Meeting: Experiences for successful Roma inclusion

Les 26 et 27 novembre, les coordinateurs du projet eRoma Resource, le Centre de Formation et d’Education Novo mesto, ont organisé une conférence internationale intitulée « Broaden Horizons-Networks and Experiences for successful Roma inclusion » (Elargissez vos horizons-Réseaux et expériences pour une intégration réussie des Roms) en Slovénie à Dolenjske Toplice. Au total, plus de 200 acteurs associatifs et représentants d’organes institutionnels et gouvernementaux ont participé à cet évènement de grande envergure.

La conférence avait pour objectif de renforcer la coopération entre les diverses personnes engagées dans des actions d’intégration des communautés roms en Europe. En effet, plusieurs intervenants ont souligné le problème du manque d’informations sur le travail et les actions menées avec les Roms que ce soit au niveau local, national et international. Aussi la conférence était-elle structurée de telle manière à multiplier et faciliter les échanges et la rencontre de nouveaux acteurs voire de potentiels partenaires grâce à la mise en place d’activités telles que le marché aux projets.

Parmi les invités français à la conférence (vous pouvez retrouver une courte biographie de chacun d’entre eux en cliquant sur le lien suivant : http://www.adice.asso.fr/?p=5855), la majorité d’entre eux ont pris part au marché aux projets afin de présenter leurs activités et de partager leurs outils de travail. Par ailleurs, leur rencontre les a conduits à considérer les points forts et les points faibles de leurs activités : communication dans les médias, constitution de partenariats, relations avec les offices gouvernementaux et institutionnels, recherche de financements, etc.

Outre la création de nouveaux contacts et le développement des réseaux partenariaux, les organisateurs ont favorisé la présentation des résultats de différents projets menés dans les Etats membres de l’Union européenne afin de faire ressortir les meilleures pratiques et ainsi pouvoir in fine impacter sur les politiques mises en place sur les communautés roms. Cela émane du constat des disparités entre les mesures fixées par les politiques étatiqueset leur mise en œuvre concrète sur le terrain.

La présentation de projets a permis de souligner la similarité des problèmes et enjeux identifiés par chacun malgré un contexte et une situation géographique différente. Si le développement et la généralisation de mesures d’intégration des Roms n’est ni envisageable ni même souhaitable, ces analogies incitent cependant au partage et à l’échange des meilleures pratiques afin d’assurer la durabilité des projets mis en place avec les communautés roms.

Parmi les projets présentés, le projet européen eRoma Resource a bien évidemment été abordé avec une démonstration du principal produit : la plateforme transnationale en ligne eRoma Resource.  Cet outil répond au manque d’informations et de coopération entre les divers acteurs. On peut ainsi retrouver sur cette plateforme plus de 270 projets menés en Europe et plus de 1400 ressources écrites et audiovisuelles (législations, travaux de recherche, outils pédagogiques, etc.). Interactive, elle est autant un espace d’échanges entre professionnels et intéressés qu’un espace d’informations d’une ampleur inédite.

Nous vous invitons à vous rendre sur cette plateforme en cliquant sur le lien suivant :  http://www.eromaresource.com/?language=fr

Lors de cette conférence, le rôle de l’Union européenne a également été abordé avec le détail des programmes ouverts au financement de projets menés en lien avec les communautés roms. Il a été précisé qu’il n’existe plus de projets spécifiques sur les Roms pour éviter toute discrimination positive. Toutefois, il est toujours possible de proposer des projets visant à l’intégration des Roms. C’est notamment envisageable dans le cadre du nouvel appel à projets de décembre 2015 du programme Erasmus+ sur la mise en œuvre de la Déclaration de Paris sur la promotion de la citoyenneté.

Bien que l’Union européenne ne soit pas l’acteur le plus pertinent dans le domaine de l’intégration des Roms, elle n’en est pas moins un acteur important avec un fort pouvoir d’incitation vis-à-vis des Etats membres (on peut notamment citer le cadre européen commun pour l’élaboration des stratégies nationales d’intégration des Roms). Cependant, il est reconnu que les meilleurs niveaux d’intégration des Roms se font à l’échelon local ou national. L’association des acteurs de la société civile est donc primordiale. Rassembler ces mêmes acteurs semble alors être un instrument d’influence sur les politiques mises en œuvre dans le domaine de l’intégration des Roms.

Un recueil avec les descriptifs des projets et les contacts des personnes responsables sera ainsi prochainement constitué et diffusé par les organisateurs de la conférence.