Actualités

Louise, Service civique en Pologne

"J’avais besoin d’une expérience professionnelle plus longue, afin de savoir réellement de quoi j’étais capable"

Je m’appelle Louise, j’ai 22 ans et j’ai effectué un Service Civique de 6 mois en Pologne à Mińsk Mazowiecki, qui est une ville se trouvant à 45 minutes de Varsovie. Je suis partie début novembre 2019 et je suis revenue fin avril 2020. Je travaillais pour la Fundacja Rozwoju Międzykulturowego EBU, une organisation à but non lucratif qui se concentre sur l’éducation interculturelle et le développement du travail de la jeunesse dans la communauté locale de Mińsk Mazowiecki.
Les objectifs principaux d’EBU sont par exemple : le développement du dialogue interculturel, l’éducation interculturelle et la sensibilisation aux autres cultures, ou encore promouvoir la tolérance et la compréhension. À chaque saison, EBU accueille une équipe d’une dizaine de volontaires européens, je vivais en colocation dans une grande maison avec des volontaires de toutes nationalités : des anglais, italiens, grecques, danois, finnois, irlandais, allemands ou encore espagnols.

Ma mission consistait à mettre en place des animations interculturelles au sein de la population locale notamment auprès des écoles. Par exemple, j’intervenais dans des classes d’écoles primaires, de collèges et de lycées et je faisais des activités sur le thème de l’interculturalité. J’intervenais aussi dans des classes de Français, le contact avec les professeurs de français s’est super bien passé, ils sont très accessibles et très investis. Je devais aussi préparer et animer des activités pour apprendre l’anglais ou le français de façon ludique (pour les enfants de 3 à 8 ans).
Je me suis engagée pour ce projet car après ma licence en Langues Etrangères Appliquées j’avais le besoin de faire une sorte d’année de césure. Je voulais aussi avoir une expérience professionnelle concrète et voir si j’étais capable de travailler dans un contexte international, les stages de deux mois après la licence c’est bien beau mais moi j’avais besoin d’une expérience professionnelle plus longue afin de savoir réellement de quoi j’étais capable et le dispositif du Service Civique est parfait pour ça.
Je ne regrette en aucun cas d’être partie en Pologne, EBU m’a appris tant de choses et je sors vraiment de cette expérience grandie, j’ai plus confiance en moi, j’ai aussi fait des efforts de communication : je m’affirme et je partage mes idées, j’exprime de ce que je ressens et ce que je pense plus facilement. Et moi qui adore voyager j’ai fait énormément de belles découvertes, j’ai aussi découvert la culture polonaise à travers l’association, à travers le regard des enfants que je voyais chaque jour et aussi des volontaires adolescents polonais qui essaient d’ouvrir les mentalités et de faire changer les choses en Pologne, en prônant par exemple la tolérance et l’ouverture d’esprit.
Ce projet m’a beaucoup aidé à savoir ce que je voulais faire après ma licence et à me forger un projet professionnel, en septembre j’intégrerai un master dans le domaine du Tourisme International et des Affaires Internationales, je suis confiante et sereine.