Actualités

Des nouvelles du projet SIREE

Des « communautés d’apprentissage » pour trouver des solutions aux difficultés rencontrées par les élèves migrants et réfugiés à l’école, en voilà une idée pas banale.

« Quand je suis arrivé au lycée, je ne connaissais personne, j’ai eu du mal à me faire des amis au début » Dieudon, élève de seconde arrivé de République Centre Africaine témoigne de ses premiers jours au lycée EIC de Tourcoing. Son camarade Djoko, en 2nd auto d’origine guinéenne, peine à trouver un stage « je ne connais personne, c’est pas facile ».

C’est par des « communautés d’apprentissage » que l’ADICE entend répondre à ces défis et améliorer l’intégration des primo-arrivants réfugiés ou migrants à l’école. Le principe est simple : réunir autour d’une table les enseignants, surveillants, personnels administratifs, élèves et parents pour aborder les défis spécifiques rencontrées par les jeunes étrangers dans le lycée et travailler ensemble à des solutions.

Cette méthode innovante, qui laisse un espace aux jeunes et aux familles pour s’exprimer et qui met sur un pied d’égalité l’adulte et le jeune, nous vient tout droit de nos partenaires belges. Elle est mise en œuvre aux Pays-Bas, en Flandres belges et dans le sud de l’Angleterre grâce au projet ; à termes les leçons tirées de cette expérience enrichira les cursus de formation des futurs enseignants. Depuis le début de l’année : l’ADICE a organisé 2 communautés d’apprentissage, une dans un lycée secondaire de Tourcoing et une autre dans une organisation de formation pour adulte à Roubaix qui accueillent un public de réfugiés et migrants (à hauteur d’un atelier par mois).

Au cours de celles-ci, les participants font des activités qui sortent un peu de l’ordinaire et leur permet de mieux connaître le territoire des Hauts de France. Les adultes de l’ADEP ont fait une visite guidée de l’exposition « L’Algérie de Gustave Guillaumet » au musée La Piscine à Roubaix ; les élèves, professeurs et surveillants de l’EIC ont eu la chance de rencontrer une avocate spécialisée dans le droit des étrangers qui a permis à tous de mieux comprendre les situations administratives dans lesquelles se trouvent les mineurs étrangers en France.

En septembre, une 3e communauté d’apprentissage sera mise en place au lycée professionnel l’EPIL de Lille pour l’année scolaire 2019-2020 ; une innovation pour faire évoluer le regard sur les migrations.