Actualités

Accompagnement avant la mobilité avec l’ADICE : Témoignage de Léo

"Je veux en apprendre plus sur une manière différente de travailler tournée vers l’international."

Je m’appelle Léo, j’étudie le marketing dans le domaine de l’agroalimentaire, j’ai récemment pris une année de sabbatique pour voyager, favoriser une évolution personnelle, et développer des compétences professionnelles et linguistiques.

L’ADICE a développé un programme et un suivi en parfaite adéquation avec mes attentes. En effet le programme « Stage de la formation professionnelle » correspond à ma volonté personnelle de partir à l’étranger mais correspond aussi à ma volonté d’en apprendre plus sur le marketing dans une entreprise. Et tout cela en améliorant mon anglais, c’était donc le programme parfait au bon moment. J’ai aussi apprécié le suivi de l’ADICE qui favorise à la fois l’autonomie et la collaboration.

C’est justement sur ces deux points où le fonctionnement du suivi de l’ADICE est judicieux. Les points importants tels que le financement, l’administratif, l’assurance et la logistique du départ sont gérés par l’association. Pour la recherche de stage, la définition des objectifs et du projet, l’ADICE laisse une autonomie nécessaire pour créer un projet qui nous correspond. Cela permet de conforter son départ
et de partir en sachant que le projet est monté de façon à ce qu’il nous corresponde.

 

Il faut l’avouer, l’argument financier facilite grandement la recherche de stage. Quand les entreprises n’ont pas une obligation de indemnité, elles sont davantage ouvertes à créer un environnement professionnalisant et responsabilisant pour le stagiaire. De plus, pour ce programme, le stagiaire peut proposer un point de vue nouveau et différent, mais aussi des compétences intéressantes pour les entreprises.

Je me suis demandé lors de ma recherche de stage si les entreprises accepteraient l’accueil d’un stagiaire durant une période si spéciale. Mais il est vrai que si les gestes barrières sont respectés il n’y aucune raison de ne pas accueillir une nouvelle personne. De plus les moyens technologiques sont performants et permettent de répondre aux objectifs de l’entreprise et aux volontés du stagiaire à distance si nécessaire.

J’ai été impressionné par la gestion de cette crise sanitaire par l’association qui a su rapidement répondre aux interrogations des personnes déjà présentes dans les différents pays mais aussi permettre la création de nouveaux projets.

Je suis content d’avoir trouvé une entreprise qui me correspond par son produit, ses valeurs et son domaine. De plus les tâches répondent à la fois à ce que je sais faire mais aussi sont axées de façon à ce que j’apprenne (notamment sur le WEB). J’ai des responsabilités pluridisciplinaires, marketing commercial et export.

Mon but premier est d’améliorer mon anglais tout en travaillant dans un service et le domaine qui m’intéresse. Je veux en apprendre plus sur une manière différente de travailler tournée vers l’international. Et personnellement, j’aimerais bien sûr découvrir le pays et rencontrer de nouvelles personnes.

 

Je pense que ce départ à l’étranger pourra modifier ma perception de mon projet d’avenir dans le sens où mon immersion sera totale et longue. Avant de partir mon projet est de reprendre un M2 pour compléter mes compétences théoriques, je suis curieux de voir si le projet de mobilité modifiera cet objectif.