Projets en cours

L'ADICE met en place des projets européens dans le but d'améliorer son accompagnement pédagogique et ses outils de travail auprès des jeunes. L'objectif est également de travailler en lien avec des partenaires européens afin de faciliter l'accompagnement de nos participants à l'étranger.

  • Valorisez votre mobilité au retour !

    Valorisez vos compétences au retour d’un projet de mobilité !

    La plateforme www.yourcompetences.fr est désormais en ligne.

    Sur cette plateforme, vous trouverez tous les outils et méthodes développés par les partenaires du partenariat stratégique Eramus + PC IMPRESS afin de valoriser les compétences acquises lors d’un projet de mobilité internationale.

     

    Créez votre livret de compétences en ligne
    Rendez-vous sur le site pour réaliser en ligne votre livret de compétences vous permettant de les évaluer, de les verbaliser et de les contextualiser.
    Imprimez le résultat dans un fichier PDF regroupant l’ensemble des vos acquis.

     

     

    Retrouvez l’ensembles des productions du projet
    Téléchargez les guides créés dans le cadre du projet: le livret de compétences, la liste des outils, l’étude auprès des employeurs et le guide pour réaliser un entretien d’évaluation.

     

     

    Découvrez la boîte à outils avant/pendant/après la mobilité
    Vous trouverez des méthodes et outils pour valoriser et capitalisez votre projets de mobilités à toutes les étapes du parcours: avant, pendant et après.

     

     

    Qu’attendent les employeurs des participants de retour d’une mobilité internationale ?
    Découvrez les résultats de l’enquête auprès de 100 employeurs européens sur les compétences clés attendues au retour d’un projet de mobilité internationale.

     

     

    Accédez à un lexique de compétences
    Identifier et verbaliser vos compétences et rédiger plus facilement un CV ou une lettre de motivation

     

    La plateforme Valorisez votre mobilité est l’une des six productions intellectuelles développées par les organisations partenaires suivantes: ADICE (Fr), Cesie (It), ProWork (NL), Step (Esp), VCC (Pol) dans le cadre du projet Erasmus+ PC IMPRESS. Ce projet vise à capitaliser les connaissances formelles et non-formelles ainsi que les compétences personnelles et professionnelles acquises lors d’une expérience de mobilité dans le but de renforcer l’employabilité des personnes..

     

  • Apprenez à gérer la mobilité !

    Vous êtes travailleur jeunesse dans une association ou dans une organisation désireuse de développer la mobilité internationale ?

    Vous souhaitez bénéficier d’outils et de conseils pour fournir un suivi pédagogique de qualité à vos participants? 

    Découvrez des conseils, méthodes et outils grâce à la formation en ligne E2MP.

    Cette formation a été mise en place dans le cadre d’un partenariat stratégique Erasmus + intitulé E2MP (Plateforme de gestion de projet de mobilité européenne), regroupant 5 partenaires : ADICE (France), CCW (UK), EFM (Pologne), SophieDelebarre Conseil (France) et CESIE (Italie).
    Elle a été conçue pour les organisations et les gestionnaires de projets travaillant avec les jeunes ; son objectif est de vous fournir les connaissances et les compétences nécessaires pour gérer un projet de mobilité, depuis le début jusqu’au retour du participant. Il vous fournit des outils pédagogiques, des astuces et des conseils et une auto-évaluation qui devrait vous aider à préparer vos propres outils et méthodes.
    Il y a 6 modules qui doivent être terminés pour obtenir la certification :
    1. Promouvoir les projets de mobilité et créer de bons partenariats
    2. Définir les projets des participants
    3. Préparer un projet de mobilité réussi
    4. Accueillir et suivre le participant
    5. Évaluer et capitaliser le projet après la fin de la mobilité
    6. Gérer les problèmes et les difficultés

    Dans chaque module, on trouve des conseils spéciaux pour travailler avec des jeunes avec moins d’opportunités. Vous aurez également accès à des annexes et outils vous permettant de mettre en oeuvre rapidement les conseils et méthodes proposés.

    Formez-vous ici !

    Que puis-je obtenir à la fin ?
    Après la formation, vous serez invité à faire une auto-évaluation qui permettra d’évaluer votre compréhension des modules et qui vous aidera à préparer vos propres outils pédagogiques. Vous recevrez un certificat confirmant votre participation aux modules et votre capacité à bien gérer des projets de mobilité internationale.

  • Les attentes des employeurs

    Etude attentes des employeurs

    L’enquête « Les compétences clés européennes et le marché du travail – Les attentes des employeurs en France, Italie, Pologne, Espagne et aux Pays-Bas » est la troisième production intellectuelle du partenariat stratégique Erasmus + PC IMPRESS. Les résultats de cette enquête sont aujourd’hui disponibles en téléchargement. 

    Connaissez-vous les compétences clés attendues par les employeurs ?

    Quelles sont les aptitudes qu’un participant à un projet de mobilité doit valoriser à son retour ? 

    Que recherche un employeur en termes de motivation et de savoir-faire?

    L’objectif de cette enquête était de comprendre les attentes et les besoins des employeurs en matière de compétences transversales chez les jeunes qui ont bénéficié d’une expérience de mobilité internationale. Dans cette optique, les partenaires du projet PC IMPRESS (ADICE, CESIE, PRO WORK, STEP, VCC) ont réalisé une enquête parmi 100 employeurs de 5 pays (France, Espagne, Italie, Pologne et Pays-Bas), d’octobre 2015 à janvier 2016.

    Ce questionnaire est basé sur les 8 compétences clés européennes (communication dans la langue maternelle, communication en langues étrangères, compétence mathématique et compétences de base en sciences et technologies, compétence numérique, apprendre à apprendre, compétences sociales et civiques, esprit d’initiative et d’entreprise, sensibilisation et expression culturelles). Chaque groupe de compétences a été divisé en sous-catégories classées par ordre d’importance, de la plus importante à la moins importante.

    Les données collectées durant l’enquête ont été comparées et analysées afin de déterminer les similarités et les différences de points de vue des différents pays. Les résultats sont disponibles dans les 6 langues du partenariat.

    Cette étude sur les compétences clés européennes et sur le marché du travail a été réalisée dans le cadre du projet Erasmus+ PC IMPRESS. Elle vise à promouvoir et capitaliser les connaissances formelles et non formelles ainsi que les compétences spécialisées et générales des personnes de retour d’un projet de mobilité internationale, afin de renforcer leur employabilité.

    L’étude est disponible en plusieurs langues:

    Etude employeurs italien

    Etude employeurs espagnol

    Etude employeurs anglais

    Etude employeurs polonais

    Etude employeurs néerlandais

    Pour plus d’informations, consulter la plateforme « Value your mobility » en ligne à l’adresse www.yourcompetences.eupc impress

    eu-flag-erasmus_vect_pos

  • Game for EuroMed – Formation en ligne

    L’Adice, accompagnée de 4 éducateurs spécialisés de la région lilloise, a participé du 20 au 27 février 2017 à la formation en ligne du projet Game for EuroMed, menée par l’association italienne CESIE.

    Les 4 associations partenaires du projet, Adice (FR), Cesie (IT), Juhoud ( Palestine) et Waseela (Egypte), accompagnées d’éducateurs spécialisés et professeurs de leurs régions respectives, ont participé en ligne à des ateliers sur les thèmes de l’interculturalité, la déconstruction des clichés, la découverte de la citoyenneté interculturelle, pour finalement contribuer à la création d’un jeu de plateau collectif, à destination des jeunes de l’aire Euro-méditerranéenne. Cette formation a été l’occasion d’échanger entre collègues d’aires culturelles différentes sur des thèmes chers aux éducateurs de jeunesse.

    Jour 1 : Présentation des participants, introduction aux concepts du Jeu, découverte des « bonnes pratiques », préparation des prochaines sessions

    Jour 2 : Introduction aux objectifs et cibles du jeu de plateau final, approche méthodologique et développement des « critical thinking » et « creative thinking »

    Jour 3 : apprentissage de la « citoyenneté intercuturelle », travail sur le développement du jeu de plateau, contenu et structure

     

    Les prochaines étapes de ce projet sont les phases-test auprès d’un public adolescent du prototype de jeu de plateau créé à la suite des échanges entre les 4 associations, pour parvenir à la création d’un jeu original en juin 2017.

     

    Pour plus d’infos sur le programme, consultez la page du projet, ou retrouvez les nouveautés sur facebook.

  • ACT – Séminaire de lancement à Roubaix

    Les partenaires du projet ACT se sont réunis à Roubaix du lundi 6 au mercredi 8 février à Roubaix afin de participer au séminaire de lancement du projet Erasmus+ KA3 « Quartiers en crise, jeunesse en mouvement: ACT ».

    Le premier  jour de ce séminaire était dédié à la présentation des 6 partenaires et du projet en détails. Chaque partenaire a présenté sa structure, ses projets et ses missions. L’ADICE, chef de file du projet, a ensuite présenté le projet, ses objectifs, les projets de volontariat auprès des migrants, les réalisations, les indicateurs et les objectifs en termes de communication et de dissémination.

    Le deuxième jour a permis aux structures d’accueil en Grèce et en Italie de présenter les missions avec les migrants et les réfugiés qu’ils proposeront aux futurs volontaires. Les conditions logistiques ont également été présentées. Les premières missions seront disponibles dès avril en Sicile, afin de travailler auprès de migrants.

    Le troisième jour a été consacré à la création d’une formation pour les futurs volontaires afin de les former sur comment travailler auprès de migrants. Il s’agit d’offrir une formation portant sur la crise des réfugiés, les conditions d’accueils des réfugiés en Grèce et en Italie, l’interculturel et les droits fondamentaux des migrants. Cette formation va être créée par l’ensemble des partenaires et proposée à tous les volontaires qui partiront dans le cadre de ce projet.

    Enfin, les partenaires ont discuté de la création des vidéos: les volontaires seront en effet filmés avant leur départ et pendant leur projet afin de suivre leurs parcours de volontaires et de promouvoir l’engagement citoyen. Ces vidéos permettront de lutter contre l’isolation sociale et contre la radicalisation.

    Elles seront disponibles en mars 2018.

    Le prochain séminaire aura lieu dans les bureaux du partenaire USB à Thessalonique, en mai 2017.

  • Projet ACT – résumé

    Le projet KA3 “Quartiers en crise, Jeunesse en mouvement : ACT” (Erasmus+) a pour objectif de créer des parcours citoyens innovants pour les jeunes avec les moins d’opportunités, en leur permettant de réaliser un projet de volontariat avec des migrants ou des réfugiés en Grèce et Italie.

    Le projet s’articule autour de 6 partenaires :

    • L’ADICE à Roubaix (France), chef de file du projet
    • Dynamo International à Bruxelles (Belgique)
    • Merseyside Expanding Horizons à Liverpool (Grande-Bretagne)
    • Per Esempio à Palerme (Italie)
    • United Societies of Balkan (USB) à Thessalonique (Grèce)
    • Kane à Kamalata (Grèce)

    Le projet impliquera 54 jeunes issus des quartiers défavorisés de Roubaix, Liverpool et Bruxelles et de Grèce et d’Italie dans des projets de volontariat en soutien aux migrants en difficultés. Les objectifs sont les suivants :

    • Développer des projets de volontariat promouvant l’inclusion et l’intégration des jeunes sans emploi en risque d’exclusion ou victimes de discrimination, jeunes à risque de radicalisation
    • Permettre à ces jeunes de s’engager auprès de migrants récents dans le but de développer des valeurs de citoyenneté, solidarité et tolérance
    • Disséminer les bonnes pratiques du projet et les success stories de ces jeunes en promouvant leur expérience dans leurs quartiers/communautés d’origine, et en particuliers dans les quartiers défavorisés. Le but est d’attirer d’autres jeunes vers les projets de volontariat et de lutter contre les risques d’exclusion et de radicalisation violente.

    Afin d’atteindre ces résultats, les 6 partenaires du projet:

    • Partageront leurs bonnes pratiques en matière d’accueil et d’envoi de volontaires
    • Créeront une formation pour les jeunes afin de leur permettre de s’engager auprès des réfugiés et migrants
    • Enverront 45 volontaires dans les projets auprès de migrants en Italie et en Grèce
    • Organiseront 9 projets de volontariat au niveau local
    • Créeront des vidéos et des outils de dissémination afin d’illustrer le parcours citoyen de ces jeunes, avant leur départ et pendant leur projet (sur place) afin d’illustrer les valeurs d’engagement et de solidarité
    • Dissémineront ces bonnes pratiques et ces vidéos dans les quartiers défavorisés pour combattre contre l’exclusion sociale et la radicalisation
    • Travailleront conjointement avec les institutions concernées et organiseront un grand événement de dissémination à la fin du projet à Bruxelles, impliquant des décideurs politiques afin de formuler des recommandations pour la politique jeunesse.


  • E2MP – Les partenaires se réunissent à Lille

    Les 26 et 27 janvier derniers, les partenaires du projet E2MP se sont réunis pour la dernière fois à Lille, dans les locaux de SophieDelebarre Conseil.

    L’objectif de ce séminaire était de découvrir la plateforme de formation pour les chargés de projet, dans toutes les langues du partenariat et de corriger ensemble les éventuelles erreurs repérées. Il s’agissait de procéder aux dernières modifications de la plateforme de formation avant sa mise en ligne.

    Les partenaires ont ainsi retravaillé le contenu des 6 modules de formation, l’évaluation ainsi que la certification du chargé de projet. La formation en ligne sera bientôt disponible sur le site www.mobilitycompetences.org. Le site permettra à tous les chargés de projet de suivre une formation en 6 modules, de s’auto-évaluer et d’obtenir un certificat à l’issue. De nombreuses annexes et outils pédagogiques seront également disponibles afin de permettre aux chargés de projet de suivre au mieux les participants à des projets de mobilité.

    Le deuxième jour, les partenaires du projet ont travaillé sur la dissémination du projet et en particulier de la plateforme en ligne, et sur l’organisation de l’événement final qui se déroulera dans tous les pays du partenariat en mai 2017. Enfin, les partenaires ont préparé ensemble la fin du projet en travaillant sur le rapport final.

     

     

  • 3ème rencontre à Innsbrück pour CoCoRa

     

    Les 24 et 25 janvier 2017, les partenaires du projet CoCora se sont réunis pour la troisième fois à Innsbrück, en Autriche, dans les locaux du partenaire Verein Multikulturell.

    L’objectif de ce séminaire entre partenaires était de faire un point sur les progrès du projet. A ce stade du projet, les partenaires ont mis en place un programme de prévention, composé de plusieurs ateliers citoyens afin de lutter contre les risques de radicalisation et contre l’isolation sociale des jeunes.  Ce programme de prévention a permis à environ 100 jeunes de participer à des découvertes interculturelles et de découvrir des initiatives européennes leur permettant de s’engager activement dans la vie locale et européenne.

     

    Le deuxième jour, les partenaires ont discuté de la mise en place de la dernière initiative du projet, qui s’intitule le programme des Ambassadeurs. Il s’agit de choisir des jeunes participants désireux d’informer leurs pairs sur l’existence du programme de prévention et en charge de lutter contre la radicalisation dans les quartiers défavorisés. Dans chaque pays partenaire, deux Ambassadeurs seront nommés et pourront participer à la conférence finale organisée à Berlin en septembre 2017, qui permettra de disséminer l’ensemble des productions et des résultats du projet CoCoRa;

    De plus amples informations sur cette conférence seront bientôt disponibles sur notre site Internet.

  • Guide pour l’entretien d’évaluation

    Le guide pour l’entretien d’évaluation et de capitalisation avec les participants de retour de mobilité est la quatrième production intellectuelle du partenariat stratégique Erasmus + PC IMPRESS. Le guide est aujourd’hui disponible en téléchargement.

    guide-pour-lentretien-devaluation-et-de-capitalisation-avec-les-participants

    pc impressCe guide a pour but de fournir un outil innovant pour tous les organisateurs de projets de mobilité s’adressant notamment des jeunes défavorisés souhaitant participer à des programmes de mobilité à l’étranger.

    Il contient des lignes directrices visant à aider les chargés de projet lors de la phase d’évaluation finale, après le retour des jeunes qui ont participé à une expérience de mobilité.

    Ces lignes directrices visent à :

    • Inviter les jeunes à réfléchir sur leur parcours d’apprentissage
    • Évaluer leur expérience de mobilité
    • Passer d’un entretien d’évaluation à la phase de capitalisation
    • Inciter les jeunes à préparer leur avenir
    • Inviter les jeunes à découvrir et valoriser leurs connaissances et identifier les compétences demandées sur le marché du travail

    Ce guide a été conçu pour toute personne responsable de programmes de mobilité : travailleurs sociaux, directeurs de projet, mentors, tuteurs chargés de la phase finale d’un programme de mobilité, notamment lors du retour des jeunes participants.

    Il propose des outils, des meetings, des conseils et des recommandations à appliquer à la fin de l’expérience de mobilité. Se basant sur leurs expériences précédentes, les membres du partenariat PC IMPRESS ont décidé d’élaborer un schéma pédagogique permettant d’évaluer dans un premier temps l’expérience de mobilité puis d’examiner les compétences acquises durant le séjour à l’étranger qui pourront être utilisées sur le marché du travail et dans la vie quotidienne.

    Le guide pour l’entretien d’évaluation et de capitalisation est l’une des six productions intellectuelles développées par les organisations partenaires suivantes: Adice (Fr), Cesie (It), ProWork (NL), Step (Esp), VCC (Pol) dans le cadre du projet Erasmus+ PC IMPRESS. Ce projet vise à capitaliser les connaissances formelles et non formelles ainsi que les compétences personnelles et professionnelles acquises lors d’une expérience de mobilité dans le but de renforcer l’employabilité des personnes.

    Le guide existe dans les six langues de nos partenaires :

    Guide en anglais

    Guide en polonais

    Guide en néerlandais

    Guide en italien

    Guide en espagnol

    Pour plus d’informations, consulter la plateforme « Valorize your mobility » bientôt en ligne à l’adresse www.yourcompetences.eu

    eu-flag-erasmus_vect_pos

  • La liste des outils existants pour la capitalisation

    La liste des outils existants et des méthodes de capitalisation des activités de formation informelles est la première production intellectuelle du partenariat stratégique Erasmus + PC IMPRESS. Le livret est aujourd’hui disponible en téléchargement.

    liste-des-outils-existants

    Pour accéder au livret en français, cliquez sur l’image au-dessus

     Ce lpc impressivret est un outil indispensable pour toutes les organisations travaillant dans le domaine de la mobilité internationale. Il regroupe des outils permettant d’évaluer et de capitaliser les expériences de mobilité internationale et de formation informelle.

    Très simple d’utilisation, vous y trouverez à la fois les outils créés par l’Union européenne et les outils utilisés et mis en place par les partenaires du projet.

    Grâce à la liste des outils existants, vous pourrez ainsi découvrir :

    • Les outils européens pour la capitalisation des compétences, pouvant être utilisés avant ou après la mobilité
    • Les outils de nos partenaires pouvant être utilisés avant, pendant et après la mobilité.

    Une description précise et les liens vers les différents outils vous permettront de les utiliser auprès de vos jeunes.

    La liste des outils existants est l’un des six documents de production intellectuelle développé par les organisations partenaires suivantes: Adice (Fr), Cesie (It), ProWork (NL), Step (Esp), VCC (Pol) dans le cadre du projet Erasmus+ PC IMPRESS.

    Ce projet vise à capitaliser les connaissances formelles et non formelles ainsi que les compétences personnelles et professionnelles acquises lors d’une expérience de mobilité dans le but de renforcer l’employabilité des personnes.

    La liste des outils existants et des méthodes de capitalisation des activités de formation informelles existe dans les six langues de nos partenaires :

    Livret en espagnol

    Livret en italien

    Livret en néerlandais

    Livret en polonais

    Livret en anglais

    Pour plus d’informations, consulter la plateforme « Valorize your mobility » bientôt en ligne à l’adresse www.yourcompetences.eu

    eu-flag-erasmus_vect_pos

  • COPE – Séminaire à Palerme

    Les partenaires du projet COPE se sont réunis les 21 et 22 novembre 2016 dans les locaux du CESIE, à Palerme, en Italie, pour la deuxième réunion transnationale du partenariat stratégique.

    Les partenaires du projet COPE à Palerme

    L’objectif de ce séminaire était de revenir sur les travaux réalisés depuis le  début du partenariat. Chaque partenaire devait en effet produire différents modules abordant des thèmes divers comme l’écriture d’un CV, la notion de discrimination, la communication en équipe… Ces modules seront diffusés sur la plateforme finale et permettront aux jeunes d’être mieux préparés pour leur projet de mobilité.

    En présence d’acteurs locaux extérieurs au projet, chaque partenaire a présenté son module. Les retours de chaque membre du projet et des partenaires extérieurs ont permis d’apporter des remarques et des modifications concernant ces productions intellectuelles.  Des consignes ont été données pour finaliser ces modules et d’autres objectifs ont été fixés pour la prochaine réunion de travail qui se déroulera chez les partenaires polonais les 13 et 14 mars 2017.

    Pour plus d’information sur le projet, vous pouvez consulter cet article.

     

  • Appel à participants ‘Game for EuroMed’

    bandeau‘Game for EuroMed’ est un programme développé par des associations en Italie, Palestine, Egypte et France, qui vise à favoriser le dialogue interculturel entre Europe et Méditerranée via le Jeu. La finalité sera la création collective d’un jeu de plateau promouvant l’Education pour la Citoyenneté Interculturelle.

    Lisez la fiche-projet de ‘Game for EuroMed’ pour tout comprendre du programme.

    Pour la mise en place du projet en France, l’Adice recherche 4 personnes investies dans l’éducation formelle ou non-formelle. Ils participeront avec nous à l’élaboration du projet, aux phases de test avec un public adolescent, et in fine à la création du jeu de plateau final en juin 2017.

    Conditions de participation :

    • être investi dans l’éducation formelle ou non-formelle (professeurs/éducateurs/animateurs socioculturels) avec un public adolescent 14-18 ans
    • être disponible pour assister à 3 jours de formation en ligne en janvier (dates à venir)
    • niveau d’anglais correct requis pour suivre la formation
    • pouvoir mettre en place des ateliers-test avec des adolescents entre février et juin 2017
    • 2 femmes et 2 hommes

    Téléchargez ici le dossier de candidature GEM

    Envoyez-nous vos candidatures (CV + dossier de candidature rempli), à louis.picavet@adice.asso.fr, jusqu’au 31 décembre 2016.
    Vous pouvez également poser toute question concernant le projet à cette adresse.

    Formation en ligne

    Jour 1 : Présentation du projet, présentation des participants, de leur origine professionnelle et de leurs attentes du programme. Partage des « bonnes pratiques » identifiées. Cours sur la « Citoyenneté Interculturelle »

    Jour 2 : Apprendre par le jeu (méthode pédagogique de l’Unesco). Identification et accord sur la composition pédagogique du plateau de jeu. Description des groupes-cibles. Développement du jeu de plateau. Activités interculturelles

    Jour 3 : Travail sur le développement du jeu de plateau

    Bénéficiaires du projet :

    • travailleurs de jeunesse dans l’éducation formelle et informelle
    • jeunes entre 14 et 18 ans
    • écoles et intervenants de l’éducation
    • Autres jeunes et travailleurs de jeunesse que ceux participant au programme
    • communautés locales

    « Apprendre par le jeu est une démarche qui permet à l’enfant de faire sens du monde qui l’entoure, de développer des compétences sociales et cognitives, évoluer émotionnellement, et gagner en confiance en lui pour s’engager dans de nouvelles expériences et différents environnements.»

    Ce projet est la première étape d’un programme plus large d’échange sur le concept de la Citoyenneté Interculturelle.

    sans-titre

  • Présentation du projet ‘Game for EuroMed’

    ‘Game for EuroMed’ est un programme qui vise à promouvoir l’Education pour la Citoyenneté Interculturelle entre Europe et Méditerranée via le Jeu. Il est développé par la fondation Anna Lindh en 2016, et mis en place avec nos partenaires CESIE (Italie), Juhoud (Palestine) et Waseela (Egypte).

    sans-titre

    Le renforcement d’un dialogue interculturel dans la région EuroMed est au cœur du projet GEM. Le jeu, en tant que « pont entre les cultures », aboli la distance qui sépare les deux côtés de la mer Méditerranée, et ainsi les barrières entre les hommes. L’Europe et la Méditerranée « jouent » ensemble, en déconstruisant les stéréotypes négatifs et en travaillant sur la compréhension de l’Autre et de sa culture.

    « Apprendre par le jeu » est une démarche utilisée en psychologie et en éducation pour permettre à l’enfant de faire sens du monde qui l’entoure, de développer des compétences sociales et cognitives, évoluer émotionnellement, et gagner en confiance en lui pour s’engager dans de nouvelles expériences et différents environnements. De plus, la façon dont l’enfant apprend à travers le jeu est spécifique à une culture, régie par des croyances, valeurs et pratiques. Jouer influence et reflète la façon dont les individus de différentes cultures apprennent.

    Objectifs du projet :

    1. identifier 8 « bonnes pratiques » éducatives qui utilisent le jeu comme un outil de dialogue interculturel. L’accent sera mis sur des jeux traditionnels, pour faciliter l’échange entre les cultures.
    2. participation active de 16 éducateurs formels et non-formels (4 par pays participant) au séminaire préparatoire en ligne pour le développement du jeu de plateau.
    3. participation de 160 jeunes (40 par pays participant) aux essais du jeu de plateau à travers des ateliers interactifs.
    4. débat entre au moins 100 intervenants du milieu de l’éducation (25 par pays participant) pour promouvoir une nouvelle stratégie créative d’Education pour la Citoyenneté Interculturelle.
    5. finalisation du jeu de plateau : il permettra d’avoir un outil créatif à utiliser dans de nombreux contextes générant des effets positifs sur le long-terme. Le jeu de plateau sera diffusé au sein du réseau national ALF des pays participants. Il demeurera une démarche unique et originale et assurera un impact fort du projet et de sa durabilité dans une perspective de long-terme.

    Objectifs

    Les objectifs spécifiques du projet sont :

    • développer des programmes-pilotes d‘Education sur la Citoyenneté Interculturelle basés sur l’apprentissage par le jeu, qui fourniront une base de compétences et de savoirs spécifiques aux éducateurs formels et non-formels
    • impliquer des jeunes et leurs éducateurs/professeurs dans le développement d’une nouvelle ressource créative : un jeu de plateau qui promeut des valeurs de tolérance et de compréhension des cultures et des traditions différentes.
    • créer une coopération entre différentes intervenants pour gérer les activités de ce projet, exploiter les résultats et entreprendre une coopération future.

    Vous pouvez candidater pour faire partie des intervenants du programme GEM en France. Plus d’infos ici: Appel à participants GEM

    gem-logoalf_logo_2012

  • CoCoRa: Lettre d’information #1

     L’Adice publie sa première lettre d’information concernant le programme CoCoRa, luttant contre l’extrémisme violent et militant qui touche les jeunes.

     

    cocora_logo

    CoCoRa – Lettre d’informations n° 1

    À propos de CoCoRa

    CoCoRa est un projet européen d’une durée de deux ans cofinancé par le programme Erasmus+ de la Commission Européenne. Il vise à élaborer et à expérimenter une nouvelle stratégie communautaire de prévention de la radicalisation afin de lutter contre l’extrémisme violent et militant qui touche les jeunes. Toutes les activités du projet CoCoRa font appel à des jeunes gens et mettent l’accent sur l’autonomisation et la citoyenneté égalitaire et active.

    Activités prévues

    • Le Programme Collaboratif CoCoRa : ateliers/réunions collaboratifs avec des personnes ressources locales afin de présenter le projet et ses objectifs et organiser des séances de brainstorming, la planification, les annonces et le processus de participation des jeunes dans le programme de prévention.
    • Le Programme de Prévention CoCoRa : formation de longue durée comprenant diverses activités basées sur la citoyenneté égalitaire et active en pratique, la lutte contre la discrimination, la démocratie, les droits et les devoirs des citoyens, la pratique de la religion dans une société séculaire, l’autonomisation et la citoyenneté dite « intégratrice ».
    • Le Programme CoCoRa Ambassadeur : programme de formation à destination des jeunes qui participent au programme de prévention visant à les préparer à agir en tant que porte-paroles auprès des autorités locales et des professionnels travaillant dans le domaine de la prévention.
    • La Stratégie de Prévention CoCoRa : un ensemble d’outils complet sur la prévention composé de guides méthodologiques interactifs présentant tout le contenu des programmes CoCoRa.

    Quelles actions ont été accomplies jusqu’à ce jour dans le cadre de CoCoRa ?

    Programme collaboratif CoCoRa

    Les partenaires de CoCoRa ont lancé un programme de coopération avec la communauté locale et avec les jeunes lors des réunions du Programme Collaboratif :

    Au Danemark, en décembre 2015, nous avons organisé une première réunion avec les membres du conseil d’administration de l’organisation collaborative danoise ICEL, le Centre Islamique pour les Pays Européens. Lors de cette première rencontre, nous nous sommes entendus sur les termes de notre coopération dans le projet CoCoRa. Nous avons ultérieurement organisé plusieurs réunions de planification, et ICEL a désigné une personne locale à contacter qui sera associée au projet de manière permanente. Au niveau de la planification, nous avons discuté d’un plan de recrutement et d’une première proposition pour le programme de prévention. Nous avons déjà engagé environ 10 jeunes locaux, et de nombreux autres jeunes ont manifesté leur intérêt pour le projet. Les premières propositions sur le programme ont été diffusées parmi les futurs participants et un groupe de parents locaux afin d’être évaluées. »

    action-danmark

    …en France : des réunions ont eu lieu entre mai et juin dans les bureaux d’ADICE. Les partenaires locaux qui travaillent auprès de jeunes à risques (associations, centres sociaux, autorités publiques) ont été invités à partager leurs expériences et leurs idées afin d’élaborer le Programme de Prévention.

    La réunion a été divisée en trois parties :

    1. Présentation du projet (partenaires, objectifs, activités et résultats)
    2. Définition du problème de radicalisation : public, signes, situation en Europe, situation en France, situation à Roubaix.
    3. Expériences et idées pour lutter contre la radicalisation.

    Les partenaires locaux participeront au recrutement des jeunes Ambassadeurs.

    …en Allemagne : suite à diverses réunions bilatérales entre Cultures Interactive (CI) et les représentants de la communauté locale du quartier de Berlin « Neukölln », une journée atelier a été organisée pour finaliser le programme collaboratif et adopter les approches les mieux adaptées. Cette journée atelier a eu lieu chez CI le 27 mai. La réflexion a porté principalement sur les besoins de la communauté et sur les approches qui ont déjà été élaborées localement.

    action-allemagne

    …en Autriche, nous avons mené trois réunions avec des organisations et des communautés locales. Durant ces réunions, nous avons présenté le projet CoCoRa ainsi que les concepts principaux et les thèmes liés au programme afin de réunir des idées pour les prochaines activités et de recruter des participants pour le Programme de Prévention CoCoRa. Au total, nous avons réuni plus de 10 participants, et nous avons recueilli des propositions intéressantes concernant les idées et les thèmes à développer dans le cadre du Programme de Prévention. Les idées et thèmes concernaient : les opportunités offertes aux jeunes, la démocratie et la participation active, le dialogue interculturel, le croisement des cultures, les opportunités d’emploi, les stages, les formations en développement personnel, les ateliers théâtres et cinéma, le Forum Theater, la lutte contre la discrimination, la diversité, la vision et les perspectives d’avenir.

    …en Italie : en avril et en mai 2016, trois réunions ont été organisées. Des représentants de diverses organisations y ont participé ainsi que des jeunes gens intéressés par le Programme de Prévention. Ces rencontres ont permis de discuter des concepts de base du projet CoCoRa et de rassembler des idées et des conseils pour les activités du Programme de Prévention.

    action-italie

    Actuellement, les partenaires évaluent leurs expériences sur le Programme Collaboratif. Les méthodes et les outils utilisés seront présentés dans le Guide du Programme Collaboratif de CoCoRa afin de faciliter leur transfert ultérieur, entre autres une description étape par étape de la structure et de l’organisation d’une collaboration à long terme de la communauté locale dans le domaine de la prévention.

    Quelles sont les prochaines activités prévues dans le cadre de CoCoRa ?

    En tenant compte des idées collectées parmi les partenaires du Programme Collaboratif, les partenaires élaborent actuellement les activités du Programme de Prévention.

    Les thèmes principaux des activités seront les suivants :

    • Anti-discrimination, égalité de traitement et droits de l’homme
    • Citoyenneté active
    • Démocratie et institutions démocratiques
    • Éducation et marché du travail
    • Autonomisation, construction identitaire et sentiment d’appartenance
    • Capital social et culturel
    • Radicalisation et extrémisme violent
    • Sports et activités bénévoles
    • Opportunités offertes aux jeunes au niveau local, régional, national et de l’UE

    Le programme sera appliqué entre septembre 2016 et février 2017.

     

    Les partenaires du programme CoCoRa

    cocora-newsletter

     

    Suivez le projet CoCoRa en ligne:

     

    eu-flag-erasmus_vect_posCoCoRa_Logo

     

     

  • Le Livret de Compétences

    Le Livret de Compétences est le nouvel outil indispensable pour tous les participants à un programme de mobilité. Il offre la possibilité de s’auto-évaluer selon les 8 compétences-clés émises par l’Union Européenne avant, pendant et après une expérience de mobilité. 

    portfolioMon Livret de Compétences

    Grâce à ce livret, vous pourrez :

    • évaluer vos compétences déjà acquises,
    • identifier les compétences que vous souhaitez acquérir.

    Les participants à des projets de mobilité ne pensent pas à relier ce qu’ils ont appris à leurs qualifications officielles. Ils absorbent de nombreuses connaissances qui sont plus difficile à faire valoir sur le marché du travail que celles acquises via l’éducation formelle. Le Livret de Compétences permet de verbaliser, et par la suite valoriser, ces compétences.

    Il vous permettra de répondre à des énoncés qui reflètent vos savoir-faire, et de fournir des exemples concrets sur la manière dont vous les avez acquis. C’est un dossier personnel qui décrit votre parcours de manière authentique, en ciblant vos savoir-faire pratiques.

    Très simple d’utilisation, il offre aussi la possibilité d’échanger avec votre chargé de projet. Il vous accompagnera tout au long de votre projet, de la planification au retour. Il aide également  à trouver des exemples concrets que vous pourrez utiliser pour préparer de futurs entretiens d’embauche.

    Le Livret de Compétences est l’un des six documents de production intellectuelle développé par les associations partenaires suivantes: Adice (Fr), Cesie (It), ProWork (NL), Step (Esp), VCC (Pol) dans le cadre du projet Erasmus+ PC IMPRESS. Ce programme vise à capitaliser les connaissances formelles et non formelles ainsi que les compétences personnelles et professionnelles acquises lors d’une expérience de mobilité dans le but de renforcer l’employabilité des personnes.

    Le Livret de Compétences existe dans les six langues de nos partenaires :

    Skills Portfolio UK

    Skills Portfolio NL

    Portfolio delle Competenze IT

    Cartera de Competencias ESP

    Portfolio Kompetencji Miekkich POL

     

    Pour plus d’informations, consulter la plateforme « Valorize your mobility » en ligne www.yourcompetences.eu

    image1logo-adice-logo-ed

  • Vidéo: 3 lauréats au ‘EVS Film Festival’

    evsff_2016evs20

    A l’occasion des 20 ans du Service Volontaire Européen, nous vous faisons partager les trois vidéos lauréates du EVS Film Festival « Avoir 20 ans et s’engager ».

    Réalisés par des volontaires européens en cours de mobilité, ces court-métrages ont été récompensés par l’Agence Erasmus+Jeunesse et Sport et occupent les trois premières places du palmarès 2016 du 4° concours européen de films sur l’engagement des jeunes.

    Le thème de la compétition était « Avoir 20 ans, un rôle à jouer et s’engager ». L’opportunité pour nos réalisateurs d’un jour d’exprimer leur vision de la participation citoyenne des jeunes dans nos sociétés européennes, sous toutes ses formes (politique, sociale, environnementale, artistique…).

    Les trois films lauréats sont, chacun à leur manière, des témoignages vécus et des messages d’incitation à s’engager et à participer au SVE pour les jeunes qui en auraient la possibilité (18-30 ans).

    Nous vous les proposons ici :

    La remise des prix a eu lieu le 22 septembre 2016 à l’hôtel de Ville de Montreuil lors de la célébration des 20 ans du SVE.
    A cette occasion, l’Adice était présente pour participer, avec d’autres structures et une centaines d’anciens volontaires européens, à deux journée de bilan sur l’avenir du programme.

    L’Adice reste une fervente promotrice du SVE: depuis 2000, nous avons envoyé 831 volontaires et accueilli 79 autres.
    En 2016, ce sont plus d’une trentaine de jeunes qui sont partis en volontariat européen avec nous, et nous avons accueillis 2 volontaires dans nos locaux.

    Pour plus d’informations sur l’EVS Film Festival: http://www.erasmusplus-jeunesse.fr/blog/392/17/EVS-Film-Festival-le-palmares-2016-devoile.html

  • #EVS20: Vidéo-témoignage de volontaires

    Pour célébrer les 20 ans d’existence du Service Volontaire Européen, nous avons invité d’anciens volontaires SVE partis avec l’Adice entre 2010 et 2015 à témoigner dans cette vidéo. Ils nous parlent :

    – de leur expérience de mobilité à l’étranger
    – de l’impact qu’a eu cette expérience sur ce qu’ils sont devenus aujourd’hui
    – de l’intérêt, pour d’autres jeunes volontaires, de participer à ce type de projets bénéfiques

    Depuis 2000, l’Adice a envoyé 831 volontaires et a accueilli 79 volontaires avec le programme Service Volontaire Européen.
    90% de ces volontaires sont satisfaits de leur Service Volontaire Européen.
    Nous poursuivons encore aujourd’hui notre objectif de permettre à toujours plus de jeunes de partir en volontariat à l’étranger.

     

    Cette vidéo a été réalisée lors de la soirée mobilité internationale organisée par l’Adice en juin 2016 à Lille, à l’occasion des 20 ans du SVE.

     

    eu-flag-erasmus_vect_pos

    evs-20years_fr

  • Brochure: témoignages d’anciens volontaires

    Dans le cadre des 20 ans du SVE et de ses 15 ans de mobilité, l’ADICE a créé une brochure de témoignages de volontaires accompagnés par l’association.

    Les objectifs de la brochure :

    • Célébrer les 20 ans du SVE et les 15 ans de mobilité au sein de l’ADICE
    • Avoir un retour des participants sur leurs motivations, l’apprentissage et l’impact du volontariat
    • Illustrer l’expérience d’un Service Volontaire Européen à l’aide de témoignages de volontaires

    Découvrez-ci dessous la brochure:

    Capture brochure

    V0916-BROCHURE web Temoignages

    evs-20years_fr

    logo_bandeau erasmus+

  • Soirée mobilité internationale réussie!

    Dans le cadre des 15 ans de mobilité de l’ADICE et des 20 ans du SVE, nous avons organisé une soirée sur le thème de la mobilité internationale le 8 juin 2016.

    IMG_2552

    Accueillis par l’Auberge de Jeunesse Stéphane Hessel à Lille, nous avons profité d’un cadre interculturel idéal pour lancer la soirée mobilité internationale à destination d’anciens et futurs volontaires.

    Le but : permettre des échanges informels entre des personnes qui ont déjà eu une expérience de mobilité à l’étranger et d’autres qui sont sur le départ ou qui souhaitent partir.

    Challenge réussi ! Dès leur arrivée, les (60!) participants se sont mélangés sans soucis… les anciens volontaires à la recherche d’autres anciens pour échanger sur leurs expériences et leur retour en France. Les nouveaux et futurs volontaires à la recherche d’ « anciens » afin d’être rassurés, de mieux se préparer et de rêver…

    En parallèle des échanges de jeunes bien installés dans le patio de l’Auberge, différentes activités ont eu lieu tout au long de la soirée:

    • Une douzaine de volontaires ont réalisé un témoignage devant une caméra dans le but de réaliser deux vidéos : une sur le Service Volontaire Européen et une autre sur la mobilité internationale et les dispositifs avec lesquels l’ADICE travaille.
    • Tous les participants avaient la possibilité de se rendre à l’espace « VERBATIM » où ils étaient invités à écrire ce qu’évoquent pour eux le SVE. Pour les anciens : l’impact du volontariat. Pour les futurs : leurs motivations ou objectifs.
    • Les jeunes ayant déjà réalisé un volontariat étaient également invités à écrire leurs compétences acquises durant leur expérience sur de grandes affiches.
    • Enfin, les personnes intéressées par un accompagnement de l’ADICE pouvaient se rendre sur le stand de l’association afin d’avoir des informations.

    IMG_2537IMG_2522IMG_2523IMG_2521

    L’équipe de l’ADICE est ravie de cette excellente soirée riche en échanges et témoignages, merci à tous ceux qui sont venus !

    groupe

    evs-20years_fr

    logo_bandeau erasmus+

  • Présentation du projet COPE

    Le projet intitulé « Connection Opportunities for People in Europe » – COPE regroupe 5 partenaires européens ayant déjà travaillé ensemble sur le projet E2MP.

    Ce nouveau projet, complémentaire avec E2MP, vise à rendre accessible aux jeunes avec moins d’opportunités des formations et des offres en lien avec la mobilité internationale qui leur permettront d’accroitre leurs compétences et leur employabilité.

    Les objectifs sont multiples :

    • Connecter les jeunes européens dans le but d’accroître l’inclusion sociale, la promotion des valeurs de l’UE, la diversité et le dialogue inter-culturel
    • COPE encourage les jeunes à soutenir leurs pairs et à échanger entre eux
    • Lutter contre l’inactivité
    • Augmenter les compétences des jeunes avec moins d’opportunités avec des formations simplifiées
    • Connecter les jeunes ayant moins d’opportunités avec les centres d’emploi
    • Rendre Erasmus +  toujours plus accessible
    • Faire participer les jeunes à des programmes de mobilité
    • Diminuer les craintes des jeunes liés à la mobilité

    Pour rendre ces objectifs réalisables, une plateforme sera crée, celle-ci regroupera :

    • Un kit de formation
    • Un module de préparation au départ
    • Une introduction à l’Europe et aux programmes de mobilité
    • Un espace d’échanges entre les différents acteurs

    Ce projet répond à deux priorités européennes : l’inclusion des jeunes et la lutte contre le chômage.

    Les partenaires du projet sont :

    CCW – partenaire chef de file (Pays-de-Galle)
    ADICE (France)
    Sophie DELABARRE Conseil (France)
    CESIE (Italie)
    EFM (Pologne)

  • 2ème séminaire CoCoRa à Roubaix

    CoCoRa_Logo

    Les partenaires du projet CoCoRa se sont réunis à Roubaix les 7 et 8 juillet afin de discuter des avancées du projet portant sur la lutte contre la radicalisation des jeunes.

    Les partenaires danois, allemands, autrichiens et italiens ont discuté de leur travail respectif pour lutter contre la radicalisation et ont échangé leurs méthodes et pratiques pour prévenir les risques et favoriser l’engagement citoyen des jeunes dans leurs villes respectives.

    La première journée du séminaire a été consacrée à une présentation de la première réalisation du projet par tous les partenaires: il s’agissait, pendant la première partie de l’année, de rassembler les structures locales intéressées par le projet et de les informer sur la création du programme de prévention. les partenaires ont ainsi pu mettre en réseau les acteurs locaux intéressés, qui pourront ainsi recruter des jeunes pour participer à une série d’ateliers de prévention sur la radicalisation.

    La deuxième journée a été consacrée à l’échange d’idées et de méthodes pour la mise en place des ateliers de prévention. Les sujets retenus, et qui seront abordés par chaque partenaire avec une vingtaine de jeunes, sont les suivants:

    • la citoyenneté active
    • la lutte contre les discriminations dans la vie quotidienne et dans la législation
    • les valeurs, les traditions et le sentiment d’appartenance
    • la radicalisation violente et l’extrémisme
    • les politiques jeunesse
    • les opportunités jeunesse

    Des acteurs locaux de la lutte contre la radicalisation sont venus présentés leurs outils et méthodes aux partenaires du projet:

    • Moussa Allem, de la DRJSCS (Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale Nord – Pas-de-Calais)
    • Ali Rhani, de l’association Rencontre et Dialogue
    • Guillaume Logé, de l’ALEFPA (Association Laïque pour l’Education, la Formation, la Prévention et l’autonomie)

    Le programme de prévention CoCoRa sera testé dans chaque pays du partenariat et débouchera sur la création d’un guide regroupant les expériences, méthodes et outils de chaque partenaire, et qui sera disponible à l’issue du projet, fin 2017.

    La prochaine réunion du partenariat aura lieu en janvier 2017 dans les locaux du partenaire Verein Multikulturel à Innsbruck (Autriche).

    Pour plus d’information sur ce projet, rendez-vous sur le site du projet : http://cocoraproject.eu/

    Vous pouvez également télécharger la brochure Cocora.

    logo_bandeau erasmus+

  • 5ème séminaire PC IMPRESS aux Pays-Bas

    pc impressLes partenaires européens du partenariat stratégique PC IMPRESS se sont réunis à Burgh Haamstede, aux Pays Bas, dans les locaux du partenaire Pro Work afin de discuter des dernières avancées du projet. Il s’agissait de la dernière réunion transnationale avant la clôture du projet en août 2017.

    L’objectif de la réunion était de finaliser l’ensemble des productions intellectuelles du projet et de planifier leur traduction et leur mise en page, afin de permettre leur dissémination auprès des jeunes et des partenaires locaux intéressés.

    L’ADICE a pu présenter également une première version de la plateforme en ligne PC IMPRESS : yourcompetences, qui doit permettre à des personnes désirant effectuer une mobilité de mesurer, évaluer et verbaliser les compétences avant, pendant et après leur projet de mobilité, afin de faciliter leur retour à l’emploi.

    Un événement de partage des résultats du projet sera organisé en avril/mai 2017 avec toutes les personnes intéressées.

    Voici une présentation des deux principales productions du projet:

    1. le portfolio de compétences

    Le portfolio est un outil en ligne innovant qui vous aide à promouvoir les compétences acquises pendant un projet de mobilité. Remplir le portfolio peut avoir un impact très positif pour vous. Beaucoup de participants à des projets de mobilité ne savent pas faire le lien entre ce qu’ils vous ont appris et des compétences précises. Le but est de vous faire réfléchir à des exemples précis que vous pouvez fournir par exemple pendant un entretien d’embauche pour valoriser vos compétences et capitaliser votre projet de mobilité. Le portfolio de compétences comprend également un glossaire de compétences qui vous aide à verbaliser différentes situations professionnelles.

    Il peut être rempli avant, pendant et après votre projet de mobilité.

    2. La plateforme Yourcompetences

    La plateforme yourcompetences a été créée par 5 partenaires européens pour partager les différentes pratiques, outils et points de vue sur l’évaluation et la capitalisation des projets d’éducation non formelles comme la mobilité internationale.

    Vous y trouverez :

    • la liste des outils d’évaluation existants créée par l’Union européenne, les outils et méthodes utilisés par les partenaires
    • le portfolio de compétences en ligne pour les participants qui aide à promouvoir les compétences acquises pendant un projet de mobilité
    • le guide pour chargé de projet pour les entretiens d’évaluation et de capitalisation

    Il y a également les résultats d’une enquête menée auprès de 100 employeurs dans 5 pays. Le but était de comprendre les besoins et attentes des employeurs vis-à-vis de leurs futurs employés ayant effectué une mobilité.

    Elle sera disponible d’ici la fin de l’année 2016.

    logo_bandeau erasmus+

  • E2MP – Séminaire à Palerme

    Les partenaires du projet E2MP se sont réunis les 26 et 27 mai 2016 dans les locaux du CESIE, à Palerme, en Italie, pour la quatrième réunion transnationale du partenariat stratégique.

    L’objective de ce séminaire était de finaliser l’ensemble des productions du projet : la formation en ligne pour permettre aux chargés de projet de bien gérer les projets de mobilité, la formation pour suivre spécifiquement les jeunes avec moins d’opportunités, l’évaluation et la certification de la formation et enfin le guide destiné aux chargés de projet pour évaluer les jeunes de retour de mobilité et leur permettre de capitaliser au mieux leurs compétences.

    Les partenaires ont donc travaillé pendant ces deux jours en coopération afin d’arriver à une version finale de ces productions intellectuelles et ont réfléchi à la manière de les présenter sur une plateforme en ligne, permettant à chacun de se former en ligne et d’acquérir les compétences nécessaires pour suivre au mieux les jeunes lors de leurs projets de mobilité internationale.

    Cette plateforme en ligne devra être disponible à partir de novembre 2016, et sera évaluée par les partenaires du projet lors de la prochaine réunion transationale, qui se déroulera à Lille, chez le partenaire SophieDelebarre Conseil.

    Pour plus d’information sur le projet, vous pouvez consulter :

     

  • Site internet du projet CoCoRa

    CoCoRa_Logo

    Le site internet du projet européen CoCoRa est en ligne à l’adresse suivante:

    http://cocoraproject.eu/

    Ce site a pour vocation de fournir des informations sur :

    • le projet et ses objectifs
    • les partenaires européens du projet
    • l’actualité du projet
    • les résultats et les outils créés, et en particulier le programme de prévention de la radicalisation qui sera mis en place dans les pays partenaires
    • les personnes à contacter pour obtenir plus d’informations.

    N’hésitez pas à le visiter !
    logo_bandeau erasmus+

     

  • E2MP – Séminaire en Pologne

    Les partenaires du projet E2MP se sont retrouvés à Bystrzyca Klodzka, ville du partenaire polonais EFM, afin de travailler ensemble sur la première ébauche de la formation en ligne, destinée aux chargés de projet en mobilité internationale.

    L’objectif de ce ce séminaire était d’arriver à proposer une première version de la formation , et de travailler ensemble sur le deuxième output, qui consiste à fournir une formation spéciale pour travailler avec les jeunes avec moins d’opportunités.

    Cette formation en ligne permettra aux chargés de projet de se former sur les problématiques suivantes:

    • promouvoir les projets de mobilité
    • définir un projet avec et pour les participants
    • préparer le projet de mobilité
    • accueillir et suivre les participants à l’étranger
    • évaluer et capitaliser l’expérience de mobilité
    • gérer les difficultés et les problèmes

    Les partenaires ont ensuite essayer de retravailler les objectifs de la formation afin que celle-ci puisse déboucher sur une certification en ligne des compétences acquises par les chargés de projet. En effet, à l’issue de chaque module, une auto-évaluation sera proposée permettant aux participant d’acquérir un éventail de compétences, débouchant sur un certificat au format PDF.

    Lors de la deuxième journée du séminaire, les partenaires ont commencé également à travailler sur le 4ème output du projet, un guide dévaluation et de capitalisation, destiné aux chargés de projets évaluant l’expérience de mobilité avec leurs participants. Ce guide, qui sera disponible en version PDF sur la plateforme en ligne créé lors du projet, fournira des méthodes et jeux afin de procéder à l’évaluation des participants, et afin de les aider à capitaliser leurs compétences. L’objectif est de leur permettre d’accéder plus rapidement au marché du travail à l’issue de leur projet de mobilité.

    Le prochain séminaire aura lieu les 26 et 27 mai à Palerme, en Italie.

    Pour plus d’information sur le projet, cliquez ici.

  • E2MP – Séminaire à Cardiff

    Les partenaires français, italiens, britanniques et polonais du partenariat stratégique E2MP se sont réunis à Cardiff les 10 et 11 septembre afin de travailler à la création des productions intellectuelles du projet, et en particulier le premier output  » la formation en ligne pour gérer les projets européens de mobilité ».

    logo 4

    Lors du séminaire de lancement, les partenaires du projet s’étaient mis d’accord sur le contenu de la formation en ligne, à destination des travailleurs jeunesse, qui doit leur permettre d’acquérir les compétences nécessaires pour gérer des projets européens de mobilité.

    Une division de la formation en ligne en trois grandes parties avait été décidée:

    1. Les projets de mobilités européens et la gestion financière et administrative

    2. L’accompagnement pédagogique

    3. La création et la gestion de partenariats européens et internationaux

    Entre mai et septembre, les partenaires s’étaient partagés les rôles afin de proposer une première version de cette formation en ligne à destination des chargés de projet; Lors du séminaire à Cardiff, il s’agissait ainsi de retravailler et de mettre en cohérence l’ensemble du travail des partenaires et de commencer à imaginer l’évaluation de cette formation, menant à une certification des travailleurs jeunesse.

    Les partenaires ont également définis les grandes lignes de la formation complémentaire portant sur comment travailler avec des jeunes avec moins d’opportunités.

    L’ensemble de cette formation a vocation à être proposée sur une plateforme en ligne ouvertes à tous les travailleurs jeunesse désireux de mettre en place des projets de mobilité pour leur public cible.

    La prochaine réunion de projet aura lieu les 21 et 22 janvier 2016, chez le partenaire EFM, en Pologne.

    DSC_1387

    N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’information sur ce projet.

    logo_bandeau erasmus+

  • 4ème séminaire du projet PC IMPRESS à Séville

    pc impressLes partenaires du projet de partenariat stratégique (KA2 Erasmus+) se sont retrouvés à Séville les 23 et 24 novembre 2015 pour travailler sur les outils permettant aux jeunes de retour de mobilité de capitaliser au mieux leur expérience.

    Pendant ces deux jours, les partenaires de France, d’Italie, d’espagne et des Pays-Bas ont travaillé à la création d’une plateforme en ligne regroupant plusieurs outils afin d’aider les jeunes à capitaliser leurs compétences et à accéder au marché du travail:
    – une liste des outils locaux et européens existants pour évaluer et capitaliser les compétences
    – un portfolio de compétences en ligne où les jeunes évalueront leurs compétences avant, pendant et après leur période de mobilité
    – une enquête auprès des employeurs pour mieux comprendre les compétences attendues par le marché de l’emploi
    – un guide destiné aux travailleurs jeunesse permettant de mener un entretien d’évaluation et de capitalisation des compétences

    – un guide expliquant comment utiliser la plateforme en ligne.seville

    A ce stade du projet, les partenaires ont finalisé le portfolio de compétences et s’apprêtent à le tester auprès de leurs participants afin d’améliorer l’outil avant sa mise en ligne. Ils ont également pu obtenir les premiers résultats de l’enquête auprès des employeurs afin de mieux saisir leurs attentes sur des jeunes ayant effectué une mobilité à l’étranger.

    Enfin, les partenaires ont travaillé collectivement sur le guide des travailleurs jeunesse.

    Les objectifs sont désormais de finaliser les outils et de les mettre en ligne via une grande plateforme d’évaluation et de capitalisation des compétences accessible à tous.

    Le prochain séminaire se déroulera à Burgh Haamstede, aux Pays-Bas, les 27 et 28 juin prochain.

    logo_bandeau erasmus+
  • Présentation du projet E2MP

    Le projet intitulé « European Mobility Project Management Platform » regroupe 5 partenaires européens, situés au Pays de Galle, en Pologne, en Italie et en France.

    E2MP logo

    L’objectif du projet est de permettre aux travailleurs de jeunesse d’acquérir les compétences et savoir-faire nécessaires pour gérer des projets de mobilité internationale. Il s’agit d’accompagner au mieux les jeunes avec moins d’opportunités dans la construction et capitalisation de leur projet. A cette fin, plusieurs outils seront créés en coopération :

    • Une formation en ligne sur la gestion des projets européens de mobilité
    • Une session de formation spécifique pour le soutien des jeunes avec moins d’opportunités
    • Un processus d’évaluation et de certification pour les travailleurs jeunesse
    • Un guide sur les sessions d’orientation professionnelle et d’inclusion
    • Une plateforme pour capitaliser et disséminer ces outils.

    L’objectif à terme est de faciliter l’inclusion sociale et l’employabilité des jeunes, en particulier ceux avec moins d’opportunités, grâce à une gestion efficace des projets de mobilité par les travailleurs jeunesse.

    Les partenaires du projet sont :

    • ADICE (partenaire chef de file)
    • CESIE en Italie
    • CCW au Pays-de-Galle
    • A Tire d’Elles en France
    • EFM en Pologne

    N’hésitez pas à visualiser la vidéo réalisée lors du séminaire qui s’est tenu à Cardiff !

  • Présentation du projet PC IMPRESS

    Promotion et capitalisation des projets de mobilité internationale pour renforcer l’employabilité et le système de sociabilité

    pc impressEn partenariat avec le CESIE (Italie), Pro Work (Pays-Bas), STEP (Espagne) et VCC Foundation (Pologne), l’ADICE a développé un projet dans le cadre du partenariat stratégique, qui vise à promouvoir et à capitaliser les projets de mobilité internationale.

     

    Les projets de mobilité internationale sont maintenant considérés à travers toute l’Europe comme une nouvelle opportunité d’éducation non-formelle afin d’acquérir, pour les bénéficiaires, de nouvelles compétences personnelles et professionnelles. Le but du projet PC IMPRESS est de mettre en évidence les valeurs professionnelles et sociales acquises grâce aux projets de mobilité. PC IMPRESS essaie d’aborder la question « que faire après une mobilité internationale ? » avec une méthodologie appropriée et des outils performants.

    Le projet PC IMPRESS se concentre surtout sur la promotion des connaissances formelles et non-formelles acquises lors d’une mobilité comme une manière de renforcer l’employabilité des personnes. Il s’adresse à tous les bénéficiaires d’un projet de mobilité et offre des outils concrets pour les accompagner. PC IMPRESS prête aussi une attention spéciale à l’intégration sociale : en effet, une expérience de mobilité internationale peut provoquer une perte de repères, donc suivre les personnes avec moins d’opportunités après une telle expérience est très important.

    Les partenaires, dans le cadre du projet PC IMPRESS, s’engagent à promouvoir les valeurs de la mobilité internationale pour l’emploi et l’intégration sociale.
    Grâce à ce projet, nous partagerons des outils et une méthodologie pour améliorer les valeurs des projets de mobilité internationale et pour capitaliser les meilleures pratiques européennes.

     Objectifs spécifiques :

    – créer des outils innovateurs et concrets pour les participants à un projet de mobilité internationale et pour les travailleurs de l’éducation non-formelle

    – développer des partenariats dans le domaine de l’éducation et de l’emploi

    Ce projet se déroule sur une durée de 36 mois, du 1er septembre 2014 au 31 août 2017.

  • 3ème séminaire PC IMPRESS à Palerme

    Objectif: créer des outils permettant aux jeunes de capitaliser au mieux leur expérience de mobilité

    Les partenaires du projet PC IMPRESS se sont réunis à Palerme, dans les locaux du CESIE, afin de travailler à la création des productions intellectuelles du partenariat stratégique PC IMPRESS.

    4

    Pendant deux jours, les cinq partenaires originaires d’Italie, France, Espagne, Pays-Bas et Pologne se sont réunis en Italie afin de créer des outils permettant aux jeunes de retour de mobilité de capitaliser au mieux leur expérience: il s’agit à la fois de pouvoir évaluer et comprendre les compétences acquises pendant le séjour à l’étranger et à la fois de préparer le jeune à rechercher un emploi ou une formation rapidement après son retour.

    Pendant ces deux jours, les partenaires ont travaillé à la production d’un portfolio de compétences, permettant une auto-évaluation du jeune, avant, pendant et après son expérience de mobilité à l’étranger, qu’elle soit de type volontariat ou mobilité professionnelle.

    Ils ont également défini le cadre pour la mise en place d’une grande enquête auprès d’employeurs locaux afin de mieux comprendre les compétences qu’ils attendent des jeunes ayant une expérience à l’étranger.

    Il s’agissait également de travailler à la mise en place d’un guide destiné aux chargés de projet afin de leur permettre de conduire des entretiens d’évaluation et d’orientation permettant au jeune d’avoir conscience des compétences acquises. Ce guide doit permettre aux chargés de projet de disposer des bons instruments et des bons conseils nécessaires à la réalisation d’un entretien orientant le jeune vers différentes possibilités à l’issue de son expérience de mobilité internationale.

    L’ensemble des outils créés dans le cadre du projet PC IMPRESS seront disponibles sur un site en ligne accessible à la fois aux jeunes et aux chargés de projet.

    La prochaine réunion du partenariat se tiendra à Séville les 23 et 24 novembre prochain.

    logo_bandeau erasmus+

     

  • 2ème séminaire PC IMPRESS, Pologne

    Les 23 et 24 mars 2015 l’ADICE s’est rendue à Lublin, en Pologne, pour le deuxième séminaire du projet PC IMPRESS qui réunissait les partenaires de 5 pays : Italie, France, Pologne, Espagne et Pays Bas.

    PC IMPRESS

    La rencontre de Lublin a permis à tous les partenaires d’avancer dans la réalisation du projet et de réfléchir ensemble sur les moyens de promouvoir et de capitaliser les projets de mobilité en vue d’une meilleure intégration professionnelle des personnes de retour de mobilité.

    Les partenaires ont prédéfini la forme que prendront les outils de capitalisation des expériences européennes et internationales, à l’image de la liste des outils de promotion de la mobilité qui sera organisée de manière simple et pratique par le biais d’une plateforme en ligne ouverte à tous ou encore la création d’un portefeuille de compétence à l’appui des demandeurs d’emploi de retour de mobilité.

    Les partenaires du projet n’ont cependant pas oublié que la mobilité internationale et européenne est aussi un dynamiseur des compétences sociales et transversales. Chacun des outils devra donc être conçu avec une attention particulière pour la mise en valeur de ces compétences, qui restent les plus dures à démontrer sur le marché du travail.

    La rencontre avec des employeurs polonais du secteur de la restauration, associés à la démarche PC IMPRESS,  était un temps fort du séminaire. Ces derniers étaient invités à présenter leurs exigences en matière de compétences sociales chez leurs collaborateurs et ce qu’ils attendent de candidats de retour de mobilité.

    L’échange à montrer que les compétences interculturelles et de communication ont été relevées comme une plus-value importante et intéressante de la mobilité internationale ainsi que la faculté d’apporter des choses nouvelles ou une nouvelle manière d’appréhender le travail d’équipe.

    Le prochain rendez-vous des partenaires aura lieu en juin en Italie et devrait permettre au consortium d’élargir la consultation des employeurs grâce à une enquête qualitative élaboré par le partenaire hollandais.

    B-mG-H-W4AAtHab

    Liste de verbes d’action pour capitaliser au mieux son expérience de mobilité
    
    
    logo_bandeau erasmus+
    
  • 1er séminaire PC IMPRESS

    Les 17 et 18 novembre 2014, l’ADICE a reçu à Roubaix ses partenaires européens pour le lancement de son nouveau projet PC IMPRESS.

    eémpLes 17 et 18 novembre 2014, l’ADICE a reçu à Roubaix ses partenaires européens pour le lancement de son nouveau projet PC IMPRESS. Il s’agit d’un projet initié dans le cadre du programme Erasmus+ (action 2 partenariat stratégique) et regroupant des partenaires italiens, espagnols, polonais, néerlandais et français, spécialistes de la mobilité.

    En plus de renforcer les liens nécessaires entre structures européennes semblables, ce séminaire permet de lancer une grande réflexion sur les modes de valorisation des compétences acquises durant une mobilité internationale. Aujourd’hui, des outils performants tels que le Passeport européen de compétences ou encore Europass et Youthpass, permettent de communiquer sur les bénéfices d’une période de mobilité. Avec PC IMPRESS, les partenaires ont souhaité réfléchir ensemble sur les moyens de faire face à  la complexité ou manque de visibilité des outils existants, et de proposer des solutions pratiques et pertinentes pour les jeunes.

    ors de cette première rencontre, les partenaires ont échangé sur les différentes méthodes  et outils de capitalisation mis en place dans leurs pays respectifs en faveur de la capitalisation des compétences sociales et professionnelles acquises par les jeunes au retour de mobilité. Ces deux jours ont montré que la capitalisation des acquis de la mobilité commence bien avant le départ et repose avant tout sur l’implication des jeunes.

    A l’issue de ce travail, un guide de bonnes pratiques sera élaboré à destination des jeunes souhaitant valoriser leurs expériences et des professionnels désireux de mieux accompagner les retours de mobilité.

    Enfin, le séminaire de lancement a permis de revenir sur les différentes étapes nécessaires à la réalisation du projet de mobilité. Les partenaires se rencontreront très prochainement à Lublin, en Pologne.

    Si ce projet vous intéresse ou si vous souhaitez nous faire part de vos remarques, l’équipe de l’ADICE se tient à votre écoute et vous invite à suivre l’avancée des travaux sur twitter (#capmobility), pour les plus curieux, une vidéo livrera en quelques minutes l’esprit PC IMPRESS.

    logo_bandeau erasmus+

     

  • Vidéo E2MP à Cardiff

     Lors du séminaire du partenariat stratégique Erasmus + intitulé E2MP qui s’est tenu à Cardiff, une courte vidéo a été réalisée. Elle explique rapidement les objectifs du projet.

     

    logo_bandeau erasmus+

  • Séminaire de lancement du projet CoCoRa

    Les 10 et 11 décembre 2015, les partenaires du projet CoCoRa (Community Counteracting Radicalisation) se sont réunis à Elsinore, au Danemark, afin d’assister au séminaire de lancement du projet.

    L’objectif de ce séminaire était de présenter de manière approfondie le projet, mené par l’organisation danoise mhtconsult. 5 partenaires étaient ainsi réunis, dont l’ADICE (France), Cultures Interactive (Allemagne), CESIE (Italie) et Verein Multiculturell (Autriche).

    Les partenaires ont ainsi pu discuter des objectifs, activités et résultats du projet, qui a pour ambition de développer et de tester une nouvelle stratégique de prévention, en impliquant les communautés locales et les citoyens de manière directe et active dans la prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent. Cela, à travers un processus d’empowerment des jeunes des communautés visées, leur permettant de renforcer leur sentiment d’appartenance et de citoyenneté.

    Les objectifs généraux sont de :

    • Contribuer à l’amélioration des efforts de prévention contre la radicalisation islamiste et l’extrémisme violent chez les jeunes de confession musulmane ;
    • Renforcer l’empowerment et la citoyenneté activité chez les jeunes de confession musulmane, que ce soit en attitude et en action, au niveau cognitif et émotionnel.
    • Renforcer l’efficacité des efforts de prévention contre la radicalisation et l’extrémisme violent en améliorant la collaboration entre travailleurs de jeunesse professionnels et les communautés locales de la société civile.
    • Lier efforts de prévention à une citoyenneté égalitaire et active.*

    Les activités du projet sont les suivantes:

    • Programme d’initiation pour les partenaires dans les communautés musulmanes locales, ciblant les personnes stratégiques au sein de la communauté pour être par la suite les porte-paroles pour les principales activités du projet. Le groupe de porte-paroles peut se composer d’adultes et de représentants de jeunes.
    • Développement et test d’un programme de formation d’antiradicalisation, appelé ateliers d’apprentissage communautaire. Le partenariat développe le contenu de l’atelier, l’adapte en collaboration avec les porte-paroles de la communauté locale et le teste dans la communauté avant la version finale qui se concrétise par la mise en œuvre des ateliers auprès d’un éventail plus large de jeunes et d’adultes de la communauté.
    • Nous allons former un Groupe transversal d’experts avec une expertise particulière sur les questions de radicalisation et d’extrémisme, théoriquement et pratiquement. Le groupe d’experts sera transversal dans le sens que nous ne pouvons pas nommer des experts dans chaque pays partenaire. Au lieu de cela, nous utiliserons un panel commun invité à chacune des réunions de partenaires dans le cadre de l’élaboration du concept d’ateliers d’apprentissage communautaire.
    • Ajustement de la version d’essai et mise en œuvre de la version finale des ateliers au sein de la communauté locale.
    • Construction d’un guide pédagogique méthodologique pour les programmes des ateliers qui puisse être diffusé auprès des communautés ethniques minoritaires/musulmanes, organisations, écoles et autres parties prenantes.
    • Élaboration d’un programme Ambassadeur, où les jeunes prenant part aux ateliers dans chaque pays partenaire, sont formés et « équipés » pour présenter les objectifs, contenus, méthodes et impacts positifs des ateliers comme un moyen de déradicaliser les jeunes et de leur faire vivre une véritable intégration, apportant appartenance et reconnaissance. Les jeunes fonctionneront comme ambassadeurs de la prévention communautaires – et de la stratégie de dé-radicalisation en communiquant avec les autorités locales, les publics des jeunes professionnels et les travailleurs sociaux etc.

    Ce séminaire a été également l’opportunité pour les partenaires de discuter des méthodes à mettre en oeuvre pour aboutir à des manuels méthodologiques qui pourront être distribués aux organisations actives dans le domaine de la dé-radicalisation.

    Le prochain séminaire du projet est prévu à Roubaix les 7 et 8 juillet 2016.

    Pour tout complément d’information sur le projet CoCoRa, vous pouvez contacter Fanny Dufréchou (fanny.dufrechou@adice.asso.fr)