Actualités

Témoignages

Petya, EU Aid Volunteer on deployment, in Thailand

" Grâce au Volontariat de l'aide de l'UE, j'ai pu constater comment la communauté locale se mobilise pour répondre à ses besoins avec des ressources locales, et j'ai eu la chance de la soutenir dans ce processus afin d'accroître la résilience de la communauté"

Apprendre et grandir ensemble en partageant connaissances et expériences

J’ai été déployé dans un petit village musulman de Kokpayom dans le sud de la Thaïlande, près de canaux d’eau de mer entourés de forêts de mangroves. La principale organisation hôte, Dalaa, s’est engagée à long terme dans le village en mettant l’accent sur l’éducation, l’apprentissage tout au long de la vie, le développement communautaire et la conservation de l’environnement.

C’était ma première expérience de terrain en Asie. Malgré les différences culturelles, l’hospitalité de la communauté locale a fait en sorte que l’on se sente chez soi dès le début. Au cours des six derniers mois, j’ai eu la chance de travailler avec des personnes et des organisations locales et de visiter d’autres sites de projets dans différentes régions du sud de la Thaïlande. Cela m’a donné un bon aperçu du développement rural et de la façon dont les communautés locales peuvent se mobiliser pour être plus actives.

En tant que volontaire de l’UE spécialisée dans le développement, j’ai eu l’occasion de travailler sur différentes initiatives de l’organisation d’accueil et d’améliorer mes compétences professionnelles et mes connaissances en acquérant une précieuse expérience de terrain. Mon travail était principalement axé sur l’éducation et le développement communautaire.

J’ai aidé l’ONG hôte à développer des activités de réseautage plus efficaces, afin qu’elle puisse établir des partenariats plus solides et durables. L’une de mes principales tâches a été d’aider l’ONG à développer un partenariat plus stratégique avec le collège communautaire local, dans le but de promouvoir et de soutenir l’éducation accessible à tous, l’apprentissage tout au long de la vie pour de meilleures perspectives et le développement communautaire. Les deux organisations sont en train de finaliser un protocole d’entente qui officialisera le partenariat.

Ce fut une excellente occasion de mettre mon expertise professionnelle au service de l’ONG locale pour identifier les besoins de la communauté en développant la phase pilote d’évaluation des besoins et des forces de la communauté de Kokpayom et en formant des volontaires locaux à cet outil. L’initiative d’une telle évaluation globale était la première du genre pour la communauté, car les recherches antérieures n’avaient pas une portée aussi large et ne visaient pas l’ensemble de la population du village. L’ONG hôte est maintenant familiarisée avec l’outil d’évaluation et l’utilisera à nouveau lors de la prochaine phase de l’évaluation en janvier 2019. Les résultats de ce projet aideraient l’ONG à améliorer ses activités et ses programmes afin qu’ils puissent atteindre encore plus de personnes dans le village, répondre aux besoins réels de la communauté et offrir de nouvelles opportunités d’apprentissage, de croissance personnelle et de développement. En outre, l’évaluation contribuera à la diffusion des connaissances et des compétences et au renforcement des capacités locales puisque les volontaires locaux formés (élèves du secondaire et étudiants universitaires), qui ont aidé à mener l’enquête, transmettront ces connaissances à leurs pairs. Les résultats de la phase pilote ont confirmé la crédibilité de l’ONG et son rôle clé dans le développement et l’autonomisation des communautés.

Un projet que j’ai accepté sans réserve et auquel j’ai travaillé avec grand plaisir était lié à l’éducation des enfants et à l’autonomisation des filles. J’ai eu la chance d’enseigner dans des écoles locales et de me familiariser avec le système éducatif local. Nous avons également organisé des activités parascolaires pour inciter les enfants et les jeunes à s’engager et les encourager à devenir des membres actifs de leur communauté. Le village s’est doté d’un nouveau  » Club des filles  » dont les activités se développent grâce à la créativité des filles et de plus en plus d’enfants manifestent leur intérêt à s’y joindre.

Ce que je considère comme le plus gratifiant dans mon expérience de bénévolat, c’est l’occasion de travailler en étroite collaboration avec la communauté locale, d’avoir un contact direct avec elle, d’interagir et d’apprendre les uns des autres. Grâce au Volontariat de l’aide de l’UE, j’ai pu constater comment la communauté locale se mobilise pour répondre à ses besoins avec des ressources locales, et j’ai eu la chance de l’aider dans ce processus afin d’accroître sa résilience. L’hospitalité et la gentillesse avec lesquelles la population locale a accueilli les volontaires ont contribué au succès du projet de déploiement et m’ont motivé à poursuivre mon développement professionnel dans ce domaine.