Actualités

Témoignages

Mariah, Service Civique en Roumanie

"j’aime beaucoup partir à l’aventure mais aussi aider les gens dans un autre pays. C’était l’idéal pour moi, j’aime la différence de culture, j’aime m’instruire sur de nouvelles choses historiques [...]"

Bonjour je m’appelle Mariah Martin j’ai 19 ans.

Je suis partie en Roumanie pendant 2 mois en Volontariat Européen et ensuite en Service Civique de 6 mois sur lequel je n’aurais fait que 4 mois.

J’avais pour but d’animer un after-school “ Heart to heart” ou « cœur à cœur » le matin de 8h à 12h avec une pause à midi pour manger et ensuite de 12h30 à 16h30. Le matin c’était le groupe des grands et l’après-midi le groupe des petits. Durant ces heures de travail nous débutons au début avec un Energizer.

C’est quoi un Energizer ? Et bien c’est une activité qui a pour but d’éveiller les personnes et de donner de l’énergie d’où son nom. Ensuite c’est l’heure des devoirs. Les enfants était classé par classe afin que nous puissions être organisée et c’est parti!

Doamna Doamna ??? (Qui veut dire madame en Roumain). Des Maths, du Français, de l’Anglais, de la physique Chimie, du Roumain et d’autres matières…, je leurs venais en aide dans la mesure du possible.

Ah j’ai oublié! Pendant l’été, nous avons accueilli les enfants le mardi et jeudi matin comme un centre aéré avec des activités. Nous avons également reçu des scouts de Marseille que nous avons emmené avec nous à l’école. Ils nous ont également aidé à mettre en place un Festival « e festival Fericirii » qui veut dire le « Festival du bonheur » dans un champ de maïs. Pour ce festival, nous avons fait un chantier en 1 semaine, en construisant des toilettes sèches ainsi qu’un podium. La destruction d’une maison traditionnelle roumaine pour en reconstruire une toute neuve était une bonne expérience, nous devions mettre de l’eau avec de la paille et de la terre et marcher dessus en suite la poser dans un moule et le retourner pour en faire une brique.

Pourquoi je me suis engagée dans un tel projet ? Tout d’abord, car oui en France nous n’apprenons pas tout sur tous les pays contrairement à la Roumanie… Mais également car cela pourrait m’être très utile pour reprendre un BTS tourisme mais aussi car mon but dans la vie est de travailler à l’étranger à l’international.

Cette expérience m’a appris beaucoup de choses et m’a aidé à perfectionner d’autres choses que je connaissais déjà. Elle m’a permis aussi de voyager en  Roumanie mais aussi dans les pays d’à côté les week-ends. J’ai aussi eu l’opportunité de participer à un échange de jeune à Palerme pour représenter Gipsy Eye (mon organisation d’accueil) devant d’autres associations et l’occasion de partir à la rencontre « des Citizens of Palerme » et de comparer avec les 3 pays participants qui était la Roumanie, la France et l’Italie.

De quoi suis-je suis la plus fière ?… de tout, notamment des projets personnels dans les autres écoles de Paşcani ! J’ai également parcouru la Roumanie en « Hitchiking » (auto-stop).

Et je terminerais avec une citation d’Albert Jacquard biologiste généticien et scientifique.

« Désormais la Solidarité la plus nécessaire et celle de l’ensemble des habitants de la terre ».