Actualités

Coopérations Internationales

Clément, volontaire à distance

Un an après, le volontariat en ligne s’impose avec ONe-VA

Mis en place depuis novembre 2021, le projet de volontariat en ligne de l'ADICE : ONe-VA, est renouvelée pour un an : ONe-VA2 !

Le postulat de base ne change pas : des missions volontariat de 3 mois ; à faire sur son temps libre ; et surtout, exclusivement à distance. Le deuxième volet de ce projet est à nouveau cofinancé par le FONJEP et le Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères dans le cadre de l’appel à projets de « Volontariat d’échanges et de compétences VEC.

Un bilan concluant

C’est le défi que s’est lancé l’ADICE débutant ONe-VA en novembre 2021. Choix des partenaires, gestion des missions, recrutement-formation-accompagnement des e-volontaires, le pari était de taille ! Mais c’est en comptant sur l’expérience acquise lors de ses projets de développement et de coopération à l’international, que l’ADICE a su mettre en place cette nouvelle proposition de volontariat hybride encore très peu démocratisée en France.

Zoom sur les e-volontaires

Après un an de programme, les chiffres parlent d’eux-mêmes :

  • 28 volontaires recrutés, formés, déployés et accompagnés pendant leurs 3 mois de missions ;
  • 5 prolongations de contrats (soit 3 mois supplémentaires par volontaire) ;
  • 3 volontaires ont renouvelé l’expérience en s’engageant sur d’autres missions en ligne;
  • 1 volontaire est partie au Pérou pour poursuivre son engagement de volontariat sur place (via un autre programme de mobilité de l’ADICE) ;

Oui, le volontariat en ligne attire ! Le public cible d’ONe-VA a été atteint, à savoir : toute personne désireuse de réaliser une expérience d’engagement à l’international sans avoir à bousculer ses habitudes (par la mobilité par exemple).

Parmi les 30 eVolontaires, les profils représentés sont très variés :

  • 16 salariés
  • 10 étudiantes
  • 1 indépendant
  • 1 retraité

Répartition des profils des volontaires

 

De par son environnement pleinement virtuel, le volontariat en ligne a pu toucher un public varié, et a offert l’opportunité à de nombreuses personnes de s’engager, malgré une activité à temps plein.

« Pour moi, ça ne sert à rien d’avoir toute une expérience professionnelle si ce n’est pas pour permettre d’aider les autres. Par mes nombreuses années d’expérience, j’ai appris beaucoup. Je peux donc vous apporter aussi. J’ai du temps car je suis retraité, donc je peux le mettre à profit »

Jean-Marc, eVolontaire retraité à ADRA (Albanie)

« J’ai acquis de l’expérience et j’ai gagné en motivation et convictions. Etant donné que je voulais déjà faire un volontariat depuis un moment et que je me suis investie dans des associations par le passé, cette expérience confirme mes attentes et me conforte dans mon choix de carrière et d’études »

Anna, eVolontaire étudiante à Mano à Mano (Pérou)

Graphique des compétences développées et pratiquées par les eVolontaires

Compétences développées et pratiquées par les eVolontaires

L’ADICE et ses partenaires, aussi gagnants !

La réussite d’ONe-VA ne se traduit pas uniquement par les retours des volontaires engagés. Le projet a permis de renforcer les liens entre l’ADICE et ses partenaires à travers le monde. En effet, près de 18 partenaires ont proposés des missions et reçu des volontaires. 18 partenaires enthousiastes à l’idée de renforcer leurs capacités par le biais de l’« accueil » de e-volontaires.

« Le volontariat a contribué au développement de mon ONG (…), lors de nos échanges avec les volontaires j’ai apprécié leur manière de travailler et surtout l’engagement dans l’accompagnement de la rédaction des projets et la recherches des dons. Le volontariat en ligne et est vraiment appréciable pour moi »

Pour participer à la démocratisation du volontariat en ligne en France, l’ADICE propose une brochure sur les enseignements et bonnes pratiques tirés. Disponible librement, elle présente les éléments indispensables à la mise en oeuvre de projets volontariat en ligne pertinents et efficaces :

  • création de partenariat
  • élaboration d’une fiche mission
  • charte d’engagement
  • sélection-formation-accompagnement des volontaires

ONe-VA 2, ça continue !

C’est la bonne nouvelle de ce début d’année: avec ONe-VA2, l’ADICE va continuer à proposer des missions volontariat en ligne. Le projet ne change pas en l’état et garde toujours ses trois principaux objectifs pour ses eVolontaires : S’accomplir – progresser – découvrir.

Logo ONeVA2 Volontariat en ligne

Au vu des résultats, le volontariat en ligne trouve pleinement sa place auprès des autres dispositifs de mobilité, et grâce à ONe-VA2, il s’inscrit durablement avec les autres opportunités offertes par l’ADICE.

Les nouvelles missions sont déjà disponibles et n’attendent qu’à être pourvues !

Alessandra, Cristina et Merel – ce sont les trois volontaires participantes au projet « Volunteering for Social Change », en Bolivie. Pendant leurs projets de 7 à 14 mois, chacune d’entre elles a apporté son soutien à la structure d’accueil Fondacion Munasim Kullakita et à ses bénéficiaires : personnes en situation de rue, familles migrantes, jeunes filles victimes de violence sexuelles.

Elena Popescu, chargée de projets et tutrice d’envoi à l’ADICE s’est rendue à La Paz pour leur rendre visite et vérifier l’avancement de leur projet et objectifs, intégration sur place, conditions de vie et de travail, sécurité et tutorat. Elle a ainsi pu les rencontrer chacune leur tour, avec leurs tutrices et bénéficiaires directs. Les volontaires et la structure d’accueil se félicitent de la mise en place de différents ateliers, formations et brochures comme :

  • des formations et des ateliers sur la masculinité à INTERPOL Bolivia and police
  • des activités éducatives et culturelles, de rencontres et d’écoute
  • d’ateliers éducatifs sur la réduction des violences et sur l’augmentation de l’estime de soi,
  • ou encore des formations sur le renforcement des leaders communautaires…

Après les défis du COVID-19 et des frontières fermées, l’ADICE se félicite d’avoir pu atteindre les objectifs fixés. En totalité, sept volontaires de nationalités différentes (française, italienne, danoise et espagnole) ont bénéficié du projet « Volunteering for Social Changes » coordonné par Movimiento par La Paz, dont l’ADICE est partenaire. Ce projet développé dans le cadre du programme EU Aid Volunteers, a co-financé la prise en charge de leur logement, transport local et international, cours de langue, formation pré-départ, suivi et évaluation finale, et la totalité de leur indemnité.

Les volontaires déclarent avoir « grandi personnellement et professionnellement », ayant pu apporter leur contribution à des communauté en besoin, au Pérou et en Bolivie. Ils ont aussi appris à s’adapter à de nouveaux contextes de vie et de travail, à faire face aux défis, à faire preuve de créativité et d’autonomie.

Des métiers dans les domaines de la coopération et de la solidarité internationale, du développement et de l’aide humanitaire ou reprise d’études dans le domaine de leur mission, font partie des perspectives des volontaires à la fin de leur mission. D’autres ont décidé de rester dans leur pays d’accueil et de fonder une famille. Autant de portes qui s’ouvrent… pour un programme qui se « ferme » après 7 ans d’apprentissage commun et de défis liés à la crise COVID-19.

Des nouvelles opportunités sont proposées désormais par l’ADICE dans le cadre du nouveau programme Corps européen de solidarité, volet aid humanitaire. Les missions seront disponibles à partir du printemps.

En ce mois de novembre, l’ADICE a fait, non pas une mais trois visites de terrain dans le cadre du projet SUDHAV3, programme EU Aid Volunteers !

Première destination ? L’Arménie !

En effet, Cyrielle, chargée de projets à l’ADICE, y est partie quelques jours afin de réaliser le suivi des volontaires Adriana et Alba à Gyumri :

  • Alba était en mission pour 7 mois afin de mettre en place des formations sur la santé publique auprès d’un public de jeunes ainsi que des membres de l’équipe de l’organisation YIC.
  • Adriana, quant à elle, en Arménie pour 5 mois, avait pour objectif de développer des activités et ateliers autour de l’entrepreneuriat social. Ces ateliers lui ont permis d’approfondir ses propres connaissances ainsi que de renforcer les capacités des membres YIC.

 

Deuxième destination ? L’Albanie !

Hugo, chargé de projets à l’ADICE, a fait la visite de suivi de Naomi à Tirana. Cette volontaire EU Aid, partie 5 mois au sein de l’organisation NCCS a mis à profit ses compétences en rédaction, gestion de projets et construction d’ateliers de formation.

Cette expérience a permis à Naomi de développer ses compétences de prise de parole en public et de renforcer ses capacités en rédaction de projets.

 

Troisième destination ? Le Népal !

Enfin, Charlotte, chargée de projets, a assuré le suivi de 3 volontaires EU Aid déployés à Katmandu en juillet dernier et ce, pour une durée de 5mois :

  • Le premier, Kristo fût déployé au sein de l’organisation Volunteers Initiative Nepal (VIN) en tant que chargé de communication. Cette expérience lui a permis de développer & mettre en place une nouvelle stratégie de communication au sein de la structure VIN.
  • La seconde volontaire, Marina, a renforcé les capacités de la structure VIN par son rôle de recherche de bailleurs de fonds ainsi que par l’écriture de projets.
  • Le troisième et dernier volontaire, Alessio a été déployé au sein de l’organisation Women for Human Rights (WHR). Cette structure a laissé l’espace à Alessio de répondre à différents appels à projets dans l’objectif de développer les actions de plaidoiries et de soutien aux femmes népalaises.

Des échanges constructifs, des retours positifs, de la découverte culturelle, du soutien aux volontaires sur place ainsi qu’aux structures, voilà les quelques mots qui pourraient résumer les différentes visites de suivi réalisées.

Parce qu’effectivement, ces visites de suivi ont permis aux chargés de projets de :

  • S’assurer de la bonne réalisation des activités des volontaires
  • Entretenir les relations partenariales créées avec les organisations locales
  • Aborder l’après programme EU Aid Volunteers

Restez attentifs car, très prochainement, nous vous donnerons plus de nouvelles sur les perspectives 2023 !

En Octobre, l’ADICE est parti Rabat (Maroc) pour poursuivre ses deux projets de coopération et de renforcement de capacités : VIVE et Diaspo+

Une semaine remplie d’informations, de partage et d’échanges vient de se finir à Rabat où ISAAF Jerada a accueilli les 30 travailleurs de la jeunesse bénéficiaires.

À l’agenda : formation sur l’analyse des besoins, planification, durabilité et évaluation de l’impact animée par l’ADICE, ASPEm, ISAAF Jerada et ASTICUDE.

Objectif : introduire les notions liées au sujet de la formation, doter les participants en outils et méthodes et faire des mises en pratique afin d’intégrer cela dans leur quotidien de travail.

En effet, un projet réussi et durable se repose souvent sur une analyse des besoins forte, impliquant ses bénéficiaires de l’idée du projet à la mise en place des actions et dans la continuation des résultats, une fois le financement fini.

En partant des résultats d’une analyse des besoins, les structures ont pu identifier également leur besoin interne et au sein de leur communauté, en termes d’accueil de volontaires locaux et internationaux. Ils ont pu également identifier les profiles nécessaires pour répondre à ces besoins.

Grâce à l’intervention de SALTO EuroMed et d’un témoignage d’une structure accréditée Corps Européen de Solidarité, les participants ont pu avoir une meilleure compréhension du programme, des étapes clé dans le processus de labélisation, et se faire une idée globale des standards de qualité demandés.

La rencontre a favorisé également la mise en contact entre les participants ; des structures jeunes ou plus expérimentées ont pu échanger au sujet du volontariat et investiguer des pistes pour des futures collaboration.

Découvrez les 15 structures participantes au projet Disapo+ :

Retour sur la visite de monitoring au Ghana !

Mi-octobre, l’ADICE était au Ghana, et plus précisément à Tamale. Ce fût l’occasion pour Charlotte, chargée de projets à l’ADICE, de rencontrer l’organisation Ghana Developing Communities Association (GDCA), accueillant les volontaires Julie et Cécile, dans le cadre du projet Support Humanitarian Action for Resilience and Empowerment (SHARE), financé par le programme EU Aid Volunteers

Mi-octobre, l’ADICE était au Ghana, et plus précisément à Tamale. Ce fût l’occasion pour Charlotte, chargée de projets à l’ADICE, de rencontrer l’organisation Ghana Developing Communities Association (GDCA), accueillant les volontaires Julie et Cécile, dans le cadre du projet Support Humanitarian Action for Resilience and Empowerment (SHARE), financé par le programme EU Aid Volunteers. Cette visite de Monitoring SHARE fût donc l’occasion pour Charlotte d’effectuer 3 étapes clés pour le projet.

Visiter les activités de terrain & l’environnement local

Charlotte au GhanaGDCA est une organisation implantée au Ghana depuis 1986. Elle met en œuvre des projets et divers programmes dans des champs d’actions variés tels que l’éducation, la gouvernance, l’inclusion, etc.

Au cours de cette rencontre, l’ADICE a pu constater que GDCA veille sans cesse à élargir son champ d’actions tout en veillant à répondre aux besoins de la population locale et ainsi apporter des changements positifs dans divers domaines.

Cette équipe solidaire et à l’accueil chaleureux travaille donc pour un même objectif qui est d’aider autant que possible les communautés locales en difficulté. Les actions menées varient de la mise en place de formation pour faciliter l’autonomie et le développement de compétences par le biais du Dalun Simli Centre, ou encore l’écoute des besoins et faciliter leur expression par le biais de Simli Radio.

Travailler sur l’éducation et son accès auprès de la population locale au travers de « School For Life » représentée par GDCA est également une des grandes fiertés de l’organisation et les résultats restent très positifs.

Ainsi, si vous rencontrez cette équipe, vous comprendrez très vite que « rester actifs est, autant pour les membres de l’équipe que les communautés, la clé pour atteindre les objectifs fixés ».

Visite de l'ADICE au Ghana pour travailler sur le volontariat

 

Rencontrer Julie & Cécile, EU Aid Volunteers

Julie & Cécile, volontaires déployées par l’ADICE depuis début juillet 2022 pour 5 mois étaient présentes sur place. Cecile et Julie, volontaires au Ghana

En soutien de l’équipe de GDCA, elles ont toutes deux des missions bien différentes.

Dans ses tâches, Julie doit travailler à la stratégie de recherche de fonds de l’organisation. Pour cela, elle réalise diverses activités :

  • La veille des méthodologies de recherche de fonds
  • Création d’outils pour faciliter ces recherches
  • Animer des formations de renforcement de capacité de l’équipe mais également des professionnels locaux
  • Aider à créer et mettre en place ces levées de fonds.

Cécile a, quant à elle, une mission dans les ressources humaines où elle effectue différentes tâches telles que :

  • L’identification des besoins et du degré de satisfaction du personnel de GDCA
  • La collecte de données et la mise en place d’une base de données de gestion du personnel interne
  • Des questionnaires sur le bien-être au travail
  • Des formations de renforcement de capacités auprès des membres GDCA ainsi que de professionnels extérieurs sur des thématiques liées aux ressources humaines.

 

Et aborder l’avenir du partenariat !

Cette visite a également été l’occasion de préparer l’accueil de nouveaux volontaires à GDCA grâce au nouveau programme de volontariat d’échange de compétences et d’expertise de l’ADICE : le Corps Européen de Solidarité volet Aide Humanitaire (CESHumaid).

Restez connectés car les futurs missions de CESHumaid pourraient vous intéresser ! Affaire à suivre…

ONe-VA le volontariat en ligne
ONe-VA bénévolat en ligne

La brochure des bonnes pratiques au eVolontariat est disponible !

« Restez chez vous mais bougez vos compétences ! » est un slogan qui vous parle ? C’est normal, nous vous l’avons présenté pendant des mois. Mais savez-vous qu’une étude d’impact a été réalisée auprès des eVolontaires ONe-VA et qu’une brochure des bonnes pratiques est maintenant disponible sur notre site internet ?

« Restez chez vous mais bougez vos compétences ! » est un slogan qui vous parle ? C’est normal, nous vous l’avons présenté pendant des mois. Mais savez-vous qu’une étude d’impact a été réalisée auprès des eVolontaires ONe-VA et qu’une brochure des bonnes pratiques est maintenant disponible sur notre site internet ?

Pour rappel, ONe-VA est un projet financé par le MEAE et FONJEP. Il a pour objectif de donner l’opportunité à un nouveau public de réaliser des missions de volontariat d’expertise exclusivement en ligne pour une durée de 3 mois environ.

Ainsi, le projet permet aux salariés, indépendants, retraités, étudiants de s’essayer à une première expérience de volontariat internationale (ou de poursuivre un engagement) dans une association étrangère, sans avoir à bousculer leur situation actuelle (vie professionnelle/familiale, études, etc.).

Après plus d’1 an de recul sur la mise en œuvre de ce projet, l’ADICE a réalisé une étude d’impact auprès des eVolontaires.

Ainsi, sur 30 volontaires accompagnés de 2021 à 2022, plus de 60% du public ayant signé un contrat de volontariat en ligne étaient salariés. Tandis que plus de 30% des volontaires étaient en formation professionnelle justifiant la nécessité pour eux de pouvoir investir de leur temps dans des actions « concrètes » tout en gérant leurs études. Enfin, une indépendante et un retraité ont réalisé un volontariat en ligne expliquant vouloir partager leurs connaissances ou encore développer leur activité et réseau professionnel.

Les compétences développées par les participants ont été diverses. 96% d’entre eux expliquent avoir amélioré leurs compétences numériques ainsi que leur sensibilisation et expression culturelles. 91% ont amélioré leur communication en langues étrangères. Tandis que 82% explique avoir développé la compétence « Apprendre à Apprendre » (Apprendre de manière autonome, identifier ses limites et erreurs, partager et transmettre ses connaissances…).

résultat du volontariat en ligne à l'ADICE

Une nouvelle brochure !

En continuité de cette étude d’impacts, l’ADICE a pensé, rédigé et créé une brochure des bonnes pratiques d’accompagnement.

Cette dernière comprend des informations importantes à prendre compte dans la mise en pratique du eVolontariat, des exemples d’outils d’accompagnement ou encore des témoignages d’organisation d’accueil et de participants au volontariat en ligne.

Faire du volontariat en ligne, le guide

Télécharger la brochure dès maintenant !

Diaspo+ Renforcement de capacité pour le volontariat

Semaine de lancement pour Diaspo+ au Maroc

Du 19 au 22 septembre, l'ADICE était au Maroc avec l'Association Isaaf Jerada pour le lancement de projet Diaspo+. Un projet financé par FORIM PRA OSIM, de renforcement de capacité par la formation et la dotation d'outils, à destination des travailleurs de jeunesse issus de la région de l'Oriental (Maroc). Retour sur cette semaine de préparation...

La semaine dernière, l’ADICE était au Maroc avec l’Association Isaaf Jerada solidarité et développement pour démarrer le projet Diaspo+ !

Au programme, présentation des formations à venir, avec pour objectif de renforcer les capacités des structures participantes dans les thématiques suivantes :

  • La gestion de projet et durabilité financière;
  • L’entrepreneuriat et planification stratégique;
  • La gestion du volontariat (sélection, accueil, Brochure d’information, création des Missions, tutorat, évaluation, sécurité – évaluation des risques, santé et hygiène, Processus de rapatriement, gestion du stress);
  • L’analyse des besoins et Evaluation de l’Impact;
  • La communication ;
  • Comment agir de manière durable et responsable au niveau environnemental;

Ce projet, financé par FORIM PRA OSIM, bénéficiera directement 30 travailleurs de jeunesse issus de la région de l’Oriental à travers des formations et leur dotation avec des outils pédagogiques dans le domaine de la jeunesse. Ce kit d’outils, composé de 3 vidéos et 1 brochure, sera disponible en arabe et en français afin d’élargir leur accessibilité en France et au Maroc.

Un objectif : accueillir des volontaires

À travers ces formations et échanges de bonnes pratiques, les structures participantes développeront les compétences, politiques et outils nécessaires pour répondre aux standards requis pour l’obtention du label de qualité Corps Européen de Solidarité et ainsi leur permettre de participer aux activités de volontariat via l’accueil de volontaires.

L’obtention de ce label

pour ces structures, permettra alors à l’ADICE de proposer davantage de mission à ses participants dans les différents domaines d’actions portés par celles-ci, comme l’environnement, la culture, le droit des femmes, la citoyenneté, etc.

Le cycle des formations démarre mi-octobre à Rabat, pour la première formation sur l‘évaluation des besoins, la planification, la durabilité et l’évaluation de l’impact. À cette occasion nous aurons le plaisir d’accueillir en présentielle des représentants de l’Ambassade de France et de France Volontaire sur place, et en visio, des représentants de l’Agence Service Civique et SALTO EuroMed.

 

Volontariat en ligne, bénévolat à distance

ONe-VA : Le volontariat en ligne en bonne voie

Vous avez sans doute déjà entendu parler du volontariat en ligne proposé avec l’ADICE dans un de nos anciens articles ! Cela fait maintenant plus d'un an que le projet est (bien) lancé et il est temps de vous le re-présenter.

Vous avez sans doute déjà entendu parler du volontariat en ligne proposé avec l’ADICE dans un de nos anciens articles ! Cela fait maintenant plus d’un an que le projet est (bien) lancé et il est temps de vous le re-présenter.

Pour rappel, le programme ONe-VA (ONline Volontariat Actif) offre la possibilité de réaliser des missions de volontariat exclusivement en ligne, dans une association étrangère, pour une durée de 3 mois, le tout sans avoir à bousculer sa situation actuelle (vie professionnelle/familiale, études, etc.).  Depuis son démarrage en juillet 2021, le projet a connu un grand succès parmi les étudiants et travailleurs, entre autres, attirés par la possibilité d’acquérir une première expérience ou une expérience supplémentaire valorisante pour leur projet personnel et professionnel.

Déjà 30 e-volontaires !

Jusqu’aujourd’hui, l’ADICE a recruté, formé, déployé, et accompagné 30 volontaires, parmi eux, plusieurs profils : des retraités, des indépendants, des salariés et des étudiants. Pour eux, le volontariat en ligne est un moyen de valoriser leurs compétences déjà existantes dans un domaine spécifique, tout en appuyant les activités des associations étrangères.

Nous pouvons citer l’exemple d’une de nos volontaires Anna, étudiante, et qui est actuellement en année de césure. Elle avait pour objectif de développer une première expérience professionnelle confirmée dans le domaine de la solidarité internationale auprès d’associations, tout en restant proche de ses convictions.

« J’ai acquis de l’expérience et j’ai gagné en motivation et convictions. Etant donné que je voulais déjà faire un volontariat depuis un moment et que je me suis investie dans des associations par le passé, cette expérience confirme mes attentes et me conforte dans mon choix de carrière et d’études ».
Anna, étudiante et e-volontaire pour Mano a Mano (Pérou)

Également, Cristina, salariée, résume son e-volontariat comme étant :

« une expérience géniale pour apprendre et contribuer à une bonne cause en ayant un temps limité ».
Cristina, salariée et e-volontaire pour School for Life (Ghana)

Le volontariat en ligne n’intéresse pas uniquement les volontaires, mais également les structures internationales qui désireuses de renforcer leurs capacités, améliorer leurs services et leurs activités par le biais de ces missions d’e-volontariat. L’avantage de ce type de programme pour les structures est la rapidité entre la diffusion de la mission, le recrutement et le début du contrat de volontariat. Cela permet de répondre rapidement aux besoins de l’organisation et d’offre au volontaire la possibilité de s’engager immédiatement dans des actions concrètes.

Voici un aperçu d’un de nos partenaires situés au Bénin :

« Le volontariat a contribué au développement de mon ONG (…)lors de nos échanges avec les volontaires j’ai apprécié leur manière de travailler et surtout l’engagement dans l’accompagnement de la rédaction des projets et la recherche des dons. Le volontariat en ligne est vraiment appréciable pour moi. »
Gregoire kpossou, directeur de ElJeD Benin

Comme vous avez pu l’observer, le volontariat en ligne, tout comme le volontariat classique, favorise l’accomplissement, la progression et la découverte de soi, tout en apportant un appui important dans le développement des associations internationales.

Des missions encore disponibles

Aujourd’hui, l’ADICE est à la recherche de plusieurs profils en communication et gestion de projets. Diverses missions restent disponibles telles que :

  • Support au développement de la stratégie de communication – Pérou
  • Graphisme et développement de la communication Maroc
  • Éducateur/coach d’anglais Thaïlande
  • Recherche de fonds et renforcement de capacités – Togo
  • Communication et levée de fonds – Ghana
  • Webmaster / wordpress developer & seo Népal
  • Communication et Recherche de Fonds – Côte d’Ivoire

Intéressé.e ? Envoyez votre CV à l’adresse projet@adice.asso.fr

 

Volontariat en ligne, bénévolat à distance

(Télécharger la fiche mission (anglais))

CV a envoyer à projet@adice.asso.fr

Site web de Paz y esperanza

Voir d’autres missions

Retour sur la formation pré-départ à l’ADICE

Projets SHARE et SUDHAV 3 : Préparation des volontaires pour leur mission EU Aid Volunteers

Lancement de la formation pré-départ

Dans le cadre des projets SHARE et SUDHAV3 , nos 7 volontaires EU Aid, à savoir Julie, Cécile, Adriána, Alessio, Kristo, Marina et Naomi seront déployés pour soutenir les projets auprès de leur organisation d’accueil locale.

Ainsi, dans une logique de pré-déploiement, s’est tenue du lundi 27 juin au mercredi 28 juin 2022, dans nos locaux, la formation pré-départ de l’ADICE afin d’accompagner et préparer nos volontaires dans leur mission de volontariat international.

EUAid Volunteers

 

  • Julie et Cécile seront déployées 5 mois au Ghana au sein de l’organisation locale Ghana Developing communities association (GDCA) dans le domaine du développement organisationnel et renforcement de capacités pour Julie, et dans le cadre des ressources humaines pour Cécile.
  • Adriána sera déployée 5 mois en Arménie au sein de l’organisation Youth Initiative Centre (YIC) en tant que spécialiste dans le domaine de l’entrepreneuriat social.
  • Alessio sera déployé 5 mois au Népal au sein de l’organisation Women for Human Rights (WHR) dans le domaine du développement organisationnel et renforcement de capacités.
  • Kristo et Marina seront déployés 5 mois au Népal au sein de l’organisation Volunteering Initiative Nepal (VIN) dans le domaine de la communication pour Kristo et dans le cadre la rédaction d’appels d’offres et collectes de fonds pour Marina.
  • Naomi sera déployée 5 mois en Albanie au sein de l’organisation National Center for Community Services (NCCS) en tant qu’assistante de direction.

 

3 jours de formation

Durant ces trois jours de formation pré-départ, nos 7 volontaires EU Aid, ont pu suivre plusieurs modules de formation leur permettant d’aborder des thématiques telles que les enjeux de la communication dans un contexte interculturel, la gestion de conflits, la sécurité, l’appréhension d’un contexte local ainsi que le rôle attendu d’un.e volontaire. Cette formation a pu préparer au mieux nos volontaires en vue de leur déploiement à l’étranger, au sein de leur organisation locale.

 

Bilan de la formation pré-départ

Cette première rencontre physique entre volontaires EU Aid a permis de créer des liens amicaux, et ce, au travers d’une formation dynamique et une atmosphère accueillante, propice aux échanges fructueux. En outre, cette formation a permis également à nos volontaires d’approfondir leurs connaissances sur leur organisation et pays d’accueil ainsi que d’améliorer leur compréhension du rôle à jouer en tant que volontaire.

Nous tenons à remercier très chaleureusement nos volontaires pour leur implication et sérieux tout au long de cette formation. C’est avec grand enthousiasme que l’ADICE les accompagnera dans leur mobilité ainsi que leurs activités.

La suite arrive très bientôt ! En attendant, voici en image les temps forts de la formation pré-départ.

 

 

Partenaires italie et maroc pour Vive et Diapo+

Lancement du séminaire VIVE et Diaspo+

Former aujourd'hui les organisations locales, qui accueilleront les volontaires de demain au Maroc !

Diaspo+ Vive formation ADICEDu 6 au 9 juin 2022, à Roubaix s’est tenu le lancement du séminaire des projets VIVE et Diaspo+.

Le séminaire est une étape incontournable dans tout projet, cela permet de réunir tous les partenaires afin d’aborder les points importants concernant la réalisation des projets.

L’ADICE a ainsi accueilli ses partenaires italiens (ASPEm) et marocains (Asticude, Amuddu, Isaaf Jerada et Tildat) dans le cadre de ces deux projets de renforcement de capacités des organisations d’accueil au Maroc.

3 jours de formation

Après, une introduction qui avait pour but de présenter les deux projets, les organisations partenaires ainsi que le déroulé de ces trois jours de formation, les premières sessions ont pu commencer !

En effet, lors de ce séminaire, l’ADICE avait pour objectif de former les partenaires italiens et marocains sur la gestion des différentes étapes d’un cycle de projet, au travers de groupes de travail, exercices et cas pratiques interactifs et ludiques.

La première session de formation comprenait l’introduction à la gestion de projet, le suivi des activités, des indicateurs quantitatifs et qualitatifs ainsi que la communication des activités.

Durant la deuxième journée de formation, les partenaires italiens et marocains ont pu être formés sur l’utilisation de différents outils de gestion budgétaire.

Enfin, l’ADICE et ses partenaires ont pu travailler sur la planification des prochaines étapes pour l’organisation du prochain séminaire au Maroc. Cette même journée, a été également consacrée à la finalisation des dossiers administratifs et financiers avec les partenaires pour le projet VIVE en particulier.

La quatrième journée était exclusivement dédiée à une réunion partenariale entre l’ADICE et Isaaf Jerada dans le cadre des prochaines actions à mettre en place du projet Diaspo + .

Diaspo+ ViveBilan du séminaire

Cette première rencontre physique entre partenaires a permis de renforcer les liens collaboratifs, et ce, au travers d’une formation dynamique et une atmosphère accueillante, propice aux échanges fructueux. En outre, cette formation a permis aux partenaires d’approfondir leurs connaissances et compréhension en termes de différents cycles dans le cadre de la gestion d’un projet.

Par ailleurs, un des points forts de cette formation, est l’identification et l’explication des rôles à jouer pour chaque organisation dans les prochaines étapes des projets VIVE et Diaspo+.

 

Prochaines étapesDiaspo+ Vive

  • L’ADICE travaillera avec ASPEm et ASTICUDE sur le contenu de la formation Evaluation des besoins, planification, durabilité et l’impact, en vue du prochain séminaire (du 16 – 22 Octobre 2022) au Maroc.
  • De plus, dans la continuité de leur collaboration dans le cadre du projet Diaspo+, l’ADICE et Isaaf Jerada travailleront sur la sélection du/de la premièr.e volontaire qui sera déployé.e pour une mission VSI au Maroc.
  • Par ailleurs, de ces échanges lors de ce séminaire, il a été convenu par tous les partenaires qu’une réunion mensuelle sera mise en place pour suivre l’état d’avancement de leur travail collaboratif et des prochaines activités à mettre en place. La prochaine réunion partenariale, aura lieu en ligne le 4 juillet prochain.
  • Et enfin commencer à communiquer sur les projets en créant du contenu sur nos plateformes et réseaux sociaux respectifs.

Nous tenons à remercier très chaleureusement nos partenaires italiens et marocains pour leur implication et c’est d’ailleurs avec grand enthousiasme que l’ADICE les retrouvera pour son prochain séminaire au Maroc.

La suite arrive très bientôt !

Des missions de volontariat en ligne restent disponibles!

Vous avez quelques heures de disponibles dans votre semaine ? Vous souhaitez mettre à profit vos compétences ? Ce programme est peut-être fait pour vous !

L’ADICE vous a déjà parlé de Volontariat en ligne, n’est-ce pas ? Mais en quoi cela consiste-t-il exactement et qu’est-il possible de faire ? Quelles sont les missions disponibles ? Nous répondons à toutes vos questions !

ONe-VA (ONline Volontariat Actif) offre la possibilité de réaliser des missions de volontariat exclusivement en ligne pour une durée de 3 mois.

L’idée ? Proposer une première expérience de volontariat international (ou de poursuivre un engagement) dans une association étrangère, le tout sans avoir à bousculer sa situation actuelle (vie professionnelle/familiale, études, etc.).

Plus qu’un simple service rendu, cette expérience vous permet de vous positionner en tant qu’expert dans votre domaine (communication, informatique, gestion de projet, recherche de fonds, etc.), et d’apporter à la structure, les compétences et connaissances nécessaires pour assurer leur bon développement et ce pour quelques heures par semaine, en fonction de vos disponibilités !

Faire un volontariat favorise l’accomplissement, la progression et la découverte de soi.

Aujourd’hui, nous sommes à la recherche de plusieurs profils en communication et gestion de projets. Diverses missions restent disponibles telles que :

  • Communication & recherche de fonds – Bénin
  • Assistance dans l’élaboration et la mise en œuvre du projet d’insertion socio-professionnelle des orphelins, handicapés et jeunes défavorisés – Bénin
  • Assistance dans l’élaboration et la mise en œuvre du projet d’autonomisation des femmes et des jeunes filles en milieu rural – Bénin
  • Éducateur/coach d’anglais – Thaïlande
  • Communication & relations publiques – Albanie
  • Agent de développement commercial – Ghana
  • Webmaster / wordpress developer & seo – Népal
  • Graphisme et développement de la communication – Maroc
  • Une nouvelle mission est entrain d’être créée rien que pour vous: Rédaction de projets et renforcement de capacité – Côte d’Ivoire (Disponible prochainement!)

Intéressé.e ? Envoyez votre CV à l’adresse projet@adice.asso.fr

SAVE THE DATE: Une réunion d’information sur le programme est prévue le mercredi 15 juin de 11h à 13h. A l’agenda: bilan des premiers volontaires, témoignage et informations sur le volontariat. N’hésitez pas à vous y inscrire pour obtenir plus d’informations!

 

Retour sur la Formation pré-départ à l’ADICE.

SuDHAV 3-Préparer les volontaires pour leur mission EU Aid Volunteers

Le projet Sustainable Development through Humanitarian Aid Volunteering 3 prend la suite des projets SuDHAV 1 et SuDHAV 2.

Ce projet vise à déployer 42 experts européens dans différentes organisations partenaires situées en Europe de l’Est, dans les Balkans, au Caucase, en Asie (Ukraine, Albanie, Géorgie, Turquie, Thaïlande et Inde) ainsi qu’en Afrique (Maroc, Algérie, Ghana, Ouganda et Kenya). Toutes partageant une vision et des valeurs communes, notamment en matière de volontariat international.

SuDHAV 3 a pour objectif également de

– Renforcer l’impact du projet de volontariat pour 13 partenaires hors Europe et leurs communautés locales grâce au renforcement des capacités et aux activités de soutien des organisations d’envoi et des Eu Aid Volunteers.

– Assurer une large diffusion des activités et des résultats du projet et de l’initiative EUAV dans les pays membres et non membres de l’UE.

C’est dans le cadre de cette initiative que nos 4 volontaires EU Aid, à savoir Eloise, Ella, Elisa et Alba ont été déployées pour soutenir les projets des organisations locales.

Par ailleurs, dans une logique de pré-déploiement, s’est tenue du mercredi 5 avril au 8 avril 2022, dans nos locaux, la formation pré-départ de l’ADICE afin d’accompagner et préparer nos volontaires dans leur mission de volontariat international.

Eloise a été déployée 7 mois en Algérie au sein de l’organisation APCS, l’Association de Protection Contre le Sida, dans le cadre de la gestion de projets et financière.

Ella a été déployée 7 mois en Géorgie auprès de l’organisation locale Merkuri pour former et soutenir psychologiquement les membres.

Elisa a été déployée 5 mois en Inde auprès de l’organisation locale OSVSWA-Orissa State Volunteers and Social Workers Association, pour évaluer les besoins des populations rurales après une catastrophe naturelle.

Alba a été déployée 7 mois en Arménie auprès de l’organisation locale YIC Gyumri- Youth Initiative pour créer des ateliers autour de la santé publique et des premiers secours.

 

 

 

Si vous souhaitez également devenir un EU Aid Volunteers, nous avons ces offres suivantes à vous proposer :

 

  • APCS recherche son deuxième volontaire en tant que Travailleur social et de santé auprès des réfugiés et des migrants, Algérie. Fiche mission.

 

  • NCCS recherche un volontaire en tant que Physiothérapeute en Albanie 5 mois.Fiche mission.

L’ADICE est fière de vous annoncer l’obtention du label de qualité CES – volet Aide Humanitaire pour les prochaines années à venir.

En effet, le Label de Qualité certifie qu’une organisation est en mesure de mener des activités de solidarité de haute qualité en conformité avec les principes, les objectifs et les exigences de l’action « Corps Européen de Solidarité, volet Aide Humanitaire ».

L’obtention de ce Label de Qualité est une condition préalable à la participation aux activités de volontariat en soutien aux opérations d’aide humanitaire.

C’est dans cette action, qu’il nous permettra de continuer à déployer des volontaires d’Aide Humanitaire et d’aider nos partenaires sur des projets commencés dans le cadre du programme EU Aid volunteers, qui se clôtura en décembre 2022.

 

Lancement de la formation pré-départ pour le projet MPDL2

La première semaine de mars, l'ADICE organise sa formation pré-départ, destinée aux volontaires EU Aid afin de les préparer avant leur mission.

Le projet “Volunteering for social change: the value of EU Aid Volunteers for inequalities reduction and local resilience building” vise à contribuer au renforcement de capacités des organisations locales non-européennes, à travers le déploiement de volontaires d’aide humanitaire européens.

Le projet regroupe 6 organisations expertes : deux en Europe (Espagne, France) et quatre en Amérique-Latine (Colombie, Bolivia, Guatemala, Pérou). Toutes partageant une vision et des valeurs communes, notamment en matière de volontariat et de solidarité international.

 

C’est dans cette volonté que nos volontaires Eu Aid : Hermann, Maria, Marion, Cristina et Merel seront déployés pour soutenir les projets des organisations locales en apportant leur expertise sur la question du genre ; de la protection des migrants et des enfants ; et à la gestion des réseaux sociaux et de la communication auprès de nos organisations partenaires APRODEH (au Pérou) et Fundación MUNASIM (en Bolivie).

Cette semaine, l’ADICE tient la formation pré-départ afin de préparer ses volontaires pour intégrer aux mieux les nouvelles missions. Cette formation fait suite à la visite que l’ADICE a faite au Pérou fin février, afin de préparer l’arrivée des volontaires sur le terrain.

 

 

Missions, logements, mentors, tout est en place dans l’attente du démarrage des projets. L’ADICE leur souhaite bon courage pour ce nouveau projet professionnel, ainsi que de vie. 

 

 

Retrouvez les offres de missions EU Aid Volunteers disponibles ici. 

 

 

Lancement du E-volontariat avec ONe-VA

Préparer les volontaires pour leur mission de volontariat international en ligne

 

Ce vendredi 25 février 2022, l’ADICE a organisé la seconde formation des futures volontaires dans le cadre du programme ONe-VA – volontariat en ligne ! Cette formation a été développée afin de préparer nos volontaires, ici, Anna, Raffaella et Constance au volontariat en ligne. Elle a permis aux volontaires d’échanger et obtenir diverses informations sur :

  • L’établissement d’une stratégie de communication pour échanger en ligne avec son organisme d’accueil, de manière efficace;
  • L’identification des challenges et atouts de l’interculturalité au sein de son expérience de volontariat;
  • Les solutions face aux challenges rencontrés au cours de son volontariat d’expertise en ligne;
  • Les attentes de l’organisme d’envoi et l’organisme d’accueil envers le volontaire;
  • Les personnes contacts en cas de difficulté

 

Si nous devions faire un bilan de cette formation, nous dirions qu’elle s’est donc conclue par :

  • Des Échanges culturels
  • L’Initiation à la Gestion des conflits
  • Des Mises en situation (cas pratiques)
  • Un Partage d’informations et astuces utiles à la Communication virtuelle

Vous avez une activité principale (travail, formation…) mais souhaitez tout de même vous engager dans un volontariat en ligne quelques heures par semaine ? C’est possible avec ONe-VA… Visitez la page ONe-VA et trouvez toutes les offres de missions disponibles actuellement !

Rencontre France Volontaire Pérou

Les espaces France Volontaire sont des acteurs clés sur le volontariat dans le monde

La collaboration entre France volontaire et l’ADICE est indispensable pour déployer nos volontaires dans le monde. En 2019, on été comptabilisé 614 volontaires au Pérou dont une volontaire d’expertise envoyée par l’ADICE. Ce vendredi 25 février 2022, L’ADICE a pu rencontrer Iselle TAZE-BERNARD, la représentante nationale de l’espace France Volontaires au Pérou ainsi que son équipe.

Après une meilleure connaissance de nos actions, l’échange a porté sur le déploiement des deux volontaires Erasmus+ dans le cadre du projet STEP dans la communauté de los Jazmines chez notre partenaire Mano a Mano à partir de Juin 2022 et du déploiement d’un volontaire Eu Aid Volunteers dans la région de San Martin chez notre partenaire Aprodeh. Nous avons aussi abordé les perspectives de travail dans le pays : le déploiement de volontaire en Service Civique International et de Volontaire en Solidarité International, l’identification des besoins des organisations péruviennes qui ferait émerger des missions de volontariat en ligne sur notre programme ONe-VA.

Vous pouvez suivre leur actualité sur Twitter et sur LinkedIn.

 

 

Formations sur la gestion du volontariat et du mentorat au Pérou

Former aujourd'hui les organisations qui accueilleront les déploiements de demain en Amérique Latine !

Du 21 au 25 février, à Lima, au Pérou, L’ADICE et Movimiento por la Paz – MPDL ont continué les formations de renforcement des capacités des organisations d’accueil avec nos partenaires Péruviens (Mano a Mano), Équatoriens (Municipio de Riobamba), Uruguayens (El Abrojo) et Colombiens (FMPDL) dans le cadre du projet STEP.

 

Après avoir réalisé une évaluation des besoins et un plan de sécurité lors des premières formations en octobre dernier, des fiches missions ont émané de leur travail. Durant cette semaine l’objectif a été de mettre en œuvre la logistique commune dans la gestion du volontariat des jeunes à travers une formation sur le cycle de gestion du volontariat, dont une attention particulière sur le mentorat. Nous avons pu développer des outils de qualité pour une meilleure gestion du volontariat et dont du mentorat grâce au guide et vidéo sur le mentorat, de la création d’info pack par organisation et à la préparation des vidéos de témoignage.

 

Pour voir la vidéo sur le mentorat en espagnol, cliquez sur l’image ci-dessous :

 

Cette formation au Pérou a été l’occasion de voir sur place le travail du partenaire Mano a Mano, notamment celui des femmes constructrices, de la bibliothèque pour les habitants de Los Jazmines, des vacances utiles pour les jeunes de la communauté ainsi que de la création et l’entretien des jardins publics. L’association met en place des actions de prévention sanitaire, d’éducation et de sensibilisation au développement durable.

Les prochaines étapes ?
Le déploiement de deux volontaires chez chaque organisation latino américaine à partir de juin et pour une durée de six mois.

Débuté en décembre 2020, le projet Strengthening youth Through the Empowerment of Partners (STEP) est issu du programme Erasmus+ renforcement de capacités dans le domaine de la jeunesse. Il inclue deux partenaires européens (France et Espagne) et quatre partenaires latino-américains (Pérou, Uruguay, Equateur, Colombie) dans l’objectif d’améliorer la qualité de la gestion de leurs projets de volontariat.

Retrouvez plus d’information sur le projet STEP en cliquant sur ce lien et en suivant nos actualités !

 

Groupe de personne GDCA

Visite de monitoring au Ghana

Elena, chargée de projets à l’ADICE, est partie fin janvier à la rencontre de Ghana Developing Communities Association (GDCA), un partenaire de l'ADICE. Au programme, coopération associative et rencontre d’un volontaire EU Aid Volunteers sur place, on vous en dit plus sur ces quelques jours passés sur le sol africain…

Elena & GDCA« Ils ne peuvent rien faire sans moi, et je ne peux rien faire sans eux », dixit le Directeur de GDCA au Ghana. C’est sur ces mots que débute la visite de monitoring de l’ADICE au sein de cette même organisation…

GDCA (Ghana Developing Communities Association) est une association ghanéenne engagée auprès de communautés défavorisées en leur donnant des moyens de travailler sur leur développement social, politique et économique. Voir leur site internet

Elena a très vite compris comment se déroulaient les journées dans cette association : un remue-ménage où se profilent partage, écoute, discussions, entraide. Bref. Un esprit de solidarité !

 

Des communautés actives

Cette solidarité se retrouve belle et bien entre les membres de l’équipe, salariés et volontaires. Tous ont un but commun : celui de venir en aide aux communautés locales en difficulté. On y rencontre entre autres, le manque de ressources financières, de ressources alimentaires ou d’eau potable. On note aussi le taux important d’analphabétisme ou d’illettrisme chez les jeunes, persistant à l’âge adulte.

Néanmoins, ces communautés restent actives et mettent en place des activités agricoles et commerciales (vente de produits agricoles, production de vêtements et de produits artisanaux divers). Elles sont désireuses d’apprendre et participent à des formations mises en place par GDCA pour monter en compétences et en autonomie, mais aussi pour renforcer leur résilience.

 

Liam, EU Aid Volunteer

Liam, volontaire déployé par l’ADICE depuis mai 2021 pour 12 mois était présent. En soutien de l’équipe de GDCA, il est en charge, par exemple, de mettre en place des formations. Voici rapidement ses missions, qu’il doit avant tout penser durables tout en favorisant la prise d’indépendance des groupes :

  • Aider à l’amélioration des lignes directrices pour la mise en place des VSAL (Village Savings and Loans associations).
  • Animer des rencontres avec les groupes de plusieurs villages.
  • Faciliter les dynamiques des groupes et les élections.
  • Aider à créer des politiques et des régulations quant au Fond social, et des économies et activités sous crédit.

 

Cap sur l’après !

Cette visite fut aussi l’occasion de préparer l’accueil de nouveaux volontaires qui seront déployés dans le cadre du projet Support Humanitarian Action for Resilience and Empowerment (SHARE), financé par le programme EU Aid Volunteers.

« Nous rentrons, les yeux et le cœur chargés… Des couleurs magnifiques illuminées par la chaleur des gens très accueillants. Le Ghana est un pays où l’on s’y fait rapidement, une fois que l’on sait pourquoi on s’y est rendu ! »

Actuellement, une mission est disponible et vous pouvez d’ores et déjà postuler ! C’est par ici ! (Si vous rencontrez des difficultés pour postuler en ligne ou si vous avez des questions concernant cette mission, n’hésitez pas à écrire à info@adice.asso.fr)

Volontariat en ligne, bénévolat à distance

L’e-volontariat, ça vous tente ?

Restez-chez vous, mais bougez-vos compétences ! On cherche des e-volontaires pour nos missions !

ON-eVA est un programme de l’ADICE qui permet de réaliser des missions de volontariat exclusivement ligne d’une durée de 3 mois.

Le projet permet de s’essayer à une première expérience de volontariat internationale (ou de poursuivre un engagement) dans une association étrangère, sans avoir à bousculer sa situation actuelle (vie professionnelle/familiale, études, etc.).

Voir les offres de missions disponibles

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MISSION ONe-VA : WEBMASTER / WORDPRESS DEVELOPER & SEO, Népal

DOMAINE - INFORMATIQUE ; DÉVELOPPEMENT WEB ; SEO ; SOCIAL MEDIA MANAGER ; WORDPRESS

(Télécharger la fiche mission (anglais))

CV a envoyer à projet@adice.asso.fr

Site web de VIN

Voir d’autres missions

MISSION ONe-VA : RENFORCEMENT DE CAPACITÉS AU MONTAGE DE PROJETS DE DÉVELOPPEMENT & COOPÉRATION INTERNATIONALE – Maroc

DOMAINE – RECHERCHE DE FONDS ; CONCEPTION ET ÉCRITURE DE PROJETS ; COOPÉRATION INTERNATIONALE ; AIDE HUMANITAIRE

(Télécharger la fiche mission)

 

Site internet d’ASTICUDE

Voir d’autres missions

 

EuroAsia II : L’échange de jeunes, c’était la semaine dernière en Slovaquie !

Du 18 au 25 octobre s’est déroulé l'échange de jeunes organisé dans le cadre du projet Eramus+ de renforcement de capacités EuroAsia II.

Cette édition est la continuité du projet de renforcement des capacités EuroAsia II mis en place par les partenaires de Slovaquie, Thaïlande, République Tchèque, Vietnam, Italie, Macédoine du Nord, France, Philippine et du Cambodge.

Les objectifs sont de renforcer les coopérations et les échanges entre ces pays, ainsi que de transmettre aux jeunes les compétences et aptitudes nécessaires pour effectuer des missions de volontariat en Europe ou en Asie.

3 volontaires accompagnées d’un mentor de l’ADICE ont ainsi pris la route jusqu’à Dolný Kubín, une ville de la région de Žilina, afin de participer à l’échange de jeunes organisé par les partenaires du projet.

Des jeunes de Slovaquie, de République Tchèque, d’Italie et de France ont pu échanger et partager sur leurs précédentes expériences de volontariat, et sur le thème du volontariat en général.

 

 

Des activités de Team Building, d’introspection et de réflexion ont été menées du mardi au samedi dans le but de donner les clés nécessaires aux participants qui voudraient effectuer un futur volontariat en Europe ou en Asie.

Les différentes organisations du projet EuroAsia II ont présenté, sur place ou en visioconférence, leurs organismes et les missions qu’ils proposent aux participants intéressés par un volontariat en Europe ou en Asie dès 2022.  Les participants ont donc pu commencer à se projeter dans leur volontariat à l’international.

Cet échange de jeune aura permis à nos participants d’affiner leur projet et de préparer sa concrétisation ! 

 

En apprendre plus à propos du projet EuroAsia II

Les premières formations du projet STEP

Former aujourd'hui les organisations qui accueilleront les déploiements de demain en Amérique Latine !
Du 19 au 21 octobre, L’ADICE et Movimiento por la Paz – MPDL ont commencé les formations de renforcement des capacités des organisations d’accueil avec nos partenaires péruviens, équatoriens, uruguayens et colombiens dans le cadre du projet STEP.

Après une présentation de chaque organisation pour une meilleurs connaissance et cohésion, et après la présentation des objectis et attentes de la formation, nous avons travaillé ensemble sur :

  • sur l’analyse des besoins spécifiques à chaque organisation d’accueil et en quoi certains de ces besoins peuvent être répondu par l’accueil d’un volontaire européen avec la définition du profil et de la fiche mission
  • puis et sur l’identification et l’analyse risques, la création ou amélioration d’un plan de gestion de sécurité

Chaque partenaire à produit des outils propres à chacun sur chaque thématique, une fois revenu dans leur pays et avec leurs équipes respectives. Nous nous reverrons en visio pour finaliser ces outils, continuer de partager nos bonnes pratiques, nos doutes et des planifier les prochaines actions de STEP

Les prochaines étapes ?
Une 2nd formation en Février au Pérou sur le développement des outils et des méthodes de qualité pour la gestion du volontariat des jeunes et le mentorat dans les pays tiers avec la production puis diffusion d’un guide et de vidéos pédagogiques sur le mentorat et la gestion du volontariat.
Puis, le recrutement et déploiement des volontaires en Juin 2022 !

 

Retrouvez plus d’information sur le projet STEP en cliquant sur ce lien et en suivant nos actualités !

L’ADICE vous invite à un temps de partage de bonnes pratiques et de rencontre de nouveaux partenaires européens et internationaux d’Afrique, d’Asie et d’Europe, lors de l’événement final du projet TEHV.

L’objectif de cet événement est de :

– présenter le projet TEHV et ses résultats

– partager des leçons apprises grâce aux formations tenues dans le cadre du projet

– discuter sur les opportunités et le nouveau cadre de déploiement de volontaires d’Aide Humanitaire – le programme Corps Européen de Solidarité volet HumAid, avec focus sur le Label de Qualité

Pour vous inscrire, envoyez un mail à info@adice.asso.fr

EUROASIA II: Formation des partenaires en ligne

Améliorer les compétences des organisations d'accueil et d'envoi en matière de gestion du volontariat en Asie et en Europe

La formation s’est déroulée en ligne du 12 au 16 juillet 2021.  La formation a servi en partie de préparation à la mobilité des volontaires afin d’échanger des informations sur les différences culturelles, le logement, la situation de covid-19 ou encore sur les activités de volontariat dans les organisations d’accueil.

Objectifs

– Améliorer la gestion du volontariat dans les organisations d’Asie du Sud-Est
– Réduire les risques, les malentendus, les problèmes, assurer la sécurité et le bien-être général des volontaires lors de l’envoi de volontaires en Asie
– Préparer les coordinateurs d’envoi des institutions européennes
– Echanger les meilleures pratiques

Valeur ajoutée

– Echanges culturels
– Processus de formation tout au long de la vie des animateurs de jeunesse
– Introduction à des modèles de gestion du volontariat et documents utiles
– Mise en réseau des différents partenaires
– Partage de matériaux utiles à la gestion des projets de volontariats

Retour sur l’événement EU Aid Volunteers : Today & Tomorrow

"In this context, you really need to review the expectations and adaptability: it is key !" - Sara, Eu Aid Volunteer
Dans le cadre du programme d’assistance technique, le projet Volunteering For Humanity, L’ADICE a organisé un événement réunissant plus de 60 participants, venant de plus de 25 pays différents et représentant plus de 35 organisations.
Durant cet évènement, nous avons pu échanger sur les réactions des organisations d’envoi/d’accueil et des Eu Aid Volunteers pour faire face à la pandémie actuelle, sur comment envisageons l’avenir du programme EuAidVolunteers et sur la labellisation du Corps Européende Solidarité.
Emre, de l’organisation Small Projects Istanbul – rebuilding lives,
« We are one of the host lucky organisation because our EUAidVolunteers are here »
Sara ancienne EuAidVolunteers à laFundacion Munasim Kullakita en Bolivie,
« Put a good security protocol in place and re-make sure everybody follows it. »
Cyriakus, EuAidVolunteers déployé chez ADRA Albania,
« There was a nice atmosphere and solidarity. I wanted to be part of it ».
Olga de l’organisation géorgienne Merkuri,
« We are ready today ! Maybe we will host 2nd part of 2021, when flights will open again and regulations will allow it »
Cet événement a été l’occasion de présenter le Mentoring handbook (cliquer sur l’image pour en savoir plus)

et aussi l’Open Forum Plateforme créée dans le projet (cliquer sur l’image pour en savoir plus)
Merci à tous les intervenants et participants !

L’Évaluation des Besoins

Comment réaliser un rapport d'évaluation des besoins pour un projet de développement humanitaire. Un guide détaillée pour les chargés de projet et les acteurs locaux

télécharger le document ici

Cette publication fait partie du projet d’assistance technique «Volontariat pour l’humanité» financé par les volontaires de l’aide de l’Union Européenne, qui fait partie d’ECHO (Opérations européennes de protection civile et d’aide humanitaire).

Volunteering for Humanity est un projet co-financé par le Programme EU Aid Volunteers et géré par un consortium formé par quatre organisations travaillant dans les domaines de coopération internationale et d’aide humanitaire.

L’objectif du projet est de renforcer la capacité de chaque membre à envoyer et à gérer des volontaires d’aide humanitaire en dehors de l’Europe. Le consortium s’est donné également comme objectif de promouvoir le concept de volontariat et les meilleures pratiques dans la gestion des volontaires de l’aide humanitaire.

Vous trouverez dans ce guide autant les étapes de la réalisation d’une évaluation des besoins que l’analyse des données de l’évaluation ou encore une liste de contrôle pour l’évaluation des besoins.

Tandis que nos derniers volontaires partis dans le cadre du projet de déploiement EU Aid Volunteers  SUDHAV sont sur le retour ou déjà rentrés de mission, c’est une deuxième vague de volontaires EU Aid Volunteers qui part à son tour !

En effet, Elena Ceban, partie durant 9 mois dans le sud de la Thaïlande renforcer les capacités de notre partenaire Dalaa pour améliorer l’organisation opérationnelle de leur structure (gestion des programmes de volontariat…) et Mara Giordano, qui a passé plus de 12 mois dans l’Est de l’Inde, à Bhubaneswar, pour appuyer notre partenaire OSVSWA dans le développement et le suivi de projets de sensibilisation (thématiques santé, gestion et résilience face aux catastrophes naturelles…) terminent leurs missions en Octobre.

Désormais, à travers les 3 projets EU Aid Volunteers, que sont SuDHAV2, MPDL et HVA, ce n’est pas moins de 24 volontaires qui partent remplir des missions dans 13 pays différents : Albanie, Maroc, Turquie, Géorgie, Bolivie, Pérou, Territoires palestiniens, Népal, Ghana, Thaïlande, Inde, Ouganda et Kenya.

Leurs missions sont très variées (santé, Droits de l’Homme, environnement, développement communautaire, Gestion de projets…) au vue des différents contextes et besoins locaux. Ainsi, Victor part 1 an au Maroc partager son expertise en apiculture pour améliorer la résilience climatique et lutter contre la désertification dans la région d’Oumifiss tandis qu’Alexia part 6 mois pour exercer en qualité de nutritionniste à Tirana en Albanie et Paula va appuyer la Fondation Munasim pendant 12 mois dans ses activités et le développement d’outils et de stratégie de communication pour sensibiliser largement sur les actions menées par Munasim auprès des jeunes filles vivant dans la rue et victimes d’exploitation sexuelle.

Si vous êtes intéressés par de telles opportunités, nous vous encourageons vivement à suivre les actualités de l’ADICE ces prochains mois (Facebook, Twitter, Instagram, site internet de l’ADICE). En effet, la fin d’année sera l’occasion pour nous de proposer de nouvelles missions à pourvoir et qui débuteront dans le courant de l’année 2020 !

Séminaire Projet EVA : Visibilité et dissémination

Du 30 septembre au 4 Octobre avait lieu le séminaire de formation sur la visibilité et la dissémination du projet EVA (European Volunteer in Humanitarian Aid) à La Paz, en Bolivie.

Durant ce séminaire, l’ADICE avait pour objectif de former les partenaires Boliviens et Péruviens aux différents aspects de la mise en œuvre d’une stratégie et d’une méthodologie de visibilité innovantes afin de promouvoir le programme de volontariat, diffuser leur projet et organiser l’évènement final.

Après une introduction qui avait pour but de présenter le projet EVA, les partenaires et le déroulé des quatre jours de formation, les premières sessions ont pu commencer. La première avait pour but de comprendre la stratégie de diffusion et de mise en réseau spécifique à leur territoire. Durant la deuxième journée de formation, les partenaires internationaux ont pu être formés à comment améliorer leur communication interne et externe via des outils et méthodologie innovantes d’évaluation des médias utilisés et pertinentes dans leur contexte. Enfin, nous avons pu travailler sur la planification de l’évènement final et les actions de dissémination. Le dernier jour a été une finalisation des dossiers administratifs et financiers puis, la rédaction du rapport final du projet EVA.

Le 4ème jour a été l’évènement finale d’ASPEmBolivia. Des ateliers étaient organisés avec la participation d’organismes d’accueil boliviens. Nous avons échangé sur comment bien accueillir les volontaires afin de partager les bonnes pratiques et favoriser une compréhension commune entre organisme d’envoi et d’accueil.

Cette visite a aussi été l’occasion, d’organiser une visite de terrain pour découvrir les projets mis en place par des volontaires EU Aid dans le projet SudHav2.

Au mois de Juillet, les volontaires EU Aid ont participé à la formation pré-départ dans les locaux de l’ADICE.
Pendant cette formation, plusieurs thèmes sont abordés notamment l’interculturalité, la sécurité, le contexte local, les conditions, ainsi que la gestion de projets. Cette semaine de formation prépare au mieux les volontaires pour leurs missions à l’étranger. Cette fois, les volontaires se sont engagés sur des missions de communication, de gestion de volontariat, de coordination, mais aussi dans le domaine du médical, de la nutrition, eau et assainissement, etc.

Les premiers départs sont en cours, nos partenaires d’Inde, de Géorgie, d’Albanie, de Bolivie, du Pérou et d’Ouganda accueillent leurs volontaires pour des durées de 6 mois à 1 an.

Petit rappel : EU Aid Volunteers est une initiative qui permet à des volontaires et à des organisations de différents pays de participer à des programmes d’aide humanitaire qui contribuent à renforcer les capacités locales et la résilience des communautés affectées par des catastrophes.

Au mois de Septembre nous attendons 10 volontaires à cette semaine de formation pour des départs au Maroc, en Thaïlande, au Népal, en Inde, au Kenya et en Ouganda.

Bonne nouvelle, début 2020, de nouvelles missions seront disponibles !

Séminaire Projet EVA : Visibilité et dissémination

Du 24 au 29 Juin avait lieu le séminaire de formation sur la visibilité et la dissémination du projet EVA (European Volunteer in Humanitarian Aid) à Semarang, en Indonésie.

Durant ce séminaire, l’ADICE avait pour objectif de former les partenaires indiens et indonésiens du projet aux différents aspects de la mise en œuvre d’une stratégie et d’une méthodologie de visibilité innovantes afin de promouvoir le programme de volontariat, diffuser leur projet et organiser l’évènement final.

 

Après une introduction qui avait pour but de présenter le projet EVA, les partenaires et le déroulé des trois jours de formation, les premières sessions ont pu commencer. La première avait pour but de comprendre la stratégie de diffusion et de mise en réseau spécifique à leur territoire. Durant la deuxième journée de formation, les partenaires internationaux ont pu être formés à comment améliorer leur communication interne et externe via des outils et méthodologie innovantes d’évaluation des médias utilisés et pertinentes dans leur contexte.

Cette visite a aussi été l’occasion, le troisième jour d’organiser des visites de terrain pour découvrir les projets mis en place par l’association indonésienne, Dejavato (éducation, environnement, communication, etc). Enfin, nos partenaires de l’association indienne, JRP, et indonésienne, Dejavato, ont pu travailler sur la planification de l’évènement final et actions de dissémination. Ensuite, les sessions de l’après-midi avaient pour objectif de rédiger le rapport final du projet EVA.

A ce jour, nos deux partenaires ont été certifié par la Commission Européenne. De futures volontaires pourront être déployer au sein de leur organisation.

Du 13 au 17 Mai 2019, les volontaires EU Aid Volunteers déployés dans le cadre des projets HVA MPDL et SudHAV2, ont participé à la formation au départ avec l’ADICE dans le but d’être prêts à mieux s’adapter au contexte local et de répondre aux besoins de leurs projets. Les six volontaires apporteront leur contribution aux structures d’accueil partenaires, au Pérou, en Bolivie, en Palestine et en Turquie dans le domaine de leur expertise : communication, gestion de projets, protection des enfants, éducation.

Durant cette formation, l’ADICE a abordé des sujets nécessaires au bon déroulement du volontariat tels que : le contexte local et la sécurité, la budgétisation et la gestion de projet. Enfin, les volontaires ont appris à valoriser leur projet à leur retour de mission.

Cette formation, en addition à celles de la Commission Européenne, donne toutes les clés pour partir en identifiant le projet au contexte dans lequel celui-ci va se dérouler, et ce dans les meilleures conditions.

Actuellement plusieurs volontaires EUAV envoyés par l’ADICE sont sur le terrain. Nous vous invitons à visionner le témoignage d’Orlane, EUAV déployée pour 12 mois en Inde.

Dans le cadre du projet de renforcement de capacité HVM, Reinforcement and sustainability in Humanitarian Volunteering Management, quatre vidéos ont été réalisées à destination des organisations d’accueil. Le but est d’accompagner ces structures dans leur gestion du volontariat dans un contexte d’aide humanitaire.

Les vidéos ont pour thème :

  • La sécurité
  • L’identification des besoins
  • La gestion du volontaire
  • La dissémination

Il s’agit de quatre étapes cruciales pour obtenir une gestion et un suivi de volontariat de qualité et pour que l’organisation puisse ainsi obtenir un impact durable au sein de sa structure mais aussi au sein de sa communauté.

Découvrez notre troisième vidéo

« Comment assurer une gestion de volontaire de qualité ? »

Projet HVM : Comment trouver le volontaire idéal pour votre organisation ?

Découvrez notre vidéo explicatif !

Dans le cadre du projet de renforcement de capacité HVM, Reinforcement and sustainability in Humanitarian Volunteering Management, quatre vidéos ont été réalisées à destination des organisations d’accueil. Le but est d’accompagner ces structures dans leur gestion du volontariat dans un contexte d’aide humanitaire.

Les vidéos ont pour thème :

  • La sécurité
  • L’identification des besoins
  • La gestion du volontaire
  • La dissémination

Il s’agit de quatre étapes cruciales pour obtenir une gestion et un suivi de volontariat de qualité et pour que l’organisation puisse ainsi obtenir un impact durable au sein de sa structure mais aussi au sein de sa communauté.

Découvrez notre deuxième vidéo

« Comment trouver le volontaire idéal pour votre organisation ? »

 

Visite préparatoire EU Aid Volunteers HVA en Albanie

L’ADICE était en Albanie pour préparer ses futurs projets de volontariat EU Aid Volunteers !

L’ADICE s’est rendue à Tirana en Albanie en décembre 2018 dans le but de visiter les associations ADRA Albania et NCCS afin de préparer au mieux les futurs projets de volontariat des volontaires du programme EU Aid Volunteers.

Ainsi, l’ADICE et son partenaire ADRA Slovakia ont tout d’abord pu rencontrer les membres de l’association ADRA Albania et voir les projets qu’ils développent auprès des personnes issues des communautés défavorisées de Tirana. Nous avons pu découvrir des centres d’accueil, des écoles dans lesquelles les membres d’ADRA Albania mettent en place des actions de formations auprès des femmes vulnérables, des activités de soutien pédagogiques et ludiques auprès des enfants issus de milieux modestes ou de communautés isolées…

Nous avons également pu échanger avec le partenaire local sur l’appui des futurs volontaires EU Aid Volunteers au sein de ces activités. Nous avons également revu ensemble les conditions d’hébergement et de travail.

Au cours des jours suivants, l’ADICE et ADRA Slovakia ont pu se rendre dans les locaux de NCCS afin d’échanger avec la future tutrice des volontaires. Nous avons pu échanger à propos des objectifs des projets de volontariat, des activités envisagées et des conditions de vie et de travail.

Nous avons également pu visiter des partenaires locaux avec lesquels NCCS travaillent et au sein desquels les volontaires seraient impliqués. Nous avons donc pu rencontrer des ong locales qui s’occupent de jeunes enfants issus de milieux défavorisés.

NCCS accueillera 2 volontaires EU Aid Volunteers : un(e) nutritioniste et un(e) thérapeute pour travailler au sein de centre d’accueil avec des enfants ayant des maladies chroniques, des difficultés d’ordre psychologique…

Les volontaires travailleront également avec des familles et des personnes âgées afin de les soutenir et les conseiller.

L’ADICE et l’association ADRA Slovakia vont recruter et préparer les futurs volontaires durant le 1er semestre 2019 afin que les volontaires puissent être déployés en Juin 2019.

A partir de Mars 2019, de nouvelles missions seront disponibles sur notre site au sein de ces structures. N’hésitez pas à postuler !

Formation sur la gestion du volontariat en Inde – EVA

Les structures sont quasi prêtes à déposer leur document de demande de certification

Le projet EVA, qui regroupe 10 structures partenaires internationales, a comme but de renforcer la capacité de 7 des partenaires des pays tiers et de leur transmettre des connaissances dans plusieurs domaines liés au volontariat humanitaire : sur les principes du volontariat, les règles de sécurité, l’évaluation des besoins, la visibilité… et de les aider à obtenir la certification EU Aid Volunteers en tant que structure d’accueil.

Ce transfert de connaissances s’est fait tout au long du projet lors des formations organisées par les structures européennes : l’ADICE, ASPEm et APY dans les pays tiers partenaires.

En Janvier, l’ADICE et ASPEm se sont rendues en Inde pour former les structures partenaires d’Inde (JRP) et d’Indonésie (Fondation Dejavato) sur la thématique de la gestion des volontaires. Lors de la formation, plusieurs sujets ont été abordés tels que : la préparation des volontaires avant le départ, la sélection des volontaires, la préparation des volontaires à l’arrivée, l’allocation des tâches, le suivi et l’évaluation. Chacune des structures a partagé ses expériences et documents déjà existants. Cette formation a été également le moment de créer des documents manquants aujourd’hui dans les structures partenaires et déjà utilisés par l’ADICE et ASPEm.

Dans le cadre de la formation, la structure d’accueil a organisé des visites d’un de ses projets, dans deux écoles qu’ils ont construites dans deux bidonvilles à Bhubaneswar. La situation de ces familles est très précaire et la plupart des enfants ne sont pas scolarisés. Le but du projet de JRP est de sensibiliser les familles afin de permettre à leurs enfants d’aller à l’école et de réduire le décrochage scolaire.

Aujourd’hui, après une année de projet, de formation et de travail sur les documents internes, les structures sont quasi prêtes à déposer leur document de demande de certification. Nous leurs souhaitons bon courage !

Nos partenaires du projet HVA sont prêts à vous accueillir !

Notre nouveau projet de déploiement HVA a été officiellement lancé le jeudi 12 octobre durant le séminaire de formation organisé par l’ADICE.

Le projet rassemble 7 partenaires venant du Maghreb, du Caucase et des Balkans et qui accueilleront prochainement des volontaires de l’aide humanitaire :

  • Issaaf Jerada, Maroc : l’association a pour but de contribuer à la reconversion économique de la région de Jerada
  • AICHA, Maroc : les objectifs de l’association sont de créer des oasis modernes afin de lutter contre l’effet de la sécheresse, lutter cotre l’exode rural, en réalisant des projets d’économie sociale
  • APCS, Algérie : la mission de l’association est de répondre à des besoins non satisfaits en matière d’information, d’éducation et de communication, en ce qui concerne le Sida
  • Merkuri, Géorgie : l’objectif principal de l’organisation est d’apporter un soutien à la société civile géorgienne et à son développement. Elle travaille principalement sur la question du genre, les violences domestiques, le travail de la jeunesse…
  • ADRA, Albanie : l’organisation développe et implémente des projets afin de répondre aux besoins des communautés de manière durable
  • NCCS, Albanie : la mission de l’organisation est de fournir des services pour les communautés locales dans les domaines de la santé, le bien-être social, le renforcement de capacités, la sensibilisation et le développement de l’économie locale
  • SPI, Turquie : le but de l’association est d’aider les personnes déplacées à reconstruire leur vie grâce au développement communautaire, l’éducation

Ce séminaire a été l’occasion de préparer les prochaines missions de déploiement et de revoir avec les partenaires les éléments permettant d’avoir une bonne gestion de volontaires avant l’arrivée des futurs EU Aid Volunteers. Ils ont ainsi pu revoir les thèmes principaux de la gestion de volontaires : sécurité, identification des besoins, logistique…

Durant leur venue pour le séminaire à Roubaix, nos partenaires ont pu être formés sur la formulation et la construction de projet pour qu’ils puissent ainsi trouver et répondre plus facilement à des appels à projet nationaux ou internationaux. Le but de cette formation est de permettre aux organisations de se développer plus rapidement et d’avoir une ampleur plus importante à l’internationale.

Les premières missions d’aide humanitaire auront lieu entre mai et juin 2019

Et pour le moment, vous pouvez découvrir les organisations partenaires qui sont prêtes à vous recevoir !

 

 

Dans le cadre de son projet de renforcement de capacités PHASE, l’ADICE et ses partenaires européens, MONDO et ASPEm, ont créé 3 brochures à destination des organisations d’accueil de volontaires. Ces brochures ont pour objectif de permettre aux différentes structures d’organiser des projets de volontariat de qualité afin d’obtenir un impact durable sur les communautés locales.

La première brochure, intitulée, « Un système de qualité pour la gestion du volontariat dans un contexte d’aide humanitaire », a été conçue afin de présenter les piliers principaux permettant d’assurer la bonne gestion des projets, la sécurité ainsi que les conditions de vie et de travail de qualité pour les volontaires ou encore d’identifier les besoins réels des organisations et des communautés locales.

La deuxième brochure « Diffusion et démultiplication des projets de volontariat dans un contexte d’aide humanitaire » a pour objectif d’aider les différentes structures à élaborer des méthodes et des outils de communication et de diffusion afin de démultiplier les impacts et de renforcer la visibilité des projets.

Finalement, la dernière brochure « Plateforme PHASE » donne aux lecteurs les lignes directrices pour l’utilisation de la plateforme en ligne créée spécialement pour le projet PHASE. Cette plateforme est accessible aux structures d’accueil et leur permet d’assurer une meilleure gestion des projets de volontariat, ainsi que de capitaliser les informations relatives à leurs projets.

Ces brochures sont disponibles en versions numériques, vous pouvez les consulter en suivant ces liens :

Séminaire de lancement du projet EU Aid Volunteers Capacity Building  PHASE

Dans le cadre du projet PHASE – Platform on Humanitarian Aid for a Sustainable Empowerment, l’ADICE a accueilli le séminaire de lancement du 9 au 11 mai 2016. Ce projet est financé par le programme EU Aid Volunteers, géré par l’Agence Exécutive Education, Audiovisuel et Culture et la DG ECHO de la Commission Européenne.

Les trois partenaires européens ADICE, ASPEm et MONDO  ont  eu l’occasion d’échanger sur les meilleures pratiques de gestion des volontaires dans des contextes d’aide humanitaire et ont travaillé sur les contenus d’ateliers de formations PHASE 1:

  • sécurité : assurer la sécurité des volontaires, comment agir en cas de crise et d’évacuation,
  • analyse des besoins: identifier les besoins réels de l’organisation d’accueil, la façon dont les volontaires peuvent être impliqués et les compétences nécessaires pour mettre en place les activités,
  • logistique : outils et méthodes pour assurer la bonne mise en œuvre des actions et éviter des situations imprévisibles,
  • gestion de volontaires : élaborer un cadre commun pour la gestion des volontaires et assurer une gestion de qualité.

L’objectif est de former les organisations partenaires agissant dans le contexte humanitaire pour la préparation et le suivi des volontaires dans le cadre de leurs activités avec les communautés locales.

Pendant le mois de Juin des réunions de lancement du projet ont été réalisées via Skype avec les 11 autres partenaires dans les pays non Européens : Asociacion pro Derechos Humanos et Asociacion Pueblo Indigena en Accion Apu au Pérou; Fundacion Munasim Kullakita en Bolivie ; Human Rights Center Postup en Ukraine ; Human Supporters Association en Palestine ; International Volunteers for Social Development Association en Thailande ; Kongo Community Development Organisation au Ghana; Orissa State Volunteers and Social Workers Association en Inde; Uganda Pioneers Association au Ouganda; Volunteers Initiative Nepal au Népal; Western Focus Community Organisation au Kenya. Grace à ces réunions les partenaires ont eu l’occasion de se connaitre et d’échanger sur les objectifs et activités du projet.

Dans les mois à venir, les organisations européennes vont construire le contenu et la forme de la formation PHASE 1 en s’appuyant sur les besoins et les attentes des partenaires des pays tiers. En septembre un nouveau séminaire de travail entre partenaires européens aura lieu pour finaliser cette formation PHASE 1. Puis, cet automne, les séminaires débuteront avec notamment la première formation pour les partenaires Human Rights Center Postup (Ucraine) et Human Supporters Association (Palestine) en Italie fin Septembre.

Dernière visite de terrain au Vietnam avant l’envoi des volontaires

Après la dernière visite d’étude dans le cadre du projet EuroAsia Volunteering Assistance Program (EVAP), l’ADICE et ses partenaires travaillent à la construction des missions de SVE en Asie du sud Est, qui interviendront à l’automne.

Lors des visites de terrains en Thaïlande, au Cambodge et au Vietnam, les partenaires européens du projet ont pu découvrir et identifier des organisations sur place qui accueilleront ensuite les volontaires.

Au Vietnam, du 11 au 16 avril, nous avons visité des organisations impliquées sur différentes thématiques : le développement durable, l’agriculture biologique, la protection des océans, l’insertion socio professionnelle des personnes en situation de handicap et celle des jeunes ayant moins d’opportunités.

L’ADICE enverra au mois d’Octobre, des volontaires au Cambodge et Vietnam dans le cadre de ce projet.

Pour rappel, ce projet Erasmus + a pour objectifs :

  • D’initier la coopération et les échanges entre les pays européens et asiatiques dans le domaine du volontariat, en ciblant particulièrement les jeunes intéressés pour participer aux programmes européens de volontariat (SVE, Corps Européen de solidarité, EU Aid Volunteers).
  • Transmettre aux jeunes des pays européens les compétences et les aptitudes nécessaires pour effectuer des missions de volontariat dans les pays en développement et renforcer les capacités des organisations de jeunesse visitées sur place.

En septembre, les partenaires européens et asiatiques du projet se retrouveront en Slovaquie pour une formation sur la gestion de projets de volontariat.

Dans le cadre du projet de renforcement de capacité HVM, Reinforcement and sustainability in Humanitarian Volunteering Management, quatre vidéos ont été réalisées à destination des organisations d’accueil. Le but est d’accompagner ces structures dans leur gestion du volontariat dans un contexte d’aide humanitaire.

Les vidéos ont pour thème :

  • La sécurité
  • L’identification des besoins
  • La gestion du volontaire
  • La dissémination

Il s’agit de quatre étapes cruciales pour obtenir une gestion et un suivi de volontariat de qualité et pour que l’organisation puisse ainsi obtenir un impact durable au sein de sa structure mais aussi au sein de sa communauté.

Découvrez notre première vidéo
« Comment garantir la sécurité des volontaires ? »

Nos 7 partenaires du projet HVM (Humanitarian Volunteering Management) ont tous reçu leur certification EU Aid Volunteers. Ce qui signifie qu’ils pourront bientôt accueillir des volontaires de l’aide de l’union européenne. Cette certification prouve que les organisations ont été formées à l’accueil et au suivi de volontaires dans un contexte d’aide humanitaire.

Ce processus de certification passe par une auto-évaluation des organisations pour vérifier les normes et les procédures de protection et la gestion des volontaires mises en place avant et pendant le projet de renforcement de capacités. Les organisations doivent fournir des documents et outils pertinents qui prouvent leur expérience dans le secteur humanitaire (procédures et politiques en matière de sécurité, de logistique et de gestion de l’administration, expérience dans le domaine de l’aide humanitaire, charte des valeurs, procédures de protection des données de protection des personnes vulnérables, procédures de sélection…).

Avec cette certification nos partenaires internationaux pourraient donc accueillir 18 volontaires de l’aide de l’Union Européenne si notre demande de projet de déploiement est acceptée par la Commission Européenne.

En attendant, vous pouvez regarder notre vidéo de présentation des trois organisations d’envoi du projet HVM.

SuD HAV : Formation de gestion et développement de projet

Les 10 organisations d’accueil et les 3 organisations d’envoi pour notre projet SuD HAV se sont réunies du 9 au 12 octobre pour aborder le thème de la construction et la formulation de projet.

Cette formation a été l’occasion de voir ou revoir comment un projet se construit, en passant du cycle du projet, par l’identification des besoins à l’estimation d’un budget… Le but de cette semaine était de permettre à nos partenaires de partager leurs expériences et leurs conseils sur la construction de projet pour ainsi être en mesure de répondre à des appels d’offres nationaux ou internationaux, et permettre aux organisations de se développer plus rapidement et avoir un impact plus important sur les communautés locales.

Durant deux jours, nos partenaires ont donc participé à des activités de montage de projet, en identifiant les besoins, les bénéficiaires et les partenaires potentiels d’un projet qu’ils souhaiteraient implanter dans leur communauté locale. Ils ont ensuite pu s’atteler à la définition des objectifs et des résultats du projet et à la description des activités à mettre en place pour les atteindre. La formation s’est poursuivie par la recherche de financements, de donateurs mais aussi d’appel à projet. Pour finir, les organisations d’accueil ont ainsi étaient formées sur l’estimation des budgets, le suivi et l’évaluation des projets.

Cette semaine de formation a aussi été marquée par le lancement du nouveau projet de déploiement SuD HAV 2, qui a pour objectif d’envoyer 44 volontaires de l’aide humanitaire en Bolivie, Ghana, Palestine, Thailande, Ukraine, Inde, Pérou, Ouganda, Népal et Kenya. De nouvelles annonces de missions seront bientôt publiées sur notre compte facebook et sur notre site internet.

Séminaire final du projet HVM

Dans le cadre du programme EU Aid Volunteers, l’ADICE a accueilli à Roubaix ses partenaires européens et internationaux pour le séminaire final du projet HVM.

Ce projet, ayant débuté en décembre 2016, a permis à nos partenaires venant d’Algérie, du Maroc, d’Albanie, de Géorgie et de Turquie de développer de nouveaux outils et méthodes de gestion de volontaires. Le projet HVM s’est concrétisé par  l’obtention de la certification EU Aid Volunteers par les 7 organisations partenaires leur permettant ainsi d’accueillir prochainement des volontaires pour des missions de 6 à 12 mois.

Du 8 au 10 octobre, nos partenaires ont suivi une formation de renforcement de capacités afin de leur permettre de développer leurs compétences de gestion de volontaires, de dissémination et de gestion financière. Le 10 octobre, l’événement « Engagement et Solidarité Européenne face aux défis actuels » organisé par l’ADICE a permis aux organisations de témoigner de leurs expériences dans l’aide humanitaire et dans la solidarité internationale.

Vous pouvez retrouver leurs témoignages sur leurs expériences et la certification EU Aid Volunteers sur notre vidéo :

Tous les partenaires HVM ont reçu la certification EU Aid Volunteers

Ce qui signifie qu’ils pourront bientôt accueillir des volontaires de l’aide de l’union européenne.

Nos 7 partenaires du projet HVM (Humanitarian Volunteering Management) ont tous reçu leur certification EU Aid Volunteers. Cette certification prouve que les organisations ont été formées à l’accueil et au suivi de volontaires dans un contexte d’aide humanitaire.

Ce processus de certification passe par une auto-évaluation des organisations pour vérifier les normes et les procédures de protection et la gestion des volontaires mises en place avant et pendant le projet de renforcement de capacités. Les organisations doivent fournir des documents et outils pertinents qui prouvent leur expérience dans le secteur humanitaire (procédures et politiques en matière de sécurité, de logistique et de gestion de l’administration, expérience dans le domaine de l’aide humanitaire, charte des valeurs, procédures de protection des données de protection des personnes vulnérables, procédures de sélection…).

Avec cette certification nos partenaires internationaux pourraient donc accueillir 18 volontaires de l’aide de l’Union Européenne si notre demande de projet de déploiement est acceptée par la Commission Européenne.

En attendant, vous pouvez regarder notre vidéo de présentation des trois organisations d’envoi du projet HVM

Du 16 au 18 avril 2018 avait lieu la première formation sur la gestion de sécurité dans le cadre du projet de renforcement de capacité, EVA (European Volunteer in Humanitarian Aid), à Bhubaneswar, en Inde.

Pour l’occasion, l’ADICE avait pour objectif de former les partenaires indiens et indonésiens du projet aux différents aspects de la sécurité dans un contexte humanitaire et d’organiser des visites de terrain des différents projets de l’association indienne, JRP.

 

Après une introduction qui avait pour but de présenter le projet EVA, les partenaires et le déroulé des trois jours de formation, les premières sessions ont pu commencer. La première avait pour but de présenter les principes de l’identification des risques dans un contexte humanitaire, dans le but de reconnaitre les dangers liés aux risques sanitaires, aux catastrophes naturelles, aux conflits religieux et politiques, à la criminalité etc… Pour ensuite, les communiquer aux volontaires qui viendront travailler avec les organisations d’accueil.

Durant la deuxième journée de formation, les partenaires internationaux ont pu être formés à la gestion du stress ainsi qu’à l’aide psychologique, dans le but de pouvoir répondre aux besoins des volontaires en cas de difficultés pendant la réalisation de leur mission. Ensuite, nos partenaires de l’association indienne, JRP, et indonésienne, Dejavato, ont pu travailler sur les plans d’évacuation et de rapatriement en cas de catastrophe naturelle ou de conflit. Les sessions de l’après-midi avaient pour objectif de rédiger une politique en matières de santé et de sécurité au sein de leur organisation respective ainsi que de rédiger un plan de gestion de la sécurité. Enfin, les partenaires ont pu débuter leur travail sur le formulaire de certification EU Aid Volunteers.

Le mercredi, différentes visites de terrain ont eu lieu pour découvrir les projets mis en place par l’association JRP (éducation dans les bidonvilles, environnement, santé…) et pour rencontrer des volontaires présents sur place. Pendant l’après-midi, les partenaires ont pu travailler sur l’évaluation des risques dans le contexte local de chaque organisation afin d’accueillir en tout sécurité de futurs volontaires de l’aide humanitaire.

Pour finir, l’ADICE a pu présenter les prochaines sessions de formation et les événements qui auront lieu dans les mois à venir ainsi que les prochaines activités à réaliser pour chacun des partenaires.

Prêt pour accueillir des volontaires internationaux !

A l’issue du projet PHASE, les 10 partenaires internationaux de l’ADICE obtiennent la certification EU-Aid Volunteers.

Du 19 au 21 mars avait lieu le séminaire final du projet de renforcement de capacités sur la gestion du volontariat international piloté par l’ADICE.

Un dernier rendez-vous avec les partenaires internationaux pour finaliser les activités et faire un échange de bonnes pratiques sur les thématiques sécurité, identification des besoins, logistique, gestion de volontariat, communication, gestion financière et administrative.

Lors de la première journée, les représentants estoniens de MONDO ont pu présenter un atelier sur la diffusion et les outils de communication à utiliser pour faire connaitre le travail de leur organisation ainsi que les projets PHASE et SUDHAV et étendre la visibilité du programme EU Aid Volunteers. Ensuite, les partenaires italiens d’ASPEm ont réalisé un atelier d’identification des besoins en prévision des futurs déploiements EU Aid Volunteers des partenaires internationaux. Pour finir la journée, ASPEm a réalisé un atelier sur la logistique à prévoir lors de l’arrivée de volontaire à travers différentes mises en situation. Le but de la journée était de finaliser les outils mis en place par les organisations internationales dans le but d’assurer un volontariat de qualité.

Pour la deuxième journée, les représentants de l’ADICE ont animé un atelier de gestion du volontariat dans le but de développer les outils créés pour l’accueil des futurs volontaires mais aussi dans le but de travailler sur les potentielles difficultés auxquelles les organisations devront faire face tout au long de leur projet. Ensuite, nos partenaires de MONDO ont tenu un atelier dans le but de finaliser et mettre à jour les plans de gestion de sécurité et d’identification des risques. Pour finir, l’ADICE a animer un atelier sur la gestion administrative et financière du projet, dont le but est de rappeler quels sont les outils et les documents nécessaires au suivi de projets européens.

Lors de la 3ème journée, l’ADICE a organisé un événement intitulé « Les enjeux et opportunités du volontariat international », le mercredi 21 mars 2018. Durant cet événement, nos partenaires ont pu présenter leur travail et témoigner de leurs expériences dans le volontariat aux côtés de représentants de la Commission Européenne, du Ministères de l’Europe et des Affaires Etrangères, de la Région Haut de France, de l’Agence Erasmus+… Ils ont ainsi pu présenter le programme EU Aid Volunteers et les résultats obtenus dans le cadre du projet de renforcement des capacités PHASE.

Cet événement a ainsi marqué la fin du projet EU Aid Volunteers PHASE mais a également annoncé le lancement du projet de déploiement EU Aid Volunteers SUDHAV (Sustainable Development through Humanitarian Aid Volunteering) dont le but est d’envoyer 45 volontaires en mission de volontariat humanitaire chez chacun de nos partenaires.

Coup d’envoi du projet SuDHAV !

L’ADICE enverra 45 volontaires humanitaires à l’horizon 2019 grâce au projet SuDHAV.

Le jeudi 22 mars a été marqué par le lancement d’un vaste projet de déploiement de volontaires internationaux en contexte humanitaire SuDHAV (Sustainable Development through Humanitarian Aid Volunteering). Pour l’occasion, plusieurs partenaires européens et internationaux de l’ADICE étaient réunis à Lille pour participer à un séminaire de préparation et de formation.

Le volontariat humanitaire constitue un nouvel axe de travail pour l’ADICE qui depuis 2 ans a développé une expertise dans le renforcement des capacités d’organisations partenaires sur la gestion du volontariat international humanitaire (projet PHASE et HVM).

Ce nouveau projet permettra le déploiement de 45 volontaires internationaux dans 11 organisations partenaires situées au Pérou, Bolivie, Ouganda, Kenya, Ghana, Palestine, Ukraine, Thaïlande, Népal et Inde d’ici 2019 et vient récompenser les efforts fournis par les organisations partenaires de l’ADICE pour obtenir la certification EU-Aid Volunteers.

A travers des ateliers et des exercices pratiques, les questions de gestion du programme, de sélection et de suivi des volontaires tout au long de leur mission ont été abordées afin de préparer les partenaires des pays en développement aux situations concrètes auxquels ils pourraient être confrontés en tant que structure d’accueil. Dans le cadre du projet SuDHAV, une étude sera réalisée afin de mesurer l’impact du volontariat sur l’organisation d’accueil, les communautés locales et le volontaire lui-même.

Les premiers volontaires humanitaires seront déployés en juillet 2018 après avoir effectué une formation de 10 jours organisée par la Commission Européenne (DG ECHO) sur des missions de 6 à 12 mois dans le domaine de la gestion des risques et désastres, de la protection de l’enfance, du développement communautaire, des questions d’égalité homme femme et du genre.

De nouvelles missions EU Aid Volunteers seront bientôt à pourvoir au Népal, en Thaïlande, au Pérou, au Kenya, en Inde, au Ghana…

Restez à l’affût pour plus d’informations !

 

L’ADICE est chef de file du projet européen HVM – Reinforcement and sustainability in Humanitarian Volunteering Management, (financé par le programme EU Aid Volunteers) qui a commencé début 2017. Depuis, où en est-on ?

La première phase de formation des partenaires internationaux (gestion de la sécurité) s’est déroulée en avril dernier à Roubaix.

Depuis, les partenaires travaillent dans leur structure respective à améliorer leurs outils pour assurer la sécurité de leurs équipes et de leurs volontaires.
Les prochaines étapes du projet se dérouleront en octobre prochain à Tirana, Albanie et à Oran, Algérie. Les partenaires du projets suivront un séminaire ayant pour thématique l’Analyse des besoins et la Logistique. Ces deux sujets sont essentiels pour mettre en place des missions de volontariat cohérentes et pertinentes en fonction des besoins des organisations et des communautés locales.

A l’issue du projet, si les partenaires du projet HVM répondent aux exigences de la Commission Européenne pour obtenir la certification EU Aid Volunteers, ils pourront accueillir des volontaires humanitaires via ce programme très prochainement.

Plus d’infos sur le programme EU Aid Volunteers, des missions sont déjà disponibles ici !

Voici un peu plus d’un an que le projet de renforcement des capacités EU Aid Volunteers PHASE a débuté et l’heure d’un premier bilan est arrivé.

Ce projet incluant 3 partenaires d’Europe (France, Estonie, Italie) et 11 partenaires du reste du monde (Ukraine, Palestine, Kenya, Ouganda, Ghana, Pérou, Bolivie, Thaïlande, Népal, Inde) a pour objectif de renforcer les compétences, méthodes et outils de nos partenaires afin qu’ils puissent assurer la gestion de volontaires dans des contextes d’aide humanitaire.

Tout au long de la première année, les partenaires ont pu réaliser différentes activités de promotion et diffusion du projet PHASE sur internet ou lors d’événements. 6 vidéos ont été réalisées durant cette 1ère année pour présenter le projet, la formation PHASE, l’ensemble des partenaires, leurs attentes et objectifs dans le cadre de ce projet EU Aid Volunteers PHASE: