires pour atteindre les procédures et les normes demandées afin d’obtenir la certification pour l’accueil des volontaires EUAV, à travers des méthodes et compétences adaptées dans le domaine humanitaire et dans la gestion des volontaires.

Les objectifs spécifiques du projet EVA sont :

  • Renforcer les capacités de 7 organisations des pays tiers et leur transmettre la connaissance sur le fonctionnement de l’Aide humanitaire, les principes et l’importance du volontariat.
  • Renforcer les capacités de 7 organisations de pays tiers dans la mise en place de règles de sécurité et d’un processus logistique garantissant la sécurité des interventions d’aide humanitaire
  • Renforcer les capacités de 7 organisations de pays tiers dans la réalisation de l’évaluation des besoins et de la situation afin de garantir une intervention de volontariat pertinente dans le contexte de l’aide humanitaire
  • Renforcer la capacité de 7 organisations des pays tiers à acquérir de solides capacités et connaissances afin de garantir une gestion du volontariat de haute qualité dans le contexte de l’aide humanitaire.
  • Assurer la visibilité du programme ainsi que la capitalisation et la diffusion des résultats du projet et des outils permettant d’accroître l’impact du projet (aux niveaux local, national, européen et international).

Ces objectifs seront atteints grâce à de multiples activités et résultats. En effet, grâce à une série de séminaires, d’échanges de formation et d’ateliers, les partenaires de pays tiers adopteront les principes de l’aide de l’UE dans leurs activités et valoriseront le rôle du volontariat dans les contextes et les projets d’aide humanitaire. Ils acquerront les compétences nécessaires pour élaborer des évaluations des besoins et des risques, des stratégies globales de gestion des volontaires et la capacité de promouvoir les résultats du projet et l’initiative EUAV, devenant ainsi des experts de la gestion des volontaires dans le contexte de l’aide humanitaire dans leur pays.

Partagez !