Informations de l’ADICE

Bonne année 2021 !

L'Adice vous souhaite à tous une excellente année 2021. Toujours à vos côtés pour vos projets de mobilité !

Après deux ans de travail, au 14 Octobre 2020 le projet « Déploiement de volontaires pour la consolidation de la paix et les droits des femmes » aussi nommé MPDL1 prendra fin. Nous souhaitons revenir dans cet article sur le déroulement et les impacts de ce projet qui visent à contribuer au renforcement de capacités par l’Union européenne afin de fournir une aide humanitaire fondée sur les besoins, ainsi que les capacités et la résilience des populations vulnérables ou touchées par des catastrophes dans les pays en voie de développement. Ce type de projet donne la possibilité aux citoyens européens de faire preuve de solidarité envers les populations en détresse en s’engageant dans des actions humanitaires dans ces pays. 

Le projet MPDL comprend dans son ensemble six organisations expérimentées, deux européennes (d’Espagne et de France) et quatre latino-américaines (de Colombie, Pérou, Guatemala et Bolivie) qui partageant une vision et des valeurs communes, notamment en matière de volontariat et d’entre-aide. Grâce au déploiement de seize volontaires formés, les capacités et les synergies des organisations d’accueil ont été renforcées, les communautés vulnérables et/ou touchées par les catastrophes ont été consolidées et aussi les valeurs du programme EUAV ont été promues. Dans le cadre du projet MPDL, les volontaires EUAV ont été déployés pour soutenir les activités humanitaires en mettant l’accent sur la dimension de genre, ainsi qu’apporter leur soutien dans le domaine de la communication et de la visibilité. Le projet comprend la sélection, la formation et le déploiement des volontaires EUAV ainsi que l’accompagnement à distance sur une période de 24 mois. Les formations complémentaires dont ont bénéficié les volontaires incluent la question du genre au sein de l’aide humanitaire et l’enjeu de consolider la paix en tant qu’approche transversale dans toutes leurs activités.

L’ADICE en tant qu’organisation d’envoi a déployé 4 volontaires : deux en Bolivie et deux en Pérou. Celia Galve González et Sara Lucchetta ont été déployées au sein de la Fundación Munasim Kullakita, une ONG bolivienne basée à El Alto. Cette structure est engagée depuis 2008 à prévenir, éradiquer et minimiser les effets de l’exploitation sexuelle des enfants, en utilisant une approche innovante qui implique la communauté dans toutes ses phases. 

Celia est psychologue dans le domaine de la coopération internationale et elle a pu travailler directement avec plus de 75 bénéficiaires en Bolivie. Elle a pu effectuer des évaluations psychologiques et appliquer des techniques d’écoute empathique aux personnes qui étaient en situation de vulnérabilité, notamment avec les réfugiés vénézuéliens.

Sara de son côté a pu, tout au long de l’année, travailler dans deux foyers d’accueil, qui accueillent des enfants, des adolescents et des jeunes femmes victimes d’exploitation sexuelle et de traite des êtres humains et qui les soutient, ainsi que leur famille, tout au long d’un processus de réhabilitation. Elle a également contribué à l’identification et au travail avec les migrants vénézuéliens et les demandeurs d’asile arrivant en Bolivie après des trajets turbulents sur les voies de migration régulière et irrégulière. 

Isabel Trillo et Sara Galbiati ont été déployées au sein de l’Association Aprodeh [2], une ONG péruvienne basée à LimaCette organisation est engagée dans la défense complète et la promotion des droits humains, dont la mission est de contribuer au développement du processus social, politique et légal qui protège et promeut l’efficacité de tous les droits pour l’ensemble des citoyens, dans le cadre de l’amélioration des efforts pour construire d’un pays équitable et démocratique.  

Isabel a pu travailler en tant que spécialiste en communication avec une expertise dans audiovisuel et la coopération internationale. Grâce à son travail, l’organisation a pu concevoir et mettre en œuvre un plan de communication interne et externe avec les stratégies et les outils qui convenaient le mieux à l’organisation. Elle a notamment eu l’occasion de rédiger un projet de coopération pour le plus grand district de Lima axé sur la gestion des risques de catastrophes. 

Sara a été déployée au sein de l’organisation Paz y Esperanza un partenaire locale de l’ONG Aprodeh. Elle a pu travailler dans le programme de la discipline positive dans le domaine de la protection de l’enfance. Développer des ateliers et des discussions sur la parentalité respectueuse, dans le but d’aider les parents et les personnes qui accompagnaient des enfants à éduquer les enfants et les adolescents dans le respect de leurs droits fondamentaux, surtout dans le contexte de COVID-19. 

Grâce au projet MPDL, plus de 3000 personnes ont été accompagnés directement et indirectement par nos volontairesce qui a favorisé leur épanouissement professionnel et personnel. Les volontaires ont pu travailler avec plusieurs populations cibles dans différentes régions des pays d’accueils. Elles ont pu également combiner le travail de terrain avec des tâches de coordination et de suivi, et de mener des activités tout en étant totalement immergée dans le contexte local. Leurs activités sur le terrain ont été interrompues par la contingence de COVID-19 qui a imposé de repenser les stratégies et les meilleures approches pour continuer à travailler avec la population, et par conséquent elles ont également dû s’adapter à de nouvelles tâches et méthodes de travail. 

Ces activités décrites ci-dessus continueront d’offrir des perspectives à un plus grand nombre d’organisations d’accueil afin qu’elles bénéficient des activités de renforcement des capacités, d’assistance technique et d’un plus grand nombre de volontaires de de l’UE déployés dans ces pays en voie de développement.  

Depuis mars, les volontaires devaient respecter strictement les protocoles de prévention et de protection et donc travailler principalement à domicile. Ils ont continué à coordonner et à suivre les activités du projet, ce qui leur a donné un aperçu inestimable des activités de gestion et de suivi.  

Malgré le fait que cette année a été très particulière et dramatique, pour ces volontaires et la communauté local, cela aussi été riche en enseignements personnels et professionnels. Les volontaires ont pu rentrer dans leur pays d’origine, après avoir aidé au renforcement d’une équipe, des projets d’aide humanitaire et des activités de visibilité avec d’autres volontaires EUAV afin d’améliorer les capacités des communautés locales et des organisations pour une réponse efficace aux crises humanitaires avec un accent particulier sur les questions de genre et de consolidation de la paix. 

[1] Movimiento por la Paz, nom du leader du projet.

[2] Association Pro Derechos Humanos


Événement #BuildUpYourFuture – Construis ton avenir

Le 26 août prochain, l'ADICE organise l'évènement #BuildUpYourFuture, à l'Avant-Poste de Roubaix

Nous vous accueillerons à l’Avant-poste de Roubaix et en ligne pour un événement d’une journée divisée en plusieurs temps:

A partir de 9h30 : Accueil des participants à l’Avant-Poste, Roubaix

De 10h à 12h45 : la mobilité comme tremplin pour son parcours personnel et professionnel

  • Présentation de la mobilité un tremplin vers l’emploi avec des témoignages de volontaires et stagiaires
  • Présentation d’outils innovants de gestion de projets de mobilité

De 12h45 à 14h00 – Buffet

De 14h00 à 16h15 : Ateliers de partages d’expériences et bonnes pratiques

  • Atelier 1 « Identifier les facteurs propices au développement des compétences sociales (Intégration, adaptation…) » #SIREE

Réfléchir ensemble aux obstacles et solutions envisageables afin de favoriser le développement de compétences sociales (adaptation, intégration…) des participants en mobilité.

  • Atelier 2 « Les outils digitaux pour valoriser les compétences acquises en mobilité » #DigitCookBook

Réfléchir ensemble aux outils numériques favorisant la valorisation des compétences acquises par les participants au cours de la mobilité ainsi qu’aux pratiques numériques des acteurs de l’insertion socioprofessionnelle.

  • Atelier 3 « Avant la mobilité : identifier les apports d’une mobilité internationale »

Réfléchir ensemble à comment les acteurs de l’insertion socio-professionnel encourage à la mobilité internationale à leur public.

  • Atelier 4 « Après la mobilité : comment valoriser la mobilité internationale »

Réfléchir ensemble à comment les acteurs de l’insertion socio-professionnel valorise une mobilité internationale pour un futur projet professionnel.

Durant la 1ère heure les ateliers 1 et 2 seront en présentiel tandis que les ateliers 3 et 4 seront en ligne. Puis, après 15min de pause, durant la 2ème heure les ateliers 1 et 2 seront en ligne tandis que les ateliers 3 et 4 se dérouleront en présentiel.

De 16h30 à 17h00 : Restitutions des ateliers et conclusions.

 

>> Si vous souhaitez vous inscrire à cet événement, merci de compléter ce formulaire : https://frama.link/B1LBj3EV

 

les participant.e.s en présentiels, le port du masque est obligatoire.

20 ans de mobilité internationale avec l’ADICE

Retrouvez notre brochure créée pour l'occasion !

En 2019, l’ADICE a fêté ses 20 ans !

20 ans d’actions pour l’égalité des chances, la professionnalisation et le développement des compétences des jeunes par le biais de la mobilité internationale, il fallait marquer le coup !
Cette brochure célèbre le 20e anniversaire de l’association sous le thème de l’engagement et retrace l’histoire de l’ADICE-Europe Direct à travers les étapes structurantes de son action et la parole des anciens. 9 participants partagent leurs expérience du terrain, leur apprentissages, les difficultés et les meilleurs moments de leur projet.

Bonne lecture.

 

Vœux de l’ADICE

Cap sur 2020 ! Pour que coopération et réussite soient les maîtres mots de cette nouvelle année. Meilleurs vœux de la part de l’équipe de l’ADICE !

 

 

Evénement ADICE 20 Novembre 2019 à l’Auberge de Jeunesse HI de Lille

"Jeunes et engagés autour du globe", Inscrivez-vous !

Le 20 novembre 2019, l’ADICE organise l’événement : « Jeunes et engagés autour du globe »

Nous vous accueillerons à l’Auberge de Jeunesse HI de Lille pour un événement divisé en plusieurs temps :

De 11h00 à 11h05 : Mot d’accueil et introduction

De 11h05 à 12h00 : Présentation des dispositifs de mobilités internationales de l’ADICE

De 12h00 à 12h15 : Visionnage de témoignages de volontaires

De 12h15 à 13h00 : Témoignages de personnes parties en projets de mobilité avec l’ADICE, suivi d’un temps d’échange

De 13h00 à 14h00 : Temps de partage autour d’un buffet

Si vous souhaitez participer à l’événement, inscrivez-vous ou appeler le 03 20 11 22 68.

Nous vous attendons nombreux !

L’équipe de l’ADICE

Formation pré-départ

3 jours de formation collective durant lesquels les participants reçoivent des conseils pour appréhender au mieux leur mobilité

L’ADICE a mis en place et anime depuis quelques années un module de formation destiné à tous les participants à un projet de mobilité.

Cette formation se déroule sur 3 jours et permet de sensibiliser les volontaires et les stagiaires à la citoyenneté européenne, à la mobilité, mais aussi aux enjeux de la mission de volontariat/stage, en particulier en ce qui concerne l’appropriation du projet, les conditions de sa réussite, les éventuels obstacles et les clés pour les surmonter, et enfin la valorisation du projet pour la suite du parcours.

Le premier jour, tous les participants assistent à une session de formation de Prévention et Secours Civiques de niveau 1 (PSC1). Puis, sur deux jours, la suite de la formation se décline en six ateliers :

Forum des projets : présenter le projet de mobilité de chaque participant et revenir sur les étapes d’accompagnement de l’ADICE.

–  Sécurité : connaître les éventuels risques et la manière de les anticiper dans les contextes locaux du projet pour minimiser les risques liés à la sécurité quotidienne pendant le projet. Des conseils, des outils et des ressources sont donnés afin d’aider les participants à gérer les situations de risques ou de stress.

Interculturalité : aborder les compétences à mobiliser et les capacités d’adaptation permettant de s’adapter à des contextes interculturels.

Citoyenneté européenne : approfondir ses connaissances sur l’Union européenne et la citoyenneté européenne et situer son projet de mobilité internationale dans la politique européenne.

Valorisation : anticiper le retour de mobilité en apprenant à valoriser son expérience et ses compétences (effets, impacts et résultats attendus).

Communication : comprendre pourquoi et comment communiquer avec l’ADICE et le public en général sur son projet de mobilité, informer du déroulement de son projet et valoriser la mobilité internationale.

A la fin de ces 3 jours de formation, les volontaires et les stagiaires ont toutes le s clés pour faire de leur projet de mobilité une réussite.

 

L’objectif de l’événement du 21 mai était de montrer l’utilité et l’efficacité de la mobilité pour combattre les discriminations.

Il a été constaté que la mobilité permet à chacun de se confronter à des cultures différentes et de surpasser ses préjugés sur certaines communautés. Aussi, elle offre des opportunités de partir à l’étranger notamment aux jeunes vivant dans les milieux ruraux ou enclavés ou étant confrontés à des difficultés sociales et/ou économiques. L’origine (94%) et le sexe (67%) sont les deux types de discrimination les plus fréquentes dans la société aujourd’hui selon les participants à l’événement.

Toute l’action de l’ADICE consiste alors à offrir à des jeunes une occasion d’acquérir des compétences personnelles et professionnelles pour faire face aux discriminations à l’embauche auxquelles ils peuvent être confrontés et de s’ouvrir à l’international. Il est également important de prévenir et de sensibiliser tous les publics aux différentes formes de discriminations et de trouver des moyens pour y faire face. La mobilité est ainsi un outil permettant de lutter efficacement contre les discriminations et les idées reçues.

Merci encore à nos intervenants et au public qui a répondu présent !

 

L’équipe de l’ADICE remercie Pierre-Alexis et Cyril d’avoir partagé son expérience de mobilité en service civique et service volontaire européen lors de l’événement du 21 mai.

 

Événement ADICE 21 Mai 2019 à Lille Grand Palais

"Agir contre les discriminations avec la mobilité internationale", inscrivez vous !

Le 21 mai 2019, l’ADICE organise l’événement : « Agir contre les discriminations avec la mobilité internationale »

Nous vous accueillerons à Lille Grand Palais pour un événement d’une journée divisé en plusieurs temps :

De 9h00 à 13h00
Tables rondes/présentations :
• Contexte local en Hauts de France
• La mobilité un tremplin vers l’emploi
• Des outils innovants de gestion de projets de mobilité

De 14h00 à 17h00
Forum #yourfuture, concrétisez votre projet à l’international !
• Présentation des missions disponibles
• Témoignages d’anciens volontaires
• Stands animés par les partenaires locaux

Plus de détails seront communiqués tout au long de la préparation de l’événement.

Si vous souhaitez vous inscrire à cet événement, merci de compléter le formulaire via ce lien :

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSenkVXNQd8lryz3F3Dr0P89VlM86swBCPz0P2O4ujjMXlCMAA/viewform?usp=sf_link

Nous vous attendons nombreux 🙂

L’équipe de l’ADICE

L’ ADICE a 20 ans!
2225 projets de mobilité réalisés en 20 ans

L’association a été créée à l’initiative de Djamel Benia en février 1999 pour promouvoir l’égalité des chances en permettant à tous de vivre une expérience à l’étranger.

Depuis sa création en février 1999 à Roubaix, l’Association promeut l’égalité des chances par le biais de divers programmes de mobilité européens et internationaux. En 20 ans d’existence, l’ADICE a permis à plus de 2225 personnes de réaliser un projet de mobilité au travers de 6 programmes européens et internationaux.

Notre centre d’Information Europe Direct Roubaix s’est vu progressé depuis sa création notamment en développant de nouveaux programmes de mobilité, méthodes d’accompagnement et partenaires.

L’évolution des programmes de mobilité au sein de l’ADICE

Stratégie d’accompagnement au sein de l’ADICE

 

 

Les programmes de mobilités avec l’ADICE

L'ADICE est une structure d'envoi agréée pour 6 programmes de mobilité

L’Association pour le Développement des Initiatives Citoyennes et Européennes (ADICE) promeut l’égalité des chances en permettant aux personnes avec moins d’opportunités de vivre une expérience à l’étranger, grâce aux divers programmes français et européens de mobilité.

L’objectif de l’ADICE est de faire de la mobilité un outil, un moyen pour améliorer l’employabilité des jeunes. L’ADICE considère la mobilité comme une opportunité d’apprentissage et d’évolution qui permet d’enrichir ses valeurs et ses ressources et d’acquérir des compétences utiles pour mener à bien ses projets personnels et professionnels. De ce point de vue, la mobilité est un avantage pour accéder à l’emploi : l’autonomie, l’initiative, la responsabilité, le sens de l’organisation, l’ouverture d’esprit, etc. représentent des compétences générales et pluridisciplinaires importantes aux yeux des employeurs.

Il existe différents types de mobilité avec lesquels l’ADICE peut accompagner des participants.

 

Cliquez sur le programme qui vous intéresse pour plus d’informations