Actualités

Témoignages

Tracy, Service Volontaire Européen en Croatie

"Ce que je peux dire à propos de ce projet, c’est que je suis fière d’avoir réussi à sauter le pas. J’ai plus confiance en moi, je suis moins effrayé de voyager et de vivre à l’étranger. ."

Je m’appelle Tracy, j’ai 24 ans et je suis partie pour 10 mois dans le cadre d’un SVE en Croatie à Split la deuxième ville la plus peuplée du pays, située dans la région de Dalmatie. J’ai été volontaire dans une association nommée « HELP » dont la mission consiste à accueillir des personnes ayant des addictions (drogues), et qui propose des tests gratuits et anonymement pour le VIH/SIDA. Mes deux missions principales en tant que volontaire étaient l’accueil et l’enseignement.

Ma première mission consistait à effectuer ce que l’on appelle le « Needle exhange », c’est-à-dire que l’on accueille les usagers qui se présentent à l’association et on leur distribue le matériel dont ils ont besoin (seringues, aiguilles, de l’eau, de l’acide et aussi des préservatifs). Mon autre mission était d’enseigner plusieurs fois par semaine le français à la population locale. Ce fût pour moi une première d’enseigner, j’ai beaucoup aimé le faire même si par moment ce n’est pas toujours facile d’expliquer toutes les règles bien qu’il s’agisse de notre langue maternelle. Aussi, nous avions des activités non-ponctuelles, comme nettoyer le parc où les personnes consomment, réaliser des activités à thèmes par rapport aux journées internationales (la journée contre le SIDA, contre le tabac, etc…).

J’ai décidé de m’engager à faire un SVE pour différentes raisons. En effet, j’avais comme projet, depuis quelques temps déjà, de partir à l’étranger, et ce programme permettait de le réaliser sur le long terme. Je me suis rapprochée de l’ADICE pour en savoir plus lors d’une réunion et ils ont accepté de m’accompagner dans cette démarche. J’ai choisi cette mission précisément par rapport à mon parcours professionnel, puisque j’ai fait des études dans le domaine du social.

Quand je suis arrivée en Croatie je ne parlais pas un mot de Croate et j’avais un anglais assez moyen. La langue fût compliquée pour moi au début pour échanger avec les personnes mais avec de la persévérance (j’utilisais l’anglais à l’appartement et à l’association tous les jours) et surtout avec l’aide et le soutien de mes colocataires, mon niveau d’anglais s’est beaucoup amélioré. J’ai vécu avec 5 autres volontaires de nationalités différentes venant de Finlande, d’Espagne, d’Allemande et d’Italie.

Ce que je retiens aussi c’est que durant mon SVE, j’ai eu la chance et l’opportunité de pouvoir voyager en Croatie (Zagreb, Dubrovnik et sur les îles), à Ljubljana en Slovénie, à Sarajevo et Mostar en Bosnie-Herzégovine et dans le Nord de l’Italie. Ce que je peux dire à propos de ce projet, c’est que je suis fière d’avoir réussi à sauter le pas. J’ai plus confiance en moi, je suis moins effrayé de voyager et /ou de vivre à l’étranger. Je me suis améliorée en langues et en ai découvert de nouvelles.

Le bilan après ces 10 mois est que ce fût difficile de tourner la page, de dire au revoir à cette ville qui était finalement devenue comme une « maison », et de dire au revoir surtout à mes colocataires qui sont devenus une famille pour moi ! Ce fût une expérience très enrichissante, plus particulièrement sur le plan humain.