Actualités

Projets Européens

Actualités filtrées "Step By Step"

Quand mobilité rime avec santé!

L’ADICE fait entrer les questions de santé et de bien-être dans son parcours d’accompagnement pédagogique grâce au projet interreg « Step by Step » (SBS).

Le projet SBS réunit 10 partenaires d’Angleterre, France, Pays Bas et Belgique, tous impliqués dans le social, la santé et l’emploi. Le projet a pour ambition de créer une nouvelle manière d’aborder les questions de bien-être et de santé mentale auprès des publics qui repose sur la mise en œuvre d’ateliers collectifs selon le modèle des « sheds » anglo-saxons.

Les « sheds » sont bien connus l’autre côté de la Manche, il s’agit d’un lieu d’échange et de partage informel autour de la mise en œuvre d’activités manuelles ou créatives. Les « shedders » anglais sont plutôt des hommes, qui statistiquement, fréquentent moins les centres de santé que les femmes et sont plus susceptible d’avoir des comportements à risque. L’idée est d’utiliser ces nouveaux espaces pour faire de la prévention santé et de l’accompagnement à l’emploi.

L’ADICE contribue à ce projet en partageant son expertise et ses outils sur le développement et la valorisation des compétences formelles et informelles ainsi que sur les techniques de retour à l’emploi. C’est aussi une bonne opportunité pour l’association de renforcer son accompagnement sur ces questions.

Partir à l’étranger pour plusieurs mois change aussi bien le corps que la tête : aider les participants à prendre conscience et anticiper ces potentiels changements, leur donner les clefs pour bien réagir, apporter un soutien efficace et de qualité en cas d’urgence sont des enjeux de taille pour l’ADICE. Grâce à SBS, l’ADICE dispose d’un outil innovant pour répondre à ces nouveaux défis.

Il s’agit du « kiosk santé » : une machine connectée qui permet de faire un check-up rapide (tension artérielle, poids et Indice de Masse Corporelle, taille, fréquence cardiaque etc.) installé dans les locaux de l’association.

L’utilisation du kiosk santé est devenue une étape incontournable de la formation pré-départ à laquelle participe tous les jeunes qui partent en mobilité avec l’ADICE. Au cours de l’année 2018, 144 jeunes (94 femmes et 50 hommes).  La machine ne remplace pas une consultation médicale, mais sur la base de ce qui est renseigné par son utilisateur, elle permet de sensibiliser chacun sur ses habitudes alimentaires, sportives, de sommeil, sur sa gestion du stress etc.  Au retour de mobilité, les participants de l’ADICE sont encouragés à utiliser la machine à nouveau et pour certains c’est une réelle prise de conscience des changements qui s’opère.

D’ici la fin du projet Step by  Step, l’ADICE espère sensibiliser d’autres structures de jeunesse et/ou de mobilité sur ce nouvel outil afin de partager son expérience de prévention.

Du 22 au 24 mai les partenaires du projet Interreg Step by Step se sont réunis à La Haye, aux Pays-Bas, pour échanger des bonnes pratiques et avancer sur la création d’un modèle commun et innovateur capable de répondre au défi du projet.

Le projet Interreg Step by Step a comme objectif de créer une structure innovante dans laquelle les hommes d’une communauté pourraient se retrouver pour participer à des activités variées.

L’objectif est de réduire le nombre d’hommes qui se trouvent dans une situation d’isolement et qui s’intéressent peu à leur état de santé. Souvent ces personnes sont aussi éloignées du marché du travail.

L’innovation du modèle réside dans l’horizontalité de son organisation. En effet, les hommes s’engageant dans cette structure seront appelés à prendre des initiatives et mettre en place des activités selon leurs envies. A travers cette démarche le projet vise à donner du pouvoir d’agir aux hommes qui, peu à peu, pourront regagner confiance en eux.

Les partenaires anglais, belges, hollandais et français du projet ont activement participé à une série d’ateliers pour réfléchir à la forme de cette nouvelle structure, aux activités à mettre en place, ainsi qu’au rôle des professionnels et à l’apport des acteurs locaux externes au projet capables d’apporter des contributions pour encourager les hommes à mieux prendre soin de soi et à retourner sur le marché du travail. Les idées collectées pendant ces ateliers permettront également de rédiger un manuel qui sera disponible à la fin du projet pour toute personne intéressée à créer une structure de ce type.

 

Après les ateliers, les partenaires du projet ont pu visiter le quartier de Schilderswijk, véritable carrefour de cultures, et lieu cible du projet Step by Step en raison du fort taux d’isolement et de chômage de sa population. Au sein du quartier il existe déjà une structure qui a pour but d’accueillir les hommes du quartier ; lors de notre passage nous avons pu assister aux ateliers de percussion et visiter les locaux.

Vous trouverez une brève introduction au projet SBS sur le site officiel du programme Interreg 2 Seas ainsi qu’un résumé du projet ICI.

Plus d’informations à venir, alors gardez un œil sur notre site et notre page Facebook!

Séminaire Step by Step à La Haye

Du 22 au 24 mai les partenaires du projet Interreg Step by Step se sont réunis à La Haye, aux Pays-Bas, pour échanger des bonnes pratiques et avancer sur la création d’un modèle commun et innovateur capable de répondre au défi du projet.

Le projet Interreg Step by Step a comme objectif de créer une structure innovante dans laquelle les hommes d’une communauté pourraient se retrouver pour participer à des activités variées.

L’objectif est de réduire le nombre d’hommes qui se trouvent dans une situation d’isolement et qui s’intéressent peu à leur état de santé. Souvent ces personnes sont aussi éloignées du marché du travail.

L’innovation du modèle réside dans l’horizontalité de son organisation. En effet, les hommes s’engageant dans cette structure seront appelés à prendre des initiatives et mettre en place des activités selon leurs envies. A travers cette démarche le projet vise à donner du pouvoir d’agir aux hommes qui, peu à peu, pourront regagner confiance en eux.

Les partenaires anglais, belges, hollandais et français du projet ont activement participé à une série d’ateliers pour réfléchir à la forme de cette nouvelle structure, aux activités à mettre en place, ainsi qu’au rôle des professionnels et à l’apport des acteurs locaux externes au projet capables d’apporter des contributions pour encourager les hommes à mieux prendre soin de soi et à retourner sur le marché du travail. Les idées collectées pendant ces ateliers permettront également de rédiger un manuel qui sera disponible à la fin du projet pour toute personne intéressée à créer une structure de ce type.

Après les ateliers, les partenaires du projet ont pu visiter le quartier de Schilderswijk, véritable carrefour de cultures, et lieu cible du projet Step by Step en raison du fort taux d’isolement et de chômage de sa population. Au sein du quartier il existe déjà une structure qui a pour but d’accueillir les hommes du quartier ; lors de notre passage nous avons pu assister aux ateliers de percussion et visiter les locaux.