Actualités

Projets Européens

La formation ACT est en ligne

La formation cible les animateurs de jeunesse

Le projet ACT est un projet KA3 visant à créer des parcours citoyens innovants pour les jeunes les moins défavorisés en leur permettant de réaliser un projet de volontariat auprès de migrants ou des réfugiés en Grèce ou en Italie. Ce projet concerne 54 jeunes issus de quartiers défavorisés de Roubaix, Liverpool et Bruxelles et de Grèce et d’Italie se portant volontaires pour participer à des projets en faveur de migrants en situation de vulnérabilité.

Objectifs :
– Mettre au point des projets de volontariat visant à promouvoir l’inclusion et l’intégration de jeunes sans emploi, en risque d’exclusion, victimes de discriminations et candidats potentiels à la radicalisation

– Permettre à des jeunes d’assister des migrants nouvellement arrivés afin de développer les valeurs de citoyenneté, de solidarité et de tolérance

– Diffuser les bonnes pratiques du projet et les histoires de réussite de ces jeunes, de manière à faire connaître leur expérience dans leurs communautés d’envoi, notamment dans les quartiers défavorisés d’où ils sont issus.

Ce projet a donc pour objectif d’inciter d’autres jeunes à participer à des projets de volontariat et de lutter contre les risques d’isolement et de radicalisation violente.

Les jeunes reçoivent une formation sur les thèmes suivants avant leur départ et lors de leur arrivée :

– Communication interculturelle – Droits fondamentaux des migrants – Réception et intégration des migrants en Grèce/Italie.

La formation cible les animateurs de jeunesse chargés de sensibiliser les jeunes aux problèmes de la migration et des réfugiés avant leur départ à l’étranger.

Conseils d’utilisation du manuel de formation

Ce manuel de formation est un outil pratique visant à préparer les jeunes à travailler dans un contexte inconnu auprès de réfugiés et de migrants.

Ce manuel ne doit pas être considéré comme une alternative aux formations déjà établies, comme la formation pré-départ sur la santé, la sécurité, les procédures administratives et la préparation linguistique. Mais il peut être utilisé pour compléter et renforcer cette préparation. Il est fortement recommandé d’encourager les jeunes à se tenir informés sur ce phénomène en évolution constante et à étudier d’autres sujets non traités dans ce manuel, comme la migration et les médias, la résolution de conflit, les stratégies politiques, les intérêts économiques etc.

Structure du manuel :

Ce manuel est divisé en deux parties principales. La première partie commence par une présentation du projet ACT, du partenariat et du Programme Erasmus +, suivie d’une courte introduction à l’éducation non formelle.

La seconde partie comprend quatre chapitres :

Chapitre 1 : Réfugiés en Europe

Chapitre 2 : Droits fondamentaux des migrants

Chapitre 3 : Communication Interculturelle

Chapitre 4 : Situation en Grèce et en Italie

Les trois premiers chapitres portent sur la formation préalable au départ, et le dernier chapitre, qui concerne la situation des migrants et des réfugiés en Grèce et en Italie, sera étudié lors de la formation fournie à l’arrivée.

Chaque chapitre débute par une courte introduction présentant le sujet et les objectifs pédagogiques. Cette introduction est suivie de données et de textes explicatifs sur le sujet et d’une présentation des approches théoriques et des formes éducatives. Des détails précis sont fournis sur la taille des groupes, sur la durée et la méthodologie des activités proposées, qui sont réalisables au niveau collectif et individuel. Chaque chapitre se termine par une liste de ressources et de liens utiles.

Séminaire Step by Step à La Haye

Du 22 au 24 mai les partenaires du projet Interreg Step by Step se sont réunis à La Haye, aux Pays-Bas, pour échanger des bonnes pratiques et avancer sur la création d’un modèle commun et innovateur capable de répondre au défi du projet.

Le projet Interreg Step by Step a comme objectif de créer une structure innovante dans laquelle les hommes d’une communauté pourraient se retrouver pour participer à des activités variées.

L’objectif est de réduire le nombre d’hommes qui se trouvent dans une situation d’isolement et qui s’intéressent peu à leur état de santé. Souvent ces personnes sont aussi éloignées du marché du travail.

L’innovation du modèle réside dans l’horizontalité de son organisation. En effet, les hommes s’engageant dans cette structure seront appelés à prendre des initiatives et mettre en place des activités selon leurs envies. A travers cette démarche le projet vise à donner du pouvoir d’agir aux hommes qui, peu à peu, pourront regagner confiance en eux.

Les partenaires anglais, belges, hollandais et français du projet ont activement participé à une série d’ateliers pour réfléchir à la forme de cette nouvelle structure, aux activités à mettre en place, ainsi qu’au rôle des professionnels et à l’apport des acteurs locaux externes au projet capables d’apporter des contributions pour encourager les hommes à mieux prendre soin de soi et à retourner sur le marché du travail. Les idées collectées pendant ces ateliers permettront également de rédiger un manuel qui sera disponible à la fin du projet pour toute personne intéressée à créer une structure de ce type.

Après les ateliers, les partenaires du projet ont pu visiter le quartier de Schilderswijk, véritable carrefour de cultures, et lieu cible du projet Step by Step en raison du fort taux d’isolement et de chômage de sa population. Au sein du quartier il existe déjà une structure qui a pour but d’accueillir les hommes du quartier ; lors de notre passage nous avons pu assister aux ateliers de percussion et visiter les locaux.