Nos actions

Développement et coopération internationale

JobShadowEur

Thématique : Réinventer les stages d'observation de poste de travail en Europe pour les éducateurs du secteur de l'enseignement et de la formation professionnels.

Programme : Erasmus+

Apreca (France)

ADICE (France)

CEDIT (Italie)

CFPZ (Italie)

EPNG (Allemagne)

SBSZ (Allemagne)

KLARAL (Suède)

KLARAV (Suède)

L’épidémie de COVID19 entraîne des conséquences sociales et économiques sans précédent. Les impacts négatifs de ces changements ont eu des effets disproportionnés sur les professionnels du secteur de l’Enseignement et la Formation Professionnels ainsi que des centres de formation, de sorte que le personnel a souvent du mal à envisager l’avenir de manière positive ou à préparer ses stagiaires à accéder au marché du travail.

Une solution potentielle serait de développer des opportunités innovantes d’observation des bonnes pratiques (Job Shadowing) pour les éducateurs, offrant ainsi une occasion précieuse de sortir des pratiques d’enseignement quotidiennes, de découvrir de nouvelles approches et d’adapter ces nouvelles idées pour améliorer la pertinence et l’efficacité de l’enseignement par la pensée critique » (Poulet, 2019). En outre, Trzeciak a déclaré que « le job shadowing peut renforcer les compétences du personnel et établir une coopération à long terme. »

Cependant, notre recherche a montré que, bien que 78% des professionnels du secteur de l’EFP de notre échantillon proposent normalement le stage d’observation des bonnes pratiques pour leur personnel enseignant, 80% d’entre eux envoient régulièrement moins de 5 membres du personnel chaque année. En outre, toutes ces organisations ont actuellement suspendu tout Job Shadowing physique en raison de la pandémie. De plus, beaucoup d’entre elles ont indiqué qu’il faudrait un certain temps avant qu’elles ne recommencent à proposer un Job Shadowing en personne & que le nombre initial de participants serait probablement plus faible qu’avant le début de la crise sanitaire.

En ce qui concerne le Job Shadowing virtuel ou mixte, la réponse des professionnels interrogés à ces nouvelles opportunités a été positive ; 64% des formateurs et des enseignants ont déclaré qu’ils seraient prêts à prendre part à un Job Shadowing virtuel ou mixte, bien que seulement 44% d’entre eux estiment avoir les compétences numériques nécessaires pour en bénéficier.

L’objectif principal de notre projet est de réinventer les stages d’observation de poste de travail en Europe pour les éducateurs du secteur de l’enseignement et de la formation professionnels afin de relever les défis de la « nouvelle normalité » en réunissant des partenaires de 4 pays de l’UE et en concevant des résultats tangibles.

Tout d’abord, l’équipe de JBSE concevra un modèle et un guide pédagogiques pour un Job Shadowing innovant comprenant des opportunités à distance, mixtes et en personne. Ensuite, nous produirons 4 modules d’apprentissage interactifs autonomes et à accès variable, chacun avec une méthodologie pédagogique adaptée pour maximiser les avantages du jumelage et faciliter la formation numérique des éducateurs de l’EFP. Le premier module sera consacré à la « préparation du jumelage ». Le deuxième module interactif sera consacré à l’optimisation des avantages pendant la période de jumelage. Le troisième module interactif sera un « programme de valorisation après l’observation au poste de travail », permettant de tirer le meilleur parti des opportunités offertes par l’observation au poste de travail. Le quatrième module interactif sera un « guide pour l’accueil d’éducateurs de l’EFP dans le cadre d’un jumelage transnational virtuel, mixte ou en personne ».

Nous testerons nos résultats dans des études pilotes dans 4 pays, avec au moins 16 organisations éducatives externes et 32 éducateurs. Le projet s’adressera à toutes les catégories d’éducateurs de l’EFP et des synergies seront développées avec des éducateurs d’autres secteurs, tels que l’enseignement scolaire et l’enseignement supérieur. Les ressources du JBSE seront numériques, à source ouverte, téléchargeables à partir du site web du JBSE et disponibles en 5 langues. Elles permettront aux éducateurs de l’enseignement et de la formation professionnels de créer et d’utiliser des ressources d’apprentissage numérique novatrices et pertinentes, accessibles à distance, mixtes ou en face à face, pour leurs apprenants. Ils encourageront la formation numérique des éducateurs. Le projet fera mieux connaître le programme Erasmus+ et les avantages de la mobilité internationale pour partager les meilleures pratiques avec des collègues d’autres pays.

Comme l’a déclaré JL Mutte, « l’observation au poste de travail peut bénéficier des progrès des technologies numériques et devenir un élément permanent des bonnes pratiques éducatives grâce aux échanges à distance et aux mobilités physiques ». Le projet JobShadowEur vise à apporter une contribution significative à ce processus.

Pour suivre le projet et obtenir des informations actualisées sur le projet, cliquez sur les liens ci-dessous :