Actualités

Projets Européens

Le projet Compétences+ est un partenariat stratégique qui réunit l’ADICE (en chef de file) et 3 partenaires européens : EPN (Royaume-Uni), ASPEm (Italie) et Blinc (Allemagne).

ASPEm, avec le soutien des autres partenaires, a élaboré un module de formation de deux jours pour faciliter l’accès au marché du travail en valorisant les compétences acquises pendant la mobilité à l’étranger.

L’objectif de la formation est d’aider ceux qui reviennent d’une expérience de mobilité à comprendre, définir et présenter les compétences acquises à l’étranger pour leurs projets futurs (recherche d’emploi, reprise d’étude ou de formation, création d’entreprise…).

Les activités sont réalisées en collectif et comprennent une analyse des expériences professionnelles passées et présentes afin de reconnaître l’acquisition réelle des compétences. Elles visent principalement à approfondir la connaissance des compétences professionnelles dans un contexte international.

La formation propose également une analyse du marché du travail actuel et des exercices pratiques pour identifier dans les offres d’emploi les attentes des employeurs et les éléments à mettre en avant dans son CV et sa lettre de motivation.

Ainsi, au cours de la formation, les participants ont l’opportunité de :

– Faire un retour sur leur expérience de mobilité

– Etre accompagnés dans la compréhension de leurs expériences et compétences acquises

– Verbaliser les scénarios d’avenir qu’ils vont emprunter suite à leur mobilité internationale

Au cours des derniers mois, l’ADICE à fait bénéficier de cette formation à plus de 40 de ses participants. Chaque organisation partenaire intégrera le module dans ses activités post-déploiement.

Des nouvelles du projet Digicook Book

Les formateurs et accompagnants de l'ADICE participent à une formation d'une semaine à Berlin sur le thème de la pédagogie numérique.

« Les smartphones et les applications, je connais, mais la pédagogie numérique, c’est quoi au juste ? »

C’est pour tenter de répondre à cette vaste question que l’ADICE travaille aux côtés de partenaires grecs, espagnols, autrichiens, anglais et allemands à la création d’un outil visant à encourager les professeurs et formateurs à utiliser plus souvent et mieux les outils numériques auprès de leur public.

En effet, le numérique est maintenant partout. Internet s’est substitué au dictionnaire, wikipedia est devenu l’encyclopédie de référence;  les jeunes générations obtiennent la plupart des réponses à leurs questions par une simple recherche sur leur téléphone portable et apprennent ce faisant.

Cependant, partout en Europe,  les études et enquêtes montrent que les professeurs ne se sentent pas assez qualifiés ni même confiants pour intégrer ces nouveaux outils dans leur enseignement.

Par la création d’un livre de recettes contenant des exemples concrets de l’utilisation de certaines applications digitales (parfois bien connues, parfois moins) à des fins d’apprentissage ; l’idée est de renforcer les compétences numériques des formateurs et de lever certains freins culturels, psychologiques associés au numérique.

Ce livre de recette sera complété d’un guide pratique (toolkit) comportant des informations théoriques sur la pédagogie digitale, une liste d’applications intéressantes disponibles etc.

La présence de professeurs et de formateurs à cette formation a permis de tester ‘en direct’ le format des recettes afin de voir si cela répond aux besoins des professionnels. La première mouture du livre de recettes apparaîtra d’ici octobre et un site internet sera créé dans la foulée pour que l’information soit disponible au plus grand nombre.

 

 

 

Compétences+ est un partenariat stratégique entre 4 partenaires européens : ADICE (en chef de file), EPN (Royaume-Uni), ASPEm (Italie) et Blinc (Allemagne). Dans le cadre de ce projet d’une durée de 2 ans, une application téléphonique a été créée avec pour objectif de s’adapter aux habitudes actuelles des participants, qui gèrent la plupart de leurs activités sur leur téléphone portable.

L’objectif de l’application « Compétences+ » est de recueillir l’expérience des participants au cours de leur projet de mobilité. Ils pourront ainsi prendre des photos, écrire leur histoire et garder la mémoire de leur projet de mobilité directement sur leur téléphone.

A la fin de la mobilité internationale, les expériences et témoignages enregistrés par les participants pourront être exportés directement depuis leur téléphone sous format PDF. Dans l’idée d’un journal de bord, le portfolio des expériences et les témoignages pourront être utilisés pour promouvoir le projet de mobilité auprès des employeurs.

L’application Compétences+ permet aussi aux participants d’analyser les compétences qu’ils acquièrent au cours de leur mobilité et de noter toutes les expériences professionnelles qui leur permettent de développer de nouvelles compétences pour en faire des exemples concrets à présenter, par exemple, lors d’entretiens d’embauche.

Depuis l’application, les participants auront un accès direct à diverses fiches d’informations utiles pour préparer leur retour de mobilité. Selon les objectifs des utilisateurs (reprise d’étude, recherche d’emploi, création d’entreprise…), les fiches thématiques présentent la situation et les offres disponibles dans les quatre pays partenaires du projet.

Un livret de compétences est également téléchargeable à la fin de la mobilité, reprenant les 8 compétences clés de l’Europe. Chaque participant peut évaluer ses compétences, leur évolution et les comparer entre l’avant et l’après mobilité.

Ainsi, les bénéficiaires seront plus à même d’identifier leurs propres compétences et ressources et de les verbaliser pour présenter leurs expériences aux employeurs.

L’application mobile est disponible en français et en anglais et sera utilisée par les participants des différents partenaires européens. Elle est téléchargeable gratuitement depuis l’Apple Store et Google Store.

Des nouvelles du projet SIREE

Des « communautés d’apprentissage » pour trouver des solutions aux difficultés rencontrées par les élèves migrants et réfugiés à l’école, en voilà une idée pas banale.

« Quand je suis arrivé au lycée, je ne connaissais personne, j’ai eu du mal à me faire des amis au début » Dieudon, élève de seconde arrivé de République Centre Africaine témoigne de ses premiers jours au lycée EIC de Tourcoing. Son camarade Djoko, en 2nd auto d’origine guinéenne, peine à trouver un stage « je ne connais personne, c’est pas facile ».

C’est par des « communautés d’apprentissage » que l’ADICE entend répondre à ces défis et améliorer l’intégration des primo-arrivants réfugiés ou migrants à l’école. Le principe est simple : réunir autour d’une table les enseignants, surveillants, personnels administratifs, élèves et parents pour aborder les défis spécifiques rencontrées par les jeunes étrangers dans le lycée et travailler ensemble à des solutions.

Cette méthode innovante, qui laisse un espace aux jeunes et aux familles pour s’exprimer et qui met sur un pied d’égalité l’adulte et le jeune, nous vient tout droit de nos partenaires belges. Elle est mise en œuvre aux Pays-Bas, en Flandres belges et dans le sud de l’Angleterre grâce au projet ; à termes les leçons tirées de cette expérience enrichira les cursus de formation des futurs enseignants. Depuis le début de l’année : l’ADICE a organisé 2 communautés d’apprentissage, une dans un lycée secondaire de Tourcoing et une autre dans une organisation de formation pour adulte à Roubaix qui accueillent un public de réfugiés et migrants (à hauteur d’un atelier par mois).

Au cours de celles-ci, les participants font des activités qui sortent un peu de l’ordinaire et leur permet de mieux connaître le territoire des Hauts de France. Les adultes de l’ADEP ont fait une visite guidée de l’exposition « L’Algérie de Gustave Guillaumet » au musée La Piscine à Roubaix ; les élèves, professeurs et surveillants de l’EIC ont eu la chance de rencontrer une avocate spécialisée dans le droit des étrangers qui a permis à tous de mieux comprendre les situations administratives dans lesquelles se trouvent les mineurs étrangers en France.

En septembre, une 3e communauté d’apprentissage sera mise en place au lycée professionnel l’EPIL de Lille pour l’année scolaire 2019-2020 ; une innovation pour faire évoluer le regard sur les migrations.

Compétences+ est un projet de deux ans qui vise à créer des outils novateurs pour aider les participants à accéder au marché du travail. Au cours de l’année écoulée, le site Web https://competenceplus.eu a été créé pour les personnes qui ont participé à un projet de mobilité et qui sont maintenant de retour de leur projet à l’international. Il fournit les informations nécessaires pour accéder au marché du travail, reprendre une formation ou encore devenir entrepreneur.

Le site Web comporte trois sections :

  1. Un recueil d’informations sur les offres et les mesures disponibles qui aident les personnes à accéder au marché du travail, à reprendre une formation, à devenir entrepreneur ou à faire valider leurs compétences.
  2. Un outil en ligne pour identifier vos compétences au retour d’une mobilité. A l’aide d’un questionnaire en ligne facile à utiliser, les participants ont la possibilité d’identifier ou de prendre conscience de leurs compétences et de leurs talents.
  3. Des outils de formation pour la mise à jour de votre CV et de votre lettre de motivation. Cinq unités en ligne donnent un aperçu de comment mieux valoriser et présenter les compétences acquises lors d’une mobilité dans leur candidature. L’objectif est de capitaliser sur les expériences acquises à l’étranger.

L’objectif principal de ce site est de fournir aux participants d’un projet de mobilité toutes les informations nécessaires pour être orientés après la fin de leur mobilité. La consultation des informations fournies sur le site Internet aide les participants à définir leur avenir professionnel et/ou personnel après leur retour d’un projet de mobilité. Ainsi, ils peuvent préciser leurs objectifs et se faire une idée de la façon dont ils peuvent trouver du soutien ou de l’aide pour atteindre leurs projets futurs.

Le contenu du site Web est lié aux pays des partenaires du projet et est donc disponible pour la France, l’Allemagne, l’Italie et le Royaume-Uni. Les informations et la formation sont dispensées respectivement dans les quatre langues suivantes : français, allemand, italien et anglais.

L’utilisation de l’offre d’information et de formation en ligne est gratuite et aucune inscription n’est nécessaire.

Pour accéder à la formation, il vous suffit de suivre ce lien : https://competenceplus.eu

 

Dans le cadre du Corps européen de solidarité (CES), l’ADICE a participé à un Training Course en Géorgie afin d’améliorer la qualité des projets de volontariats avec des partenaires caucasiens.

Pendant une semaine, différents ateliers étaient organisés et avaient notamment pour but de se former et d’échanger nos connaissances sur le CES et les valeurs de l’Europe, de créer de nouvelles relations partenariales pour le volontariat européen et international, de comprendre la réalité caucasienne, de mettre en commun les pratiques sur le mentorat ou encore d’apprendre à régler un conflit.

Cette semaine de formation a permis à l’ADICE de rencontrer ses partenaires actuels et de réitérer la volonté de continuer à travailler ensemble. En plus des partenaires actuels, l’ADICE a pu également rencontrer de nouvelles associations envoyant et/ou recevant des volontaires et ainsi partager ses attentes en matière d’envoi de volontaires avec plusieurs organisations intéressées pour en accueillir. De futurs partenariats avec de nouveaux organismes pourraient alors potentiellement voir le jour dans les mois à venir.

Sarah, volontaire en service civique à l’ADICE a participé à ce Training Course. Elle nous explique l’impact qu’il a eu sur elle.