Actualités

Témoignages

Mélanie, service civique en Equateur

"Cette expérience [...] m’a aidé à définir clairement mes envies personnelles et professionnelles, ce qui n’était pas forcément le cas avant. "

J’ai réalisé un Service Civique à l’International au sein de la structure CINCA Ecuador pendant 8 mois, du 18 février au 13 septembre 2019. Une ferme agro écologique démonstrative, implantée dans une région d’Equateur (Pedro Moncayo) connue pour ces floricultures de roses. Ces dernières années la production de roses avec l’usage de produits chimiques s’est intensifiée, entraînant des problèmes sur la santé des hommes et sur l’environnement. L’objectif de CINCA Ecuador est donc de montrer à la population et aux producteurs locaux, qu’ils peuvent vivre d’une activité saine pour leur santé et l’environnement tout en bénéficiant d’une rémunération et d’un niveau de vie correct.

Ma mission était de promouvoir l’agriculture biologique et contribuer à sensibiliser à la protection de l’environnement.

J’ai réalisé plusieurs tâches :

-Communication :

  • Site web : création, recherche et rédaction de contenus en espagnol et anglais, gestion et mise à jour, rédaction d’articles pour la partie blog du site
  • Réseaux sociaux : création, lancement, community management
  • Outils de communication : flyers, affiches explicatives / signalétiques, livrets
  • Matinée de sensibilisation à l’agroécologie et à l’environnement avec des enfants de la communauté, mise en place d’activités ludiques et éducatives
  • Recrutement des volontaires via : Facebook, France Volontaires Equateur, Workaway, Wooffing America Latina, Helpx, Volunturing, Piste Solidaire, Planète Urgence, bouche à oreille.
  • Accueil et gestion des volontaires dans la ferme

-Agroécologie :

  • Entretien et développement des lits de culture : semer, planter, désherber, abonner, récolter, préparation à la vente
  • Mise en place de la permaculture dans la ferme : association de plantes, réalisation de couvertures naturelles pour les lits de culture, abonnage naturel
  • Préparation d’engrais et de bioles organiques
  • Mise en place de constructions alternatives : bioconstruction ou construction avec des matériaux recyclés

– Vie en Equateur :

  • Apprentissage de l’espagnol, découverte d’un nouvel environnement, d’un fonctionnement de travail, d’une nouvelle manière de vivre, d’une culture, etc.
  • Vie en communauté et partage des tâches quotidiennes avec les volontaires

Lors de cette expérience j’ai eu l’opportunité et la chance de travailler avec des personnalités différentes : travailleurs locaux, enfants de la communauté, organisations / entreprises locales aidant au financement du projet ou à la recherche de matériaux nécessaires à certains acteurs, organismes de recherche de volontaires, volontaires. Cela a été l’occasion de communiquer de manières différentes en fonction du public.

J’ai souhaité m’engager au sein de ce projet, car celui-ci était déjà en lien avec un aspect de ma vie personnelle. Etant végétarienne depuis 8 ans, je m’intéressais progressivement à la provenance de mes aliments et à la manière dont ils avaient été produits. J’ai donc pensé que cette expérience me permettrait d’en apprendre davantage sur le sujet et de m’impliquer en faveur de cette cause. Cette expérience était également l’opportunité pour moi, par la suite, de justifier mon envie de vouloir m’impliquer pour la protection dans l’environnement lors de ma future recherche d’emploi.

Ma plus grosse difficulté a été le changement de mode de vie. En effet, je suis passée d’une vie d’étudiante à Paris à une vie à la campagne en Equateur. Au début le changement n’a pas été simple, mais il a fallu faire preuve d’ouverture d’esprit, d’envie d’apprendre et de découvrir, s’adapter pour vivre l’expérience pleinement. Aujourd’hui, je me sens fière et chanceuse d’avoir eu la possibilité de réaliser ce Service Civique, d’avoir pu rencontrer, vivre, découvrir, apprendre toutes les choses qui étaient sur mon chemin.

Je suis très heureuse d’avoir participé à la création et à l’écriture d’un site internet en espagnol et en anglais. C’est la première fois que je réalisais ce type d’exercice, ça a demandé beaucoup de temps et d’investissement, mais le résultat était au rendez-vous.

Je suis également fière de mon dépassement personnel, d’avoir appris à sortir de ma zone de confort, d’avoir su et voulu apprendre, découvrir et rencontrer. Aujourd’hui, je me rends compte que cette expérience m’a transformée et m’a profondément enrichie.

Cette expérience loin de mes repères, de mon quotidien, de mes proches et de ma culture m’a permis de me découvrir personnellement, de connaître mes envies, besoins et mes limites. Elle m’a aidé à définir clairement mes envies personnelles et professionnelles, ce qui n’était pas forcément le cas avant. Le fait d’avoir rencontré des personnes de tout horizon m’a permis de m’ouvrir et d’élargir mon champs de vision et ma manière de penser.

Une fois, un samedi, nous avons invité les enfants de la communauté pour qu’ils participent à une matinée de sensibilisation à l’agroécologie. Durant toute la matinée ils ont pu participer à des activités ludiques et éducatives autour de l’agroécologie et de la protection de l’environnement, le succès était au rendez-vous. Au moment de clore cette matinée, nous avions cuisiné pour les enfants différents plats végétariens composés de plusieurs légumes. Certains ont aimé et au contraire, d’autres n’ont pas aimé et ont rendu leur assiette quasiment pleine. Cette expérience nous a montré qu’un long chemin de sensibilisation était encore nécessaire pour changer et faire évoluer les habitudes culinaires en Equateur.

C’est une expérience profondément marquante et enrichissante qui m’aura permis d’évoluer professionnellement et surtout personnellement.

Aujourd’hui, je réalise que j’ai de plus en plus envie de lier mes aspirations personnelles à mes aspirations professionnelles. Je souhaite donc trouver un emploi en communication au sein d’une entreprise / d’un projet qui soit orienté vers la protection de l’environnement, l’agriculture biologique, le bio ou l’éthique.