Coopérations Internationales

TEHV

Towards Effective Humanitarian Volunteering (Vers un volontariat humanitaire efficace)

Le projet de renforcement des capacités intitulé « Vers un volontariat humanitaire efficace » vise à renforcer les capacités des partenaires de la région du Caucase du Sud, des Balkans, du Moyen-Orient et de différentes régions d’Asie dans différents domaines liés à la gestion du volontariat humanitaire. Ce projet implique trois partenaires de l’UE de France, de la République tchèque et de Slovaquie (ADICE, ADRA CZ, ADRA SK) et sept partenaires de pays non membres de l’UE – Kirghizistan, Arménie, Népal, Cambodge, Liban, Serbie et Macédoine du Nord. Le projet a deux objectifs spécifiques : 1- Obtention de la certification et 2 – Renforcement des capacités des organisations d’accueil. Les partenaires de l’UE organiseront 5 formations axées sur la sûreté et la sécurité, l’évaluation des besoins et les principes de gestion des volontaires, la communication, la visibilité et la diffusion, la réduction des risques de catastrophes et la gestion étendue des volontaires. Les deux premières formations seront principalement liées à la certification, les autres seront consacrées au renforcement des capacités. En plus de la formation, les partenaires de l’UE fourniront des activités de mentorat, un soutien dans l’élaboration d’outils de certification, ils effectueront un suivi avec leurs partenaires directs hors UE, le tout dans le but d’améliorer la gestion du volontariat des organisations hors UE dans le domaine humanitaire. Une fois que les organisations des pays tiers seront formées et disposeront de leurs nouveaux outils de gestion du volontariat humanitaire, l’objectif est de les partager avec leur réseau local afin d’élargir l’impact et les bénéficiaires des futures interventions qualitatives de volontariat dans ces pays.

Support Humanitarian Action for Resilience and Empowerment – SHARE

L'ADICE participe au consortium du projet Share parmi 16 partenaires internationaux dont 3 européens.

SHARE inclure le déploiement de 34 volontaires pour une durée de 6 à 12 mois dans des organismes locaux de pays différents (Inde, Indonésie, Ghana, Palestine, Maroc, Bolivie, Pérou et Salvador).

Les volontaires viendront apporter leur expertise aux équipes locales dans les domaines tels que le développement stratégique, le financement, les appels à projets, la communication digitale, l’agriculture ou encore l’éducation.

Nous vous ferons part des résultats sur nos réseaux sociaux et lors d’évènement de dissemination.

Volunteering for Social Change – MPDL 2

Volunteering For Social Change est un projet de déploiement mis en place par l'ADICE et son partenaire espagnol Movimiento Por La Paz.

Le projet vise le déploiement de 36 volontaires européens dans 6 offices de Movimiento por la paz sur le terrain et deux organisations locales. Les volontaires européens seront donc déployés dans 8 pays différents (Pérou, Bolivie, Palestine, Colombie, Guatémala, Maroc, Jordanie et Liban).

Le projet prévoit également l’appui aux organisations locales par deux volontaires à distance (travail en ligne). Les volontaires auront pour mission de soutenir les organisations locales dans les domaines de la lutte contre les inégalité, la résilience et de la sensibilisation au changement social.

Nous vous ferons part des résultats sur nos réseaux sociaux et lors d’évènement de dissemination.

 

Sustainable Development through Humanitarian Aid Volunteering – SuDHAV 3

Suite aux projets SuDHAV et SuDHAV 2, l'ADICE est organisme d'envoi dans le projet SuDHAV 3.

Le projet de déploiement SuDHAV 3 prend la suite des projets SuDHAV 1 et SuDHAV 2. Ce projet d’ampleur vise à déployer 42 experts européens (juniors ou seniors) dans différentes organisations partenaires situées en Europe de l’Est, dans les Balkans, au Caucase, ou en Asie (Ukraine, Albanie, Géorgie, Turquie, Thaïlande et Inde) ainsi qu’en Afrique (Maroc, Algérie, Ghana, Ouganda et Kenya).

Les volontaires européens viendront apporter leurs compétences aux structures d’accueil locales dans les domaines de la santé, de l’éducation, de la prévention des risques, de l’environnement, de la communication ou encore sur les questions de genre. Les partenaires non-européens du projet auront également la possibilité de participer à un séminaire de renforcement de capacité dans les domaines de l’administration, de l’évaluation, de la capitalisation et de la gestion financière des projets humanitaires.

Nous vous ferons part des résultats sur nos réseaux sociaux et lors d’évènement de dissemination.

Toward Effective Humanitarian Volunteering (TEHV)

Le projet Toward Effective Humanitarian Volunteering (TEHV) vise à renforcer les capacités des partenaires de la région du Caucase du Sud, des Balkans, du Moyen-Orient et de différentes régions d’Asie dans différents domaines liés à la gestion du volontariat humanitaire.

Le projet TEHV implique trois partenaires de l’UE dont la France (ADICE), la République tchèque (ADRA CZ) et la Slovaquie (ADRA SK) et sept autres partenaires des hors-UE comme le Kirghizistan, l’Arménie, le Népal, le Cambodge, le Liban, la Serbie et la Macédoine du Nord.

Le premier objectif de TEHV est l’obtention de la certification et le second est le renforcement des capacités des organisations d’accueil. Les partenaires de l’UE ont construiront 5 formations axées sur :

  • la sécurité et la sûreté,
  • l’évaluation des besoins et les principes de gestion des volontaires,
  • la communication, la visibilité et la diffusion,
  • la réduction des risques de catastrophe,
  • la gestion étendue des volontaires.

 

Ces sessions de formation devrait être mises en oeuvre en Slovaquie, en République tchèque, en Arménie, au Népal et au Cambodge afin de renforcer l’expertise des partenaires concernés. La situation de pandémie nous a contraint d’adapter les deux premières formation en ligne en faisant preuve d’ingénuité pour les rendre tout autant participatives que productives !

 

 

 

Au delà des formations, les partenaires européens fourniront des activités de mentorat et un soutien à l’élaboration d’outils de certification. Ils effectueront un suivi avec leurs partenaires hors-UE dans le but d’améliorer la gestion du volontariat des organisations dans le domaine humanitaire. Une fois que ces organisations seront formées et obtiendront leurs nouveaux outils de gestion du volontariat humanitaire, l’objectif final est de partager ces outils avec leur réseau local afin d’élargir l’impact et les bénéficiaires des futures interventions qualitatives de volontariat dans ces pays.

 

 

Pendant toute la mise en œuvre du projet, l’accent sera mis sur la dissémination et la visibilité. Un grand événement final sera organisé pour communiquer les réalisations du projet.

L’équipe de l’ADICE a été ravie de vous accueillir nombreux lors de l’événement « Jeunes et engagés autour du globe » le 20 novembre dernier à l’Auberge de Jeunesse de Lille. Cela a été une occasion formidable de vous rencontrer et de partager avec vous sur la thématique de la mobilité internationale. Cet événement accueillant une cinquantaine de personnes, jeunes et représentants de structures locales, a été un moment propice pour partager les résultats du projet EU Aid Volunteers (EUAV)« Sustainable Development through Humanitarian Aid Volunteers – SuD HAV ».

Le partenariat se félicite pour le déploiement de 45 volontaires EUAV, pour la réalisation d’une dizaine de vidéos qui témoignent des expériences vécues par les volontaires dans leurs pays d’accueil (comme Orlane déployée en Inde pour 12 mois), pour la réalisation de plusieurs événements d’information sur le projet et l’initiative EUAV, ainsi que pour la réalisation d’une étude d’impact du projet SudHAV réalisée auprès des participants et des structures d’accueil.

Lors de l’événement, l’ADICE a pu présenter aussi les différents programmes de mobilités internationales, dont le programme EUAV, ainsi que les étapes d’accompagnement pour partir en mobilité. Plusieurs volontaires accompagnées par l’ADICE ont témoigné de leur expérience de mobilité, dont Leila, via Skype, partie dans le cadre du programme EUAV. L’ADICE les remercie d’être venues partager leur expérience et répondre à vos questions !

L’ADICE espère avoir pu susciter des envies d’engagement. Si c’est le cas, vous êtes conviés à nos réunions d’information qui se tiennent tous les mercredis à 11h dans nos locaux (42 rue Charles Quint à Roubaix – inscription par internet ou par téléphone au 03 20 11 22 68).

L’équipe de l’ADICE vous remercie pour votre présence et vous dit à bientôt !

Séminaire Projet EVA : Visibilité et dissémination

Du 30 septembre au 4 Octobre avait lieu le séminaire de formation sur la visibilité et la dissémination du projet EVA (European Volunteer in Humanitarian Aid) à La Paz, en Bolivie.

Durant ce séminaire, l’ADICE avait pour objectif de former les partenaires Boliviens et Péruviens aux différents aspects de la mise en œuvre d’une stratégie et d’une méthodologie de visibilité innovantes afin de promouvoir le programme de volontariat, diffuser leur projet et organiser l’évènement final.

Après une introduction qui avait pour but de présenter le projet EVA, les partenaires et le déroulé des quatre jours de formation, les premières sessions ont pu commencer. La première avait pour but de comprendre la stratégie de diffusion et de mise en réseau spécifique à leur territoire. Durant la deuxième journée de formation, les partenaires internationaux ont pu être formés à comment améliorer leur communication interne et externe via des outils et méthodologie innovantes d’évaluation des médias utilisés et pertinentes dans leur contexte. Enfin, nous avons pu travailler sur la planification de l’évènement final et les actions de dissémination. Le dernier jour a été une finalisation des dossiers administratifs et financiers puis, la rédaction du rapport final du projet EVA.

Le 4ème jour a été l’évènement finale d’ASPEmBolivia. Des ateliers étaient organisés avec la participation d’organismes d’accueil boliviens. Nous avons échangé sur comment bien accueillir les volontaires afin de partager les bonnes pratiques et favoriser une compréhension commune entre organisme d’envoi et d’accueil.

Cette visite a aussi été l’occasion, d’organiser une visite de terrain pour découvrir les projets mis en place par des volontaires EU Aid dans le projet SudHav2.

Des nouvelles du projet Digicook Book

Les formateurs et accompagnants de l'ADICE participent à une formation d'une semaine à Berlin sur le thème de la pédagogie numérique.

« Les smartphones et les applications, je connais, mais la pédagogie numérique, c’est quoi au juste ? »

C’est pour tenter de répondre à cette vaste question que l’ADICE travaille aux côtés de partenaires grecs, espagnols, autrichiens, anglais et allemands à la création d’un outil visant à encourager les professeurs et formateurs à utiliser plus souvent et mieux les outils numériques auprès de leur public.

En effet, le numérique est maintenant partout. Internet s’est substitué au dictionnaire, wikipedia est devenu l’encyclopédie de référence;  les jeunes générations obtiennent la plupart des réponses à leurs questions par une simple recherche sur leur téléphone portable et apprennent ce faisant.

Cependant, partout en Europe,  les études et enquêtes montrent que les professeurs ne se sentent pas assez qualifiés ni même confiants pour intégrer ces nouveaux outils dans leur enseignement.

Par la création d’un livre de recettes contenant des exemples concrets de l’utilisation de certaines applications digitales (parfois bien connues, parfois moins) à des fins d’apprentissage ; l’idée est de renforcer les compétences numériques des formateurs et de lever certains freins culturels, psychologiques associés au numérique.

Ce livre de recette sera complété d’un guide pratique (toolkit) comportant des informations théoriques sur la pédagogie digitale, une liste d’applications intéressantes disponibles etc.

La présence de professeurs et de formateurs à cette formation a permis de tester ‘en direct’ le format des recettes afin de voir si cela répond aux besoins des professionnels. La première mouture du livre de recettes apparaîtra d’ici octobre et un site internet sera créé dans la foulée pour que l’information soit disponible au plus grand nombre.

 

 

 

Séminaire Projet EVA : Visibilité et dissémination

Du 24 au 29 Juin avait lieu le séminaire de formation sur la visibilité et la dissémination du projet EVA (European Volunteer in Humanitarian Aid) à Semarang, en Indonésie.

Durant ce séminaire, l’ADICE avait pour objectif de former les partenaires indiens et indonésiens du projet aux différents aspects de la mise en œuvre d’une stratégie et d’une méthodologie de visibilité innovantes afin de promouvoir le programme de volontariat, diffuser leur projet et organiser l’évènement final.

 

Après une introduction qui avait pour but de présenter le projet EVA, les partenaires et le déroulé des trois jours de formation, les premières sessions ont pu commencer. La première avait pour but de comprendre la stratégie de diffusion et de mise en réseau spécifique à leur territoire. Durant la deuxième journée de formation, les partenaires internationaux ont pu être formés à comment améliorer leur communication interne et externe via des outils et méthodologie innovantes d’évaluation des médias utilisés et pertinentes dans leur contexte.

Cette visite a aussi été l’occasion, le troisième jour d’organiser des visites de terrain pour découvrir les projets mis en place par l’association indonésienne, Dejavato (éducation, environnement, communication, etc). Enfin, nos partenaires de l’association indienne, JRP, et indonésienne, Dejavato, ont pu travailler sur la planification de l’évènement final et actions de dissémination. Ensuite, les sessions de l’après-midi avaient pour objectif de rédiger le rapport final du projet EVA.

A ce jour, nos deux partenaires ont été certifié par la Commission Européenne. De futures volontaires pourront être déployer au sein de leur organisation.

Tous les partenaires HVM ont reçu la certification EU Aid Volunteers

Ce qui signifie qu’ils pourront bientôt accueillir des volontaires de l’aide de l’union européenne.

Nos 7 partenaires du projet HVM (Humanitarian Volunteering Management) ont tous reçu leur certification EU Aid Volunteers. Cette certification prouve que les organisations ont été formées à l’accueil et au suivi de volontaires dans un contexte d’aide humanitaire.

Ce processus de certification passe par une auto-évaluation des organisations pour vérifier les normes et les procédures de protection et la gestion des volontaires mises en place avant et pendant le projet de renforcement de capacités. Les organisations doivent fournir des documents et outils pertinents qui prouvent leur expérience dans le secteur humanitaire (procédures et politiques en matière de sécurité, de logistique et de gestion de l’administration, expérience dans le domaine de l’aide humanitaire, charte des valeurs, procédures de protection des données de protection des personnes vulnérables, procédures de sélection…).

Avec cette certification nos partenaires internationaux pourraient donc accueillir 18 volontaires de l’aide de l’Union Européenne si notre demande de projet de déploiement est acceptée par la Commission Européenne.

En attendant, vous pouvez regarder notre vidéo de présentation des trois organisations d’envoi du projet HVM