Actualités

Témoignages

Celia, EU Aid Volunteer en Bolivie

« Je pense que c’est une expérience formidable pour moi, car cela me donne la possibilité de pouvoir faire des choses que je n’avais jamais imaginées. »

J’ai étudié la psychologie et la coopération pour le développement international. Cette mission EU Aid Volunteers me convenait car elle me permettait de combiner mes deux professions. J’avais déjà vécu en Amérique Latine et la perspective de retourner sur ce continent m’attirait beaucoup.

Dans le cadre de ma mission EU Aid Volunteers, j’ai travaillé au sein de l’ONG Fondation Munasim Kullakita qui est une organisation d’experts au niveau national sur la traite des êtres humains. Pendant des années, la Fondation a travaillé avec des femmes de moins de 18 ans et de jeunes victimes d’actes de traite ou de violences sexuelles qui font l’objet d’un commerce dans le pays.

Mon travail consiste à apporter certaines thérapies, à effectuer des évaluations psychologiques et à appliquer des techniques d’écoute empathique. Je soutiens également le travail de l’association dans le domaine du travail social. Je fais des accompagnements médicaux et des sorties d’intégration familiale. Par ailleurs, je participe une fois par semaine à un programme financé par le HCR avec des réfugiés vénézuéliens, à qui j’apporte un soutien psychologique. Chaque jour se révèle différent et nécessite une adaptation aux besoins.

Je pense que c’est une expérience formidable pour moi, car cela me donne la possibilité de pouvoir faire des choses que je n’avais jamais imaginées. Sans aucun doute, je recommanderais le programme à quiconque souhaite effectuer un travail d’engagement auprès d’une communauté, éloigné de sa famille et de son confort.