Actualités

Külli, EU Aid Volunteer en Albanie

"Cette expérience m’a permis d'enseigner aux enfants la nutrition et de les aider à apprendre comment faire des choix alimentaires sains"

Mon déploiement a commencé fin janvier à Tirana, la capitale de l’Albanie. En tant que professionnelle de l’alimentation et de la nutrition, j’étais très heureuse d’obtenir ce poste dans ce pays méditerranéen ! La Méditerranée est un riche foyer de cultures, d’ingrédients, de saveurs et de goûts depuis que les humains ont commencé à naviguer le long de ses anciennes rives. La fusion des goûts et des bienfaits pour la santé des matières premières disponibles a fait du régime alimentaire de cette région l’un des plus durables de la planète. Le régime méditerranéen, riche en aliments comme les fruits, les légumes, les haricots, le poisson et l’huile d’olive, est souvent considéré comme la référence en matière d’alimentation saine et écologiquement durable. Mais selon un rapport de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, il est en déclin dans la région-même où il a vu le jour.

La région méditerranéenne traverse une « transition nutritionnelle », dans laquelle les problèmes de sous-alimentation coexistent avec le surpoids, l’obésité et les maladies chroniques liées à l’alimentation. La croissance démographique, l’urbanisation et l’augmentation de la richesse et du niveau de vie ont contribué à « l’occidentalisation des modes de consommation alimentaire » dans la région, notamment par le passage à des produits animaux plus gras et à des aliments transformés.

Malheureusement, en ce qui concerne la santé des enfants, l’Albanie est confrontée au double fardeau de la malnutrition. Alors que la sous-alimentation touche les zones rurales éloignées, la prévalence du surpoids et de l’obésité est élevée chez les enfants et les adultes dans la capitale Tirana. Des améliorations majeures des soins de santé et des efforts en matière d’éducation nutritionnelle sont nécessaires pour réduire la prévalence de la sous-nutrition, tout en empêchant la transition vers l’obésité et les maladies chroniques.

 

 

Il paraît que l’alimentation manque cruellement de fruits et de légumes et qu’elle comporte trop d’aliments sucrés. De plus, on consomme beaucoup d’en-cas énergétiques mais non nutritifs. Un objectif essentiel est d’éduquer sur la nécessité de réduire la quantité de sucre et de sel utilisée dans le régime alimentaire local. Et d’augmenter la consommation de fruits et de légumes. Il semblerait que le public soit peu sensibilisé à ces besoins.

Jusqu’à présent, mes principales activités ont consisté à consulter les enfants et les parents dans les crèches et les centres destinés aux personnes ayant des besoins particuliers en matière d’alimentation saine.

Les enfants et les adolescents ont besoin d’une bonne alimentation pour grandir, se développer, être protégés contre les maladies et avoir l’énergie nécessaire pour étudier, apprendre et être physiquement actifs. Une mauvaise alimentation est l’un des facteurs de risque les plus importants pour les maladies chroniques.

Enseigner aux enfants la nutrition et les aider à apprendre comment faire des choix alimentaires sains est un excellent moyen de prévenir l’obésité infantile et d’aider les enfants à rester en bonne santé en grandissant. Préparez la moitié de votre assiette de fruits et légumes ! Consommez 5 portions de fruits et légumes chaque jour ! Voici les principaux éléments du message. Quelles sont les façons amusantes d’apprendre aux enfants à manger plus de fruits et légumes ? Quelques exemples sont ici.

« Je peux manger un arc-en-ciel » – Les fruits et légumes sont importants dans notre alimentation. Ils contiennent diverses concentrations et de combinaisons de composés phytochimiques qui jouent un rôle dans le maintien de la santé de notre corps. Certains peuvent renforcer notre système immunitaire, tandis que d’autres peuvent nous aider à développer et à conserver des os et des dents solides. Les composés phytochimiques donnent également aux fruits et aux légumes un spectre de couleurs vives. « Manger un arc-en-ciel » de fruits et de légumes est donc un bon moyen de s’assurer que nous obtenons tous les composés phytochimiques dont nous avons besoin pour rester en bonne santé. Tous les enfants ont colorié leur arc-en-ciel, ont ainsi écrit les noms des fruits et légumes correspondants et ont promis de les manger. Les enfants peuvent se fixer des objectifs personnels liés à leur propre consommation de fruits et légumes, par exemple augmenter la quantité, la variété et/ou goûter de nouveaux produits.

« Crack the code » – Grâce à différentes activités, il peut être plus efficace de faire passer le message d’une alimentation saine. Avec l’émotion positive de la réalisation, les messages banals et parfois même fastidieux pour les enfants peuvent être plus facilement « absorbés ». Nous avons fait l’exercice  » casser le code  » avec des messages sur l’alimentation saine.

Une bonne santé et une bonne nutrition sont essentielles pour le bien-être d’un individu et importantes pour le développement national.