Actualités

Témoignages

Quentin, SVE en Croatie

" J'avais une envie d’ailleurs, de faire partie d’une communauté et d’y apporter mon aide. "

Je m’appelle Quentin, j’ai 24 ans et j’ai effectué un Service Volontaire Européen au sein de l’association Udruga HELP dans la ville de Split en Croatie dans la région de la Dalmatie pour une durée de 6 mois.

HELP est une association qui travaille dans la réduction des risques liés aux addictions ainsi que la lutte contre le VIH/SIDA. Elle permet aux personnes en situation de précarité de disposer de seringues, d’aiguilles, d’eau, d’acide, de préservatifs ou même de vêtements de seconde main gratuitement.

L’association propose aussi des tests de dépistage gratuits et anonymes pour le VIH/SIDA et Hépatite.

Au sein de cette association j’avais plusieurs tâches à effectuer ponctuellement. L’une d’entre elles et la principale était ce qu’on appelle le « Needle Exchange ». C’est l’endroit où les personnes addictes viennent chercher le matériel nécessaire (Seringues, aiguilles, acide, eau etc). J’ai beaucoup aimé cette tâche car j’étais tout le temps au contact de différentes personnes et je me sentais vraiment utile. C’est toujours plaisant d’avoir une conversation, un mot sympa ou même juste un sourire quand on travaille dans ce domaine !

Ensuite la seconde plus grosse tâche était le fait d’enseigner ma langue maternelle au sein de l’association (Le Français). J’étais un peu perdu au début ne sachant pas par où commencer et n’ayant aucune expérience d’enseignement mais je me suis très vite acclimaté et c’était un réel plaisir de retrouver mes élèves deux fois par semaines ! J’y ai rencontré des personnes formidables et tissé une amitié avec certaines d’entre elles.

Une grosse mission de l’association est aussi d’aller nettoyer la forêt de Marjan des seringues qui jonchent le sol dans une certaine partie de ce parc. Cette mission est importante quand on peut voir le nombre impressionnant de seringues/d’aiguilles qu’on y retrouve en y allant 2 à 3 heures une fois par semaine.

Nous avions aussi des activités moins ponctuelles. J’ai pu organiser des activités pour la journée mondiale contre le SIDA, ou encore démarcher les boîtes de nuit pour y distribuer des préservatifs et quelques flyers durant plusieurs soirées organisées.

Je me suis très bien acclimaté à cette nouvelle vie de Volontaire, à la ville en général et cet état d’esprit très méditerranéen ! La langue était difficile à apprendre au début mais ayant un très bon niveau d’anglais je me suis vite débrouillé et fais des connaissances ! Je garde d’ailleurs contact avec plusieurs personnes/volontaires qui étaient en même temps que moi en Croatie et que j’ai rencontré lors de soirée à Split ou durant les différents Training et Meeting qui nous sont dispensés (On-Arrival training et Mid-Term meeting). Et j’en garde des souvenirs incroyables 🙂

Si je devais refaire cette expérience, je n’hésiterais pas une seule seconde ! Et le seul regret que j’ai, c’est de ne pas avoir eu l’occasion de rester plus longtemps. J’y ai appris énormément de choses, sur les autres et sur moi-même, j’ai appris une nouvelle culture, des nouvelles traditions, un nouveau mode de vie. Merci beaucoup à l’ADICE qui m’a permis de partir et de réaliser ce projet. L’accompagnement est au top et ils vous font sentir que vous n’êtes pas seul même si vous êtes à des milliers de kilomètres !

Si je devais résumer en une phrase cette expérience : « Happiness is only real when shared » !