Plateforme marocaine volontariat

Les actions mises en œuvre pour cette plateforme sont les suivantes: 
– La formation de personnes-ressources volontaires de gestion de projet ;
– L’expérimentation du volontariat au Maroc dans trois villes (56 volontaires au total) ;
– La création de comités locaux supervisés par la personne-ressource et le rassemblement de divers acteurs intervenant dans le domaine de la jeunesse (les autorités locales, les ONG locales, des représentants des jeunes) 
– L’information et la campagne de sensibilisation sur le bénévolat pour les jeunes, les autorités locales et les ONG locales.
Ce projet de Plate forme marocaine du volontariat a été réalisée en étroite collaboration avec sept associations marocaines :
         – ARGANIA (Essaouira) ;
         – Nahda Gzoula (Sebt Gzoula) ;
         – TAGMATE (Khemisset) ;
         – ESSALAM (Youssoufia) ;
         – TIWIZI (Tata) ;
         – ISSAAF (Jerada) ;
         – Association Bassin Guir de développement et protection de l’environnement (Prov. De Figuig).

Le lancement du projet a eu lieu les 23 et 24 avril 2008 à Khemisset au Maroc en présence des 7 associations partenaires. Chaque association a identifié un démultiplicateur (personne ressource) qui a participé à une première formation du 3 au 6 juillet à Youssoufia, animée par l’ADICE, et portant sur le volontariat, ses modalités et les outils et méthodes mises en œuvre pour en assurer la gestion et l’accompagnement pédagogique des volontaires.

Une première phase d’expérimentation a eu lieu d’octobre à décembre. Elle a concerné 17 volontaires : 14 jeunes de 18 à 28 ans sont partis en mission dans une autre association marocaine de la plateforme, 2 volontaires marocains ont été accueillis par l’ADICE et ont réalisé leur mission à la Mission locale d’Arras et à la maison de quartier de Vauban à Lille ; un volontaire français a été accueilli chez Argania.

Les membres de la plateforme se sont réunis à Essaouira le 13 octobre 2008 afin d’évaluer en continu le projet de manière concertée.

Enfin, en septembre, Pierre FOURNIR, volontaire en VSI via l’AFVP, est arrivé sur le terrain afin d’appuyer la coordination et faire le lien entre l’ADICE et les partenaires marocains. Il assure notamment la coordination des échanges de volontaires au Maroc, la communication et la valorisation des résultats du projet, la coordination du plaidoyer national.

Ce projet réalisé dans le cadre du Programme Concerté Maroc, bénéficie notamment du soutien du Conseil régional Nord Pas de Calais dans le cadre de la coopération décentralisée avec la région de Doukkala Abda. 
Le Programme Concerté Maroc (PCM) est un programme de coopération bilatérale entre la France et le Maroc lancé en 2002 par le Département d’État des Affaires étrangères, en 2006. Il s’agit un cadre de concertation entre ses membres. Il se construit collectivement sous le pilotage du COPIL.

 L’objectif principal de ce programme est de contribuer à une plus grande implication des jeunes dans la société marocaine par une stratégie commune entre les ONG  françaises et marocaines, en coopération avec les autorités publiques. Pour sa deuxième phase, l’objectif général vise à une plus grande implication des jeunes dans la société marocaine grace à une stratégie concertée entre associations françaises et marocaines, en partenariat avec leurs pouvoirs publics.

Partagez !